Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 26 Mai 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les Français favorables au mariage gay, beaucoup moins à l'adoption

Les résultats de ce sondage montrent des chiffres en baisse par rapport à 2011.

Indécis

Publié le
Les Français favorables au mariage gay, beaucoup moins à l'adoption

Le mariage, oui, mais l'adoption... La question divise les Français Crédit Reuters

L'annonce de la loi légalisant le mariage homosexuel et l'adoption par les couples de même sexe divise, on le sait. Selon un sondage Ifop réalisé pour Valeurs actuelles à paraître jeudi, 61% des Français seraient favorables à l'ouverture du mariage aux couples de même sexe. Les choses se compliquent lorsqu'on aborde la question de l'adoption. 48% des sondés ont en effet exprimé leur adhésion à cette mesure. La quesiton ne fait donc pas du tout l’unanimité.

En juin 2011, les sondés étaient 63% à adhérer au mariage gay. La baisse est beaucoup plus significatifs concernant l'adoption puisqu'il y a un peu plus d'un an, 58% des personnes interrogées se disaient favorables. Il existe évidemment un clivage très significatif selon les opinions politiques des sondés.

83% des sympathisants de gauche étaient pour le mariage homosexuel. En revanche, ils sont 41% parmi les soutiens UMP et FN. Mais l'âge est également l'un des facteurs de clivage.

Sondage réalisé du 6 au 9 novembre sur un échantillon de 1.008 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans (méthode des quotas)

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kettle - 14/11/2012 - 19:15 - Signaler un abus Les francais sont contre

    Si les francais etaient pour, le gouvernement ferait un referendum. Comme ils sont contre on les abruti de sondages trucqués.

  • Par Ravidelacreche - 14/11/2012 - 19:37 - Signaler un abus La quesiton ne fait donc pas du tout l’unanimité.

    non,non... ému par la photo ?sans doute.

  • Par slavkov - 14/11/2012 - 19:38 - Signaler un abus déjà vu

    ... ils était "sondé" (sic) ou, dans les marais? effectivement, le meilleur sondage est le référendum ...

  • Par troiscentsalheure - 14/11/2012 - 20:08 - Signaler un abus Mensonge et reniement

    Le seul sondage qui vaille c'est celui des urnes.

  • Par Kulashaker - 14/11/2012 - 23:42 - Signaler un abus Mensonge du titre !

    Il ne faut pas dire "les Français" mais "les Français sondés". Un sondage, dois-je vous le rappeler messieurs les journalistes, ne peut représenter tout le peuple. Que savez-vous donc de l'opinion des Français ? Et si l'on faisait un référendum, quel serait le résultat ?

  • Par VeLiVoS - 14/11/2012 - 23:51 - Signaler un abus Le titre est foireux puisque ce n'est pas "beaucoup moins …

    favorable à l'adoption" mais, comme le dit le titre de l'article de l'AFP, "HOSTILE À L'ADOPTION".   Je ne savais pas qu'Atlantico était plus à gauche que l'AFP ‼

  • Par NicoLeFou - 15/11/2012 - 07:03 - Signaler un abus Triste

    Ce qui est triste c'est que de nos jours on ne peut plus donner son avis. En effet, si vous êtes contre le mariage homo, vous êtes qualifiés d'homophobes! Alors que NON, on peut très bien ne pas vouloir le mariage homo et respecter ces personnes, on a le droit d'avoir un avis différent du leur!

  • Par VeLiVoS - 15/11/2012 - 07:49 - Signaler un abus d'accord avec vous, NicoLeFou …

    c'est un des nombreux paradoxes de ceux qui défendent ce projet de loi de réclamer le mariage pour les gays parce que ces derniers seraient stigmatisés et, pour défendre ce projet, leur premier comportement est de … stigmatiser ceux qui s'y opposent, en les traitant d'homophobes. → comme quoi la haine de l'autre n'est pas là où l'on dit.

  • Par pandore - 15/11/2012 - 09:29 - Signaler un abus Non !

    Je ne me sens pas homophobe le moins du monde. Je suis simplement dubitatif quant à la nécessité de cette loi. Que l'on accorde aux homosexuels les droits administratifs consentis aux autres catégories de la population. OK ! Mais qu'on en vienne à détruire le coeur même de ce qui fait la pérennité de la civilisation : à savoir la cellule familiale : 1 père+ 1 mère = des enfants....Je ne vois absolument pas ce que l'on y gagne à long terme. Nous et nos enfants ????

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€