Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 22 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les Femen : infiltrées par une étudiante catholique, qui décrit un mouvement "opaque"

La jeune militante fait partie des Antigones, un rassemblement qui affirme que "la femme a sa dignité [qui] ne passe ni par l’exhibitionnisme, ni par l’hystérie".

Antigones vs Femen

Publié le - Mis à jour le 28 Mai 2013
Les Femen : infiltrées par une étudiante catholique, qui décrit un mouvement "opaque"

Iseul est son nom d'emprunt. Exaspérée par le mouvement des Femen et en particulier par son action à l’église Notre-Dame, cette jeune étudiante catholique a voulu connaitre avant de critiquer, et voir de l'intérieur à quoi ressemblait le mouvement si médiatique. Et comme l'a révélé Valeurs Actuelles, elle n'est pas tendre avec cette organisation "opaque", à l'organisation très verticale, où l'on ne débat "pas beaucoup d'idées".

L'étudiante en droit de 21 ans raconte comment elle a intégré l'organisation : "Je me suis présentée au Lavoir Moderne Parisien, un ancien squat qu’elles occupent, dans le quartier de la Goutte-d’Or.

Quand Oksana, l’une des Ukrainiennes fondatrices du mouvement, m’a signé mon autographe, je me suis lancée, je lui ai dit que je voulais les rejoindre. Elle ne m’a pas posé de questions, elle m’a simplement répondu : "Viens demain à l’entraînement". »

Oui, les Femen s’entraînent. Tous les samedis, les militantes perfectionnent leur endurance physique et sont initiées aux modes d’actions des féministes ukrainiennes. Car la manipulation de l'image médiatique est cruciale pour le mouvement.

"On court en rond en criant des slogans comme « Pope no more », « In gay we trust » ou « Topless Jihad !", raconte-t-elle. "On fait des pompes, des abdos. On apprend aussi comment obtenir des photos spectaculaires : comment tomber au sol, comment disposer les bras, comment se comporter avec les policiers… ", relate Iseul. Sur le terrain, l’intervention de la police est un moment crucial Les militantes ont ordre de demeurer sur le "théâtre d’opération" jusqu’à l’arrivée des forces de l’ordre. "Inna [Chevtchenko, la fondatrice] le répète sans cesse : la police n’est pas notre ennemi mais un partenaire, un moyen de faire des images, du bruit médiatique".

L'étudiante dénonce une obsession de l'image souvent creuse et sans fond intellectuel. "Alors que je venais de participer à mon premier entraînement, que je ne connaissais donc personne, et que personne ou presque ne me connaissait, j’ai dû m’exprimer face à une télévision flamande voir la vidéo, dire pourquoi je menais ce combat, etc. C’était insensé", raconte Iseul. "Elles ont besoin de visages et de paires de seins. Comme ce n’est pas facile de se mettre nues, une sélection s’installe entre les filles qui sont prêtes à le faire, qui pourront donc participer aux actions, et les autres, qui quittent alors le mouvement ou sont cantonnées à des tâches administratives".

Enfin, l'organisation très hiérarchique laisse peu de place au débat et à la discussion. Les seuls décisionnaires étant  le premier cercle, formé par deux des fondatrices ukrainiennes, Inna et Oksana, et trois Françaises. Ces cinq personnes maintiennent un contact permanent avec la "base" restée en Ukraine, qui constitue encore la tête pensante du mouvement, communiquant  très peu avec le second cercle. "Il n’y a pas de dialogue, ni d’échanges d’infos, explique Iseul. Pour une militante, c’est presque angoissant. On ne sait pas ce qui se prépare, ou seulement au dernier moment. Le mouvement est très hiérarchisé et très opaque".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par walküre - 27/05/2013 - 16:12 - Signaler un abus Infiltrées ?

    Mais c'est le contraire qui serait étonnant. Et elles le sont nos Femen, aussi par pas mal de services secrets. Russes, bien entendu, puis français évidemment, et enfin américains c'est obligatoire. Donc tout ce qui se trame chez ces pas toujours drôles de dames, c'est quasiment de notoriété publique.

  • Par Glop Glop - 27/05/2013 - 16:31 - Signaler un abus @ Altec - 27/05/2013 - 16:27

    Vous avez des données précises quant à l'identité réelle des femen? (Date de naissance, nom de famille, adresses privées, origines familailes et sociales, études suivies, ...) Non aucune information.

