Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 15 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les Français sont désormais plus préoccupés par le terrorisme que par le chômage

Selon une récente enquête de l'ONDRP et de l’Insee, c'est la première fois depuis 2006 que le chômage n'est pas la préoccupation principale.

Tendance de fond

Publié le
Les Français sont désormais plus préoccupés par le terrorisme que par le chômage

C'est la première fois depuis 2006 que le chômage est ainsi devancé. Selon une enquête annuelle publiée jeudi par l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP) et l’Insee, le terrorisme "trône désormais" dans la tête des Français comme sujet d’inquiétude.

"En 2017, une personne sur trois cite le terrorisme et les attentats comme le problème le plus préoccupant pour la société française (32%)". Ils sont 23% à citer le chômage. L'an dernier, ces deux sujets suscitaient la même proportion d'inquiétude (31%).

"L'enquête s'intéresse en outre aux opinions de l'ensemble de la population (victimes et non victimes) en matière de cadre de vie et de sécurité" est-il noté. Cette tendance est le résultat de trois années d’augmentation. En 2014, la crainte du terrorisme était "quasiment inexistante" comme préoccupation indique l'ONDRP (3 % des personnes interrogées citaient alors le terrorisme comme problème le plus préoccupant). C’était avant que les attentats de 2015 à paris et Saint-Denis ne changent la donne.

Par ailleurs, d'après l'enquête, les Français déclarent être moins préoccupés par la délinquance (9 % en 2017 contre un peu un peu moins de 14 % en 2014).

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par tubixray - 07/12/2017 - 09:03 - Signaler un abus Bon sens terrien

    Car pour être chômeur et toucher des allocations il faut être vivant !...En revanche, il faudrait développer la "délinquance"; combien de victimes sont elles marquées à vie physiquement ou psychologiquement après un vol avec violence dont les coupables ne sont plus incarcérées grâce à Mme Taubira ???

  • Par Ganesha - 07/12/2017 - 09:30 - Signaler un abus Provocation !

    Grotesque ! Stupidité révoltante ! Faites donc une enquête limitée à une population de chômeurs. En suivant l'évolution des opinions suivant la durée depuis la perte de l'emploi... Et pour rappel, c'est dans les banlieues musulmanes que le taux de chômage des jeunes est le plus élevé. Mais pour les ''crétins de droite'', il n'y a là aucune relation de ''cause à effet'' !

  • Par Pharamond - 07/12/2017 - 16:20 - Signaler un abus Le désert des Tartares

    Ils en sont d'autant plus préoccupés qu'ils savent désormais que l'ennemi est à l'intérieur. On leur dit qu'il faut augmenter les crédits de l'Armée,fort bien,mais où sont les hordes qui nous encerclent.

  • Par adroitetoutemaintenant - 07/12/2017 - 19:59 - Signaler un abus @ Ganeshia le clown de service

    Et pourquoi pas une enquête limitée à une population carcérale ! Allez un peu plus d'Immodium mon cher !

  • Par Pharamond - 08/12/2017 - 14:35 - Signaler un abus Socrate

    "les banlieues musulmanes..."Cette présentation des choses est faite pour intimider car,quand on dénonce les comportements dans les banlieues,on vous dit que c'est l'islam que vous critiquez afin que,envahi par la peur vous cessez vos remarques. Il n'en est rien:il n'y a pas plus de banlieues musulmanes,qu'il n'y a pas de banlieues catholiques,protestantes,orthodoxes ou israélites. Pour leur faire accoucher de la vérité qu'ils connaissaient,mais qu'ils n'exprimaient pas,Socrate usait de la maïeutique,le questionnement,pour faire accoucher de la vérité.On va faire de même:qui cause problème aujourd'hui en France et dans les banlieues en particulier?

  • Par Pharamond - 11/12/2017 - 13:47 - Signaler un abus L'évidence

    La réponse à la question posée est en effet si évidente,qu'elle n'a pas besoin de réponse. Edouard Herriot,personnage très connu de la troisième et quatrième République avait exprimé sa crainte que:" la France devint la colonie de sa colonie". Bien vu pépé!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€