Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 15 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les fonctionnaires dans la rue, le gouvernement reste imperturbable

Selon les syndicats, 400 000 personnes ont défilé contre les mesures gouvernementales. "La majorité parlementaire a été élue pour appliquer le programme" répond le ministre Darmanin.

Dies Irae

Publié le
Les fonctionnaires dans la rue, le gouvernement reste imperturbable

A RETENIR :

  • 130 manifestations prévues dans 90 départements
  • Dans l’éducation, jusqu’à 50 % des fonctionnaires en grève
  • Tous les syndicats de la fonction publique ont appelé à la mobilisation

 

20h : les chiffres définitifs

Il y a eu 209 000 manifestants dans toute la France, selon le ministère de l'Intérieur.

17h15 : 26 000 personnes à Paris

Selon la préfecture de police de Paris, environ 26 000 personnes ont défilé dans les rues de la capitale.

16h45 : 400 000 manifestants selon la CGT

Selon les premières estimations de la CGT, près de 400 000 personnes défilent en France.

16h10 : des heurts ont éclaté au milieu du cortège parisien

Un établissement bancaire a notamment été visé par des projectiles, tandis que la police a répliqué avec des gaz lacrymogènes. 

15h45 : "la majorité parlementaire a été élue pour appliquer le programme" affirme Darmanin

A l'Assemblée nationale, Gérald Darmanin a répondu, indirectement, aux fonctionnaires : "Le gouvernement écoute, entend, reçoit les organisations syndicales qui manifestent et qui ont tout a fait le droit évidemment de faire grève et quoi méritent notre grand respect, mais la majorité parlementaire a été élue pour appliquer le programme du président de la République et notamment la transformation de la politique publique, des services publics."

15h30 : des images du cortège parisien

14h30 : début des cortèges

Les manifestations ont débuté notamment à Paris. La taille des cortèges sera évidemment scrutée de près.

14h : Entre 35 et 50% de professeurs sont en grève, selon les syndicats

Si le ministère a évoqué des chiffres plutôt faibles de grèvistes, ceux des syndicats sont plus importants : entre 35 et 50% de professeurs sont en grève, ce mardi.

13h : le parcours à Paris

11h50 : Une participation des enseignements plus faible qu'anticipée

Selon un communiqué du ministère de l'Éducation nationale, le taux de participation au mouvement de grève de ce mardi pour la totalité des académies est de 15,53%. La moyenne des enseignants mobilisés atteidrait 17,47%. Le taux est de 19,37% dans le premier degré et de 15,89% dans le second degré. Lundi, la FSU avait pourtant indiqué qu'un enseignant sur deux serait en grève.

10h11 : Darmanin recevra les organisations syndicales le 9 octobre

Le ministre de l'Action et des Comptes publics a annoncé ce mardi que le rendez-vous avec les syndicats de la Fonction publique consacré aux salaires aurait lieu le 16 octobre. Dans un communiqué, le ministère a déclaré que ce rendez-vous aurait lieu à 15h30 à l'Hôtel de Cassini".

9h37 : Philippe Martinez sera en tête du défilé parisien

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, et le président de la CFTC, Philippe Louis, défileront à Paris, avec les fonctionnaires, ce mardi après-midi.

9h20 : le RER B perturbé

Contrairement aux premières informations fournies par la SNCF, les ransports sont bel et bien touchés en région parisienne, notamment le RER B.

8h41 : Le caractère "inédit et grave" de la situation actuelle

Sur Europe 1, Baptiste Talbot, secrétaire général de la CGT Services publics, a promis une mobilisation forte. La mobilisation de tous les syndicats de la fonction publique ? "Cela traduit le caractère inédit et grave de la situation actuelle", estime le syndicaliste pour qui le gouvernement, avec ses mesures, remet "gravement en cause les missions publiques".

8h36 : La fonction publique "n'est pas figée"

Au micro de franceinfo, Christophe Castaner a estimé que "la fonction publique doit bouger, elle n'est pas figée. J'espère bien qu'on pourra la moderniser" a lancé le porte-parole du gouvernement.

8h31 : les transports parisiens peu touchés

A Paris, les transports fonctionnement presque normalement. Sur son site internet, la RTAP parle d’une situation quasiment normale en cette journée de mobilisation. Pour l'heure, seul le trafic du RER B est "légèrement perturbé". 

8h22 : 130 manifestations prévues

Environ 130 manifestations et rassemblements sont prévus dans 90 départements ce mardi. Dans la capitale, le cortège partira à 14 heures de la place de la République pour rejoindre celle de la Nation.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 10/10/2017 - 08:53 - Signaler un abus Gel des salaires de fonctionnaires????...on croit rêver!

    ce sont les seuls qui sont revalorisés automatiquement, indiciairement, sans compter les primes...grâce à la faschosphère gauchistes, et à la très bête loi Notre, cette masse salariale mal employée plombe les collectivités qui ne peuvent plus investir pour l'avenir de leurs enfants, mais supportent, malgré tout, des dettes exponentielles... le gauchisme dans toute son horreur!

  • Par Atlante13 - 10/10/2017 - 10:22 - Signaler un abus C'est tout ce qu'ils savent faire,

    et ce qu'ils font de mieux. Mais sans mérite, ils ont le temps.

  • Par Pharamond - 10/10/2017 - 11:41 - Signaler un abus Ce moustique jaune...

    Qui a dit:"La meilleure place pour un gréviste,ce moustique jaune et nuisible,c'est le camp de concentration"? Non,ce n'est pas Emmanuel Macron,ni Donald Trump ni un gros et gras capitaliste impénitent.? C'est Léon Trotsky (la Pravda -1920)!

  • Par ISABLEUE - 10/10/2017 - 11:49 - Signaler un abus ils manifestent aussi pour nous, pour nous ayons la totalité

    de la pension de reversion de nos conjoints, comme eux !! Non c'est une blague. Nous dans le privé, nous sommes des sous-humains de la République..

  • Par tananarive - 10/10/2017 - 12:14 - Signaler un abus La garantie de l'emploi.

    Avec cette garantie les fonctionnaires ont un avantage énorme par rapport aux sou-citoyens ordinaires, elle leur permet de trouver un logement plus facilement, et d'avoir un crédit moins cher sans assurance perte d'emploi. Si on fait le compte de tous ces avantages ils devraient gagner 30% de moins que dans le privé, hors ils gagnent plus. L'erreur ce situe à l'assemblée nationale qu'ils ont noyauté. Quand la noblesse a refusée l'abolition de ses privilèges ont sait comment cela s'est terminé.

  • Par Patrick LOUVET - 10/10/2017 - 12:37 - Signaler un abus Radio Elysée nous desinforme

    Seulement 2 % de grévistes

  • Par vauban - 10/10/2017 - 13:55 - Signaler un abus Bande de pignoufs de La CGT FO SUD et consorts

    On en a marre Qu'on leur botte le cul pour leur remettre les idées en place

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€