  • Par SteakKnife - 27/05/2013 - 17:00 - Signaler un abus Les FEMEN, les idiotes utiles du machisme

    Ces crétines sont complètement contreproductive, et pas besoin d'une pseudo infiltration pour s'en rendre compte. La grande majorité des féministes un peu sérieuses sont irritées par ces greluches qui n'ont aucun fond et aucun message sérieux à faire passer. A lire: http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2013-03-12-Femen

  • Par Kulashaker - 27/05/2013 - 17:11 - Signaler un abus @ Altec

    Parce que vous pensez qu'il faut attendre de l'objectivité des féministes ultra ? Non, AUCUNE (comme vous dîtes).

  • Par Glop Glop - 27/05/2013 - 17:17 - Signaler un abus @ Altec - 27/05/2013 - 16:27

    ""Iseul est son nom "Iseul est son nom d'emprunt" encore une grande courageuse." - Et votre identité à vous le grand courageux caché derrière son pseudo.

  • Par SteakKnife - 27/05/2013 - 18:25 - Signaler un abus @Gamelledebouse

    Est-ce que cette loi s'appliquera aux militaires français actuellement en pleine manif en Afghanistan ou au Mali?

  • Par Jean-Pierre - 27/05/2013 - 19:34 - Signaler un abus @Altec

    Cher Altec et néanmoins sous pseudo, . Si vous voulez nous raconter vos réunions de cellule au PS, n'hésitez pas cela fera un peu d'animation ! . Secrètement bien entendu, personne ne vous dénoncera c'est promis juré etc. L'anonymat vous protègera comme l'infiltrée des femen... . Question : est ce qu'on y parle de Cahuzac, de Sylvie Andrieux, de Kucheida, de Dallongeville... ? .

  • Par Jeannot - 28/05/2013 - 01:04 - Signaler un abus messieurs je sais tout

    Maintenant que l etudiante infiltree a mis a jour certaines anomalies du mouvement Femen, certains disent "on le savait"... vous etes tres forts, moi j ai pas encore tout compris ... des feministes, certainement, un peu anarchistes, sans doute, pour le reste, savent elles elles meme ce qu elle veulent à part des coups de pub?

  • Par walküre - 28/05/2013 - 08:30 - Signaler un abus C'est un boulot

    comme un autre. Agitatrice. Ca occupe les médias. Et ca fait quand même bouger le citoyen. Au moins il a du spectacle, car en ce qui concerne les idées, c'est assez pauvre. Demain l'apothéose ! Elles enlèvent le bas...

  • Par Ben hayat - 28/05/2013 - 08:47 - Signaler un abus En fait

    Une seule donnée suffirait à comprendre le mouvement, qui les finance? ou de quoi vivent elles,

  • Par stella34 - 28/05/2013 - 10:09 - Signaler un abus Bobo-land

    Ces Femen me font juste l'effet de "bourgeoises qui s'encanaillent"... Il faut des thunes pour vivre et circuler dans les capitales européennes ...et on court moins de risques que dans les VRAIS lieux d'oppression des femmes : la place Tahir au Caire par exemple

  • Par Dr H. - 28/05/2013 - 10:11 - Signaler un abus G. Soros

    On murmure que c'est Georges Soros qui serait derrière les femen...

  • Par NicoLeFou - 28/05/2013 - 10:17 - Signaler un abus S'il y a surement un partis

    S'il y a surement un partis pris chez cette infiltrée, il y en a au moins autant chez les femen! Elles ne sont là que pour faire des coups médiatiques, elles sont payées pour ça. Et vous observerez qu'elles ne s'en prennent qu'a une seule religion...

  • Par SkipJ - 28/05/2013 - 10:26 - Signaler un abus @NicoLeFou

    Tjrs la même religion. Ha bon ? Et le drapeau salafiste brûlé devant la grande mosquée de Paris c'était pour embêter les petits chanteurs à la croix de fer, heu non, de bois ?

  • Par wolfgangamadp - 28/05/2013 - 10:29 - Signaler un abus Certains disent que ce sont

    Certains disent que ce sont des putes payées par les Américains pour mettre la pagaille en Russie et agir ailleurs selon leurs intérêts.

  • Par Léa - 28/05/2013 - 10:42 - Signaler un abus @ Altec

    Sinon, de l'objectivité de la part des Femen, vous en aurez. Avez-vous vu leur photo où une jolie femme, l'air réjoui, tient une faucille d'une main et de l'autre, des testicules coupés ? Et que pensez-vous de la protection policière dont elles jouissent ? Et de leurs subventions ? Et que pensez-vous de la pertinence d'un soi-disant féminisme qui prône la haine, la vacuité intellectuelle et la castration des hommes ? Des questions qu'aucun bas du front n'osera se poser...

