Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 02 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Le FN renonce à son traditionnel défilé du 1er mai, Jean-Marie Le Pen fustige une "rupture considérable"

"Le 1er mai continue, mais il continue sous une nouvelle forme" a expliqué Florian Philippot, numéro 2 du parti frontiste, sur France 2.

Jeanne, au secours !

Publié le
Le FN renonce à son traditionnel défilé du 1er mai, Jean-Marie Le Pen fustige une "rupture considérable"

Les temps changent au FN  Invité sur France 2 ce vendredi, Florian Philippot a annoncé la fin du traditionnel défilé du 1er mai organisé chaque année par le Front national dans les rues de Paris, place des Pyramides. "Le 1er mai continue, mais il continue sous une nouvelle forme", a expliqué le numéro 2 du parti, qui a toutefois souligné que "l'hommage à Jeanne d'Arc" serait conservé et assuré par la présidente du FN, Marine Le Pen, lors d’un 1er mai "innovant, renouvelé". 

Le député européen  a aussi indiqué qu'"un grand 'banquet national" et "patriote" serait désormais organisé en lieu et place du défilé parisien.

"C'est bien de faire du neuf", a ajouté l’élu sur France 2, mettant également en avant des "raisons de sécurité" pour justifier cette décision. Interrogé sur le maintien ou non de l'hommage à Jeanne d'Arc autour de sa statue à Paris, Florian Philippot a répondu "très probablement".

Le défilé était une tradition du parti frontiste depuis 1979, il avait été instauré par Jean-Marie Le Pen. Contacté par RTL, ce dernier a fustigé une rupture considérable avec la ligne du FN. Il a appelé à un rassemblement le 1er mai devant la statue de Jeanne d'Arc. "Moi j’appellerai tous les gens qui n’ont pas peur de Daech -parce que c’est le prétexte qui est donné -, à se retrouver devant la statue de Jeanne d’Arc le 1er mai, place des Pyramides".

>>>>> A LIRE AUSSI : Papy fait de la résistance : comment les menaces de Jean-Marie Le Pen envers sa fille pourraient finalement profiter au FN

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par cloette - 04/03/2016 - 12:49 - Signaler un abus Florian Philippot a raison

    C'est évident !

  • Par vangog - 04/03/2016 - 12:53 - Signaler un abus Philippot a raison!

    Depuis que les gauchistes ont fait rentrer 3000 à 5000 djihadistes (déclarations du directeur de la sécurité européenne), parmi les rangs des clandestins, et qui peuvent se déplacer dans toute l'UE, sans aucun contrôle et sans aucune crainte, et depuis les menaces de Daesch contre les patriotes FN, l'exercice de notre Démocratie est devenu dangereux...merci, la gauche! à quelques les de Paris, dans les banlieues nord, et en Belgique, existent des foyers intégristes qui préparent activement la rencontre du premier Mai. Leur donner l'occasion d'agir et de montrer leur pouvoir, avec l'assentiment muet des autorités européennes qui s'en réjouiraient, ne peut être la responsabilité du premier parti de France. Le danger actuel, en UE, est trop grand, à cause du tandem Flamby-Merkel, collabos islamistes.

  • Par Benvoyons - 04/03/2016 - 14:30 - Signaler un abus Le risque d'avant et le risque dans un repas public maintenant

    quelle différence?? :)::)) Il aurait été préférable que se repas soit donné à tous les SDF de France et de Navarre au lieu de tous les bouffons du Socialisme Nationalisme FN de Philipot & MLP :)::))

  • Par clint - 04/03/2016 - 15:43 - Signaler un abus Mais qu'ils changent de nom et n'usurpent plus celui du FN !

    OK le 1er mai il y a les défilés des syndicats, c'est normal qu'ils laissent leurs nouvelles recrues aller défiler dans la centrale syndicale patriote ! C'est vrai que le 11 janvier 2015 le FN avait tellement peur de défiler qu'ils sont aller dans la petite ville de Beu-Caire !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€