Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 08 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

François Bayrou : "Je ne suis pas un problème pour Alain Juppé"

Le maire de Pau et soutien d'Alain Juppé était invité sur RTL. Il s'en est vivement pris à Nicolas Sarkozy.

Encore heureux...

Publié le
François Bayrou : "Je ne suis pas un problème pour Alain Juppé"

François Bayrou a finalement décidé de se ranger derrière Alain Juppé. Quitte à faire enrager les rivaux de droite qui voit encore en lui celui qui a appelé à voter François Hollande en 2012. "Je ne suis pas un problème pour Alain Juppé, ceux qui me soutiennent sont une chance pour lui", a souligné le président du Modem sur RTL. Alain Juppé offre aujourd'hui à la France une chance de construction de vie politique nouvelle."

Le centriste s'en est pris, une nouvelle fois à Nicolas Sarkozy, notamment pour ses propos sur les horaires des professeurs. "Nicolas Sarkozy dit que les profs travaillent 6 mois par an, c'est une déclaration insultante et insupportable", a-t-il tranché avant de préciser : "Désigner la fonction publique comme étant responsable de nombreux maux, si ce n'est de tous, ne peut susciter que fractures et divisions." Il est d'ailleurs revenu sur les manifestations de policiers. "Je comprends les manifestations de policiers.

Elles s'inscrivent dans un malaise général de la fonction publique qui est peu estimée."

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 19/10/2016 - 08:48 - Signaler un abus Insupportable

    Très prétentieux , donneur de leçons qui a toujours tout faux !

  • Par Orchidee31 - 19/10/2016 - 08:59 - Signaler un abus Non ?

    Vous êtes un gros boulet à tous les deux, et on peut rajouter le Raffarin qui complète le trio - Bayrou le traitre gaucho pote à Juppe, on a tout dit....

  • Par Orchidee31 - 19/10/2016 - 09:02 - Signaler un abus Politique nouvelle ????

    Sans rire svp avec un vieux de 72 ans ????

  • Par tubixray - 19/10/2016 - 09:03 - Signaler un abus Quelle lapalissade !

    Rien à ajouter, le centre gauche se porte bien...

  • Par Jean-Benoist - 19/10/2016 - 09:32 - Signaler un abus donnez nous les noms de

    Ceux qui soutiennent Bayrou le traitre.. et Juppé le petit vieux malentendant ccondamné qui veut des ministres loyaux? Ainsi les électeurs choisiraient une nouvelle equipe de pieds nickelés avec ces deux la et Raffarin Mariton et Lefebvre l'inutile? Je n'y crois pas...

  • Par Lafayette 68 - 19/10/2016 - 09:34 - Signaler un abus horaire des profs

    évidemment qu'il y a un gros problème : 15 h (agrégés) contre 18h (certifiés) de cours à responsabilités strictement égales ( et en plus 20 à 25% de salaire en moins pour ceux qui font le plus d'heures de cours) !!! unique au monde ! Cela dit Sarko pose mal le problème ( 6 mois ) et Bayrou joue au faux derche comme d'habitude. IL FAUT REDEFINIR LES MISSIONS et augmenter largement le temps de présence dans les établissements

  • Par Maxoplus - 19/10/2016 - 09:36 - Signaler un abus Comment les Sarkolâtres osent-ils...

    parler de loyauté ? Le Nicolas n'aurait-il pas quelques antécédents en la matière ? mais on voit toujours la paille...

  • Par cloette - 19/10/2016 - 09:43 - Signaler un abus @maxoplus

    Les mêmes mèdias qui ont propulsé Hollande veulent lancer Juppé : qui est dupe ? Prendrait on les Français pour des veaux ?

  • Par raslacoiffe - 19/10/2016 - 10:29 - Signaler un abus Pauvre Bayrou

    La haine de Sarko comme unique crédo, ce type est un boulet même l'UDI n'en veut plus alors!!! Je ne comprends pas pourquoi les médias lui tendent encore un micro, car son discours n'est que haine et vacuité. Il a eu la chance d'avoir Pau qu'il y reste jusqu'à la prochaine échéance où il sera lamentablement rétamé par ses ex amis les socialistes.