  • Par belou43 - 28/05/2013 - 10:49 - Signaler un abus Et l'Eglise alors !!!

    Si l'organisation du mouvement des Femens est "opaque", alors que devrait-on dire du mouvement catholique dont se réclame cette jeune enquêtrice !!! C'est et ça a toujours été la pire des nébuleuses, depuis 20 siècles !!!

  • Par SkipJ - 28/05/2013 - 10:52 - Signaler un abus Vous êtes bien mignons

    mais bizarrement ça n'a pas eu l'air de plus vous offusquer que ça le vieux fou se suicidant devant femmes et enfants sur l'autel de Notre Dame C'est vrais qu'il n'était pas torse nu.

  • Par ntzsch - 28/05/2013 - 10:57 - Signaler un abus Des caricatures !

    Les Femen ne sont que des caricatures de féministes, et les Antigones qui leur sont opposées ne valent pas mieux. Que veulent enterrer ces bigotes ? Antigone est celle qui brave l'interdit. Je ne vois aucun rapport, ni avec celle de Sophocle, ni avec celle d'Anouilh.

  • Par ntzsch - 28/05/2013 - 11:05 - Signaler un abus @Léa

    Les féministes voudraient castrer les hommes, en plus ? Ah bon ! D'après ce que j'en sais, elles se contenteraient, pour la plupart, d'avoir les mêmes droits et un salaire équivalent. C'est déjà beaucoup.

  • Par Altec - 28/05/2013 - 12:44 - Signaler un abus "Iseul est son nom

    "Iseul est son nom d'emprunt" encore une grande courageuse. Et surtout AUCUNE objectivité à attendre de "étudiante catholique" qui déteste les femen avant même de commencer son "enquête". Bref, encore de la désinformation qui ne peut plaire qu'aux bas du front...

  • Par Benvoyons - 28/05/2013 - 13:40 - Signaler un abus Altec - 28/05/2013 - 12:44 - c'est clair l'objectivité est bien

    meilleur par les communistes qui ont signé avec Hitler et fait 200 millions de mort par "objectivité"

  • Par t-hex - 28/05/2013 - 17:41 - Signaler un abus "objectivement"

    Elles servent à quoi ces dames ? A associer féminisme à un credo anti religions ? In gay we trust, en quoi la condition féminine est concernée par l'homosexualité masculine ? Et si ces mêmes hommes ne sont pas homosexuels, ils valent moins auprès de ces dames ? Une féminité idéale et une condition féminine digne, c'est quoi pour elles ? Aucune idée dans la mesure où elles ne font que dénoncer, riposter, provoquer, être contre ceci ou lutter contre cela...En quoi ça sensibilise intelligemment qui que ce soit ? Tout ce qui est "patriarcal", c'est le vice pour ces dames. Admettons, on supprime toute trace patriarcale et on y met quelles valeurs à la place ? Matriarcat absolu ? Aucune valeur ?

  • Par MONTCLAR - 29/05/2013 - 09:22 - Signaler un abus Naïveté (mais pas trop quand même)

    J'aimerais beaucoup une (toute petite mais au moins une, et irréfutable) que le reportage d'Iseul est bien un reportage...

  • Par MONTCLAR - 29/05/2013 - 09:24 - Signaler un abus Naïveté (mais pas trop quand même) et ajout

    J'ai oublié un mot : preuve. Lapsus freudien sans doute. Le mot était absent de mon billet comme la chose l'est du "reportage".

  • Par Kulashaker - 29/05/2013 - 11:59 - Signaler un abus Ce qui est marrant avec certains commentateurs...

    C'est que quand c'est un individu de gauche qui infiltre une organisation de droite, ils prennent son témoignage pour une preuve de courage et de vérité. Quand c'est une étudiante catholique déclarant la valeur de la féminité dans son activité militante, c'est "Oh mais cette fille n'est pas objective ! Oh mais cette fille a fait une pseudo-infiltration, un pseudo-témoignage". La mauvaise foi des Altec et des SteakKnife est consternante !

  • Par Kulashaker - 29/05/2013 - 12:04 - Signaler un abus @ ntzsch

    Avec un pseudo pareil, vous faîtes preuve d'une bien-pensance consternante. On est loin, très loin de Nietzsche ! Bref.... Concernant les Antigones, avant de les insulter, avez-vous vu leur clip, leurs actions ? Ces filles n'ont absolument rien d'