Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 24 Février 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Fessenheim sera fermée "largement avant la fin du quinquennat", assure Nicolas Hulot

"Je ne veux pas donner une date précise car on ne prend pas une décision comme ça" a-t-il néanmoins indiqué.

C'est dit

Publié le
Fessenheim sera fermée "largement avant la fin du quinquennat", assure Nicolas Hulot

Invité de RTL ce jeudi, Nicolas Hulot a évidemment abordé le sujet de l'abandon du projet Notre-Dame-des-Landes. S’il s’est dit "soulagé", le ministre de la Transition écologique et solidaire a assuré qu’il n’a pas mis tout son poids pour faire pencher la balance. "Il y avait à l’origine des gens pour, d’autres contre. Ce ne sont pas mes convictions qui ont guidé la décision du gouvernement" a-t-il déclaré. "Je ne suis pas dans une bataille, je mène un engagement pour la protection de l'avenir. Pour moi, une victoire aurait été que ce sentiment-là soit partagé par une majorité profonde".

Désormais, un autre dossier tout aussi épineux attend désormais le gouvernement : la centrale nucléaire de Fessenheim. Nicolas Hulot a affirmé que l’Etat était "en train de planifier la transition énergétique" mais n’a pas donné de précisions concernant le calendrier. "Fessenheim sera fermé au moment où Flamanville sera opérationnel, largement avant la fin du quinquennat. Je ne veux pas donner une date précise car on ne prend pas une décision comme ça", a lancé l'ancien animateur.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 18/01/2018 - 10:24 - Signaler un abus L’ecologie régressive exulte!

    Les fascistes-zadistes ont gagné à NDDL, puis gagneront à Bures qui sera la nouvelle ZED à défendre, et le ministre de l’ecologie régressive en profite pour sonner le glas du nucléaire, qui était pourtant un des fleurons de la recherche francaise, avant régression écologiste. Ah! Si vous aviez élu une vrai Présidente, plutôt qu’un minet-à -Cougars, lâche et sans-couilles, la France ne subirait pas cette régression dans tous les domaines, celui de la démocratie étant le plus grave...

  • Par jurgio - 18/01/2018 - 14:45 - Signaler un abus Il ne dit pas quel quinquennat

    mais à force de le dire et redire, ils finiront par avoir raison.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€