  • Par francisquinze - 19/10/2016 - 10:37 - Signaler un abus Arrêtons la gabegie du public

    Les cotisations retraite du public, permettent à peine de verser la retraite d'un retraité sur 4, le reste étant assuré par nos impôts et ... les déficits publics Contre 8 retraites sur 10 pour le public, ce qui est déjà insuffisant. Continuer d'encenser le public, notamment parce qu'il vote massivement à gauche ou pour Bayrou et Juppé, (au nom de la lutte des classes) est purement suicidaire à court terme; on est déjà dans le mur.

  • Par ISABLEUE - 19/10/2016 - 10:45 - Signaler un abus bAYROU ??

    un problème ?? pour lui même certainement.. Pour la majorité des gens, ce n'est pas un problème il n'existe pas !! Traitre ! mollasson ni à droite ni à gauche : droit dans le mur ! Je l'entendais ce matin sur RTL tourner en rond sur la manif de notre Police... hou la la c'est pas bien....!!! Incroyable ce type qui ose encore se répandre sur les ondes.....

  • Par assougoudrel - 19/10/2016 - 11:24 - Signaler un abus Orchidée31 est trop gentilles

    Ce ne sont pas des boulets, mais deux énormes burnes poilues. Jouppi (avec l'accent de là-bas) la plus grosse qui pend à gauche et Bayrou la droite. Ce dernier s'accroche comme un morpion. La haine empêche de réfléchir avec discernement et on a eu la preuve. Quand on a voté Hollande, on cherche un trou pour se cacher et ce ne sont pas de grottes qui manque dans le Béarn.

  • Par assougoudrel - 19/10/2016 - 11:26 - Signaler un abus Pardon

    Trop gentille.

  • Par ALDA - 19/10/2016 - 12:23 - Signaler un abus Je ne voterai jamais Juppé ça

    Je ne voterai jamais Juppé ça c'est voter pour Bayrou premier ministre. Bayrou a été élu à Pau grâce à Juppé . Un prêté pour un rendu. Avec ces deux vieillards arrogants notre pauvre France serait mal partie Le sourd droit dans ses bottes et le bègue qui sait tout,donneur de leçons

  • Par Vincennes - 19/10/2016 - 12:38 - Signaler un abus Je ne pense pas que le soutien d'un TRAITRE puisse

    avantager JUPPE car, comme le dit Alda "voter pour Juppé c'est voter pour Bayrou"

  • Par Borgowrio - 19/10/2016 - 13:57 - Signaler un abus Et la France , monsieur Bayrou

    Risquer de diviser la droite pour cinq nouvelles années de socialisme , voilà un bon programme d'homme politique responsable ... Comme Hollande , son alter égo , il n'envisage pas une seconde que le front national puisse passer

  • Par jurgio - 19/10/2016 - 14:23 - Signaler un abus Bayrou n'est pas un problème pour Juppé

    puisqu'il est un problème pour tout le monde. Cette situation semble lui convenir et le contenter.

  • Par zouk - 19/10/2016 - 15:48 - Signaler un abus Bayrou

    Il a souvent des idées parfaitement justes, mais comment peut-il soutenir aveuglément A. Juppé?

  • Par bd - 02/11/2016 - 14:07 - Signaler un abus Plus de narcissique manipulateur à la présidence!

    Ce message est plutôt destiné aux Sarkozystes. 
Sarkozy n'est pas Donald Trump mais on en est pas loin. 
Il a bon nombre de caractéristiques d'un narcissique... et en neuropsychiatrie, les narcissiques sont classés dans la même catégorie que les sociopathes et les psychopathes. 
Pourquoi lui donner une seconde chance alors qu'il a échoué lors de son précédent mandat et que l'offre politique est pléthorique? L'empathie est un meilleur critère pour un politique et le charisme est malheureusement une qualité bien différente de l'empathie. 
Le charisme de Nicolas Sarkozy cache bien son déficit d'empathie. 
Ne vous fiez donc pas au charisme d'un politicien pour effectuer votre choix. 
Il serait salutaire de débusquer et de neutraliser les narcissiques en politique.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€