Jeudi 24 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Florence Cassez écrit une chanson intitulée "Marques d'amour"

Arrêtée en 2005 au Mexique, le cas de la Française Florence Cassez devrait être examiné devant la Cour Suprême mexicaine au mois de septembre. En attendant elle a écrit un chanson, interprétée par le groupe La Jarry, pour que l'on ne l'oublie pas.

Soutien

Publié le 28 août 2012
 

Arrêtée en décembre 2005, Florence Cassez a écopé d'une peine de soixante ans de prison pour avoir participé aux côtés de son ancien compagnon, à des enlèvements. Un fait qu'elle a toujours nié. La Cour suprême mexicaine qui doit examiner le cas de la Française très prochainement. La juge Olga Sanchez Cordero, qui devait présenter un nouveau rapport devant les cinq membres de la Première chambre de la Cour suprême, avait assuré, fin mai, que l'affaire serait examinée "avant la deuxième quinzaine du mois d'août".  Selon le journal mexicain, la Razon, l'examen pourrait intervenir courant septembre.

En attendant, cette échéance important, le groupe La Jarry qui fait partie du collectif qui la soutient, lui a demandé d'écrire une chanson pour qu'on ne l'oublie pas. "Quand on a reçu le texte, on a trouvé des paroles avec beaucoup d'émotions. On ne voulait pas rentrer dans le côté polémique et politique, mais montrer ce qu'une jeune femme, qui est emprisonnée depuis six ans et demie peut ressentir", racontait Benoît Pourtau, leader du groupe La Jarry, sur RTL.

"À quoi ça sert une innocente en prison ? À qui profite autant de douleurs, ces gens n'ont-ils pas de coeur, tout cela m'est insupportable... Je veux me battre jour après jour et continuer de vivre, hier, aujourd'hui pour toujours, gonflée par vos marques d'amour, pour que jamais on ne m'oublie..." Voilà commence la chanson de Florence Cassez., intitulée Marques d'amour.

Dans cette histoire, les parents ont joué un rôle d'intermédiaires important. Peu après le groupe a pu lui parler directement au téléphone . "Lorsque Florence a écouté la chanson, elle nous a appelés pour nous dire qu'elle était fan et super contente. Dans cette chanson, elle dit que c'est c'est aussi grâce aux gens, et aux témoignages reçus, qu'elle arrive à survivre", poursuit-il. 

 

Lu sur Le Figaro.fr

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ghislfa - 29/08/2012 - 00:14 - Signaler un abus Leditgaga

    Quel aveu!!!!!!

  • Par LeditGaga - 28/08/2012 - 19:56 - Signaler un abus Les prisons sont peuplées d'innocents !

    Partant du principe que notre Justice ne se trompe jamais (*_*), il serait de bon ton qu'on imagine qu'il en est de même ailleurs et même au Mexique. La justice est passée et, si Madame Cassez a été reconnue coupable, c'est qu'elle a commis les actes qui lui sont reprochés, bien évidemment... alors qu'on arrête d'évoquer ce cas pitoyable et qu'elle paie pour ses crimes, même s'il y aurait à redire sur la lourdeur de la peine prononcée à son encontre. Ne perdons pas de vue, par ailleurs, que personne ne l'a obligée à s'installer au Mexique, elle aurait pu rencontrer le Prince charmant dans une de nos sympathiques banlieues (*_*) !

Fermer