Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 23 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

François Baroin ne "veut plus participer" aux débats internes chez les LR

Homme fort de la droite, l'ancien sénateur semble prendre du recul vis-à-vis de son parti.

Prise de distance

Publié le
François Baroin ne "veut plus participer" aux débats internes chez les LR

Y-a-t-il une forme de lassitude chez François Baroin ? Après une présidentielle cauchemar, le maire de Troyes a décidé de prendre ses distance avec les Républicains, dont la présidence devrait revenir, sauf surprise, à Laurent Wauquiez. "J'ai mené tous les combats de la droite depuis vingt-cinq ans. Aujourd'hui,  je n'aspire à aucune responsabilité partisane et je ne veux plus participer à ces débats internes" affirme François Baroin au JDD. "Je ne parraine personne" pour la présidence du parti. "Et je n'aurai aucune position publique pour l'un ou l'autre.

C'est aux militants de décider."

Il souligne néanmoins qu'il votera "surement" au scrutin prévu les 10 et 17 décembre prochain. Mais, à l'instar de Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse, l'ex-sénateur veut favoriser son ancrage local et éviter les combats politiciens au sein de sa formation.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 08/10/2017 - 20:52 - Signaler un abus La fin de la Franc-maçonnerie politique?

    Ces francs-maçons semblent découragés d'avoir échoué à imposer leur modèle de production d'eau tiède par vases communicants de la machine à gaz socialiste vers la machine à vent républicain...Pourtant, ils avaient conquis tous les pouvoirs par copinage et co-optation...ils paraissent, aujourd'hui, n'avoir plus aucun copain...triste, non?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€