Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 22 Juin 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un festival "interdit aux blancs" créé la polémique

Présenté comme "afroféministe", l'événement est en partie réservé aux femmes noires.

Non-mixte

Publié le
Un festival "interdit aux blancs" créé la polémique

La tension est rapidement montée pendant le weekend, jusqu'aux tweets de la maire de Paris, Anne Hidalgo.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 29/05/2017 - 11:39 - Signaler un abus Pourquoi ne pas réserver les

    allocations familiales aux seules familles française? Est-ce que les maghrébines sont admises à ce rassemblement, puisqu'elles ont la peau non blanche? Et ce sont les français qui sont racistes envers eux. Je connais beaucoup de pays d'Afrique et pour toutes leurs prestations, les blancs sont admis. Ici, on a affaire à un ramassis de cochonneries qui méritent qu'on les foutent dehors à coups de pieds au cul. Qu'en pense Macrétau, le brise-main, grand ennemi de la colonisation? La maire de Paris a trop joué avec le feu.

  • Par Gloubi - 29/05/2017 - 11:56 - Signaler un abus Quelle hypocrisie !

    La maire de Paris doit essayer de se faire pardonner ses mises en avant du ramadan, alors qu'elle ne parle pas des fêtes religieuses Chrétiennes, et qu'elle interdit les crèches à Noël !

  • Par Deneziere - 29/05/2017 - 12:40 - Signaler un abus J'approuve ce festival

    En tant qu’organiseurs privés, il devraient avoir le droit d'inviter qui ils veulent. Cela vaut également pour les entreprises. Et les blancs devraient pouvoir faire pareil.

  • Par assougoudrel - 29/05/2017 - 13:27 - Signaler un abus Oui, mais seulement cela serait

    interdit par les bien-pensants et les associations anti-racistes qui demanderaient des sanctions et de l'argent; la justice, chez nous, n'est pas du bon coté.

  • Par vangog - 29/05/2017 - 13:56 - Signaler un abus Juste évolution de la soumission!

    lorsqu'un pays, sous l'emprise des manipulateurs gauchistes, est en état de soumission aggravée, il doit s'attendre à ces manifestations de racisme vis à vis de la communauté blanche! à Marseille, nous avions eu aussi des journées splash réservées aux burkinis, et interdites aux deux pièces (inutile d'évoquer les seins nus,lapidés sur place...). Fort heureusement, les lanceurs d'alerte patriotes étaient là, et la manifestation raciste a té annulée! .Hidalgomygode dans le rôle de l'arroseuse arrosée, trop drôle!...et ce n'est pas fini...

  • Par jmf46 - 29/05/2017 - 14:43 - Signaler un abus Frères Souchiens, il faut regarder la réalité en face

    nous sommes en train de devenir une communauté parmi d'autres au sein d'une "France" multiculturelle qui n'a plus rien à voir avec la France telle que définie par 2000 ans d'histoire, par sa Constitution et par ce qu'en disait (hors micro) le Général De Gaulle (je cite de mémoire) "un peuple de race blanche, de culture gréco-latine et chrétienne" (impossible d'écrire çà aujourd'hui...). donc c'est ainsi, cette "France" n'en a plus que le nom et c'est à nous de nous adapter à la nouvelle donne si nous voulons survivre en tant qu'individus et surtout en tant que Peuple. Pas la peine de chercher à convaincre les 20 millions de macronisés, ils sont au delà de toute ressource thérapeutique, mieux vaut nous regrouper, nous connaître et nous organiser en vue de ce qui se prépare. Le sept mai aura au moins permis de savoir que nous sommes au minimum onze millions dans ce pays, c'est peu et c'est beaucoup...

  • Par joseph jean - 29/05/2017 - 15:43 - Signaler un abus exact, jmf46

    très bien dit !

  • Par ISABLEUE - 29/05/2017 - 16:41 - Signaler un abus quelle bande de dégénérées..;

    on interdira toutes ces conneries sans nom. L'Apartheid à l'envers en France .... qu'elles critiquaient ... Où sont les sales racistes ????

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€