Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Finistère et Morbihan : fortes vagues attendues, vigilance orange déclenchée

Météo France a émis une alerte orange aux fortes vagues dans les départements du Finistère et du Morbihan, ce mercredi.

Marée haute

Publié le
Finistère et Morbihan : fortes vagues attendues, vigilance orange déclenchée

Attention si vous vous trouvez sur les côtes du Morbihan et du Finistère. En effet, Météo France vient d'émettre une alerte aux fortes vagues dans ces deux départements bretons, ce mercredi. Tous deux placés en vigilance orange, ces derniers ont connu une dernière nuit très agitée. L'alerte est valable de 17 heures à 2 heures autour de la pleine mer, d'après Météo France qui précise que la puissante houle d'Ouest qui aborde la façade atlantique ce mercredi, va se renforcer dans l'après-midi avec des vagues dépassant les cinq mètres au large de la Bretagne. 

 Météo France a ajouté que « le long du littoral, dans un contexte de fort coefficient de marée, de forts déferlements peuvent générer des submersions sur les parties basses et vulnérables du littoral au moment de la pleine mer ».

« Les submersions marines peuvent provoquer des inondations sévères et rapides du littoral, des ports et des embouchures de fleuves et rivières. Les vagues peuvent, quant à elles, endommager des infrastructures côtières par effet mécanique et provoquer des envahissements d'eau par projection. Ces deux phénomènes, lorsqu'ils sont simultanés, sont particulièrement destructeurs », a prévenu Météo France. 

Rappelons qu'une vigilance orange demande aux habitants de faire très attention aux phénomènes dangereux et qu'il est conseillé, notamment aux plaisanciers, de ne pas prendre la mer, aux professionnels de porter les équipements de sécurité s'ils sont dans l'obligation de sortir et aux promeneurs d'éviter les endroits exposés aux vagues. 

 

 

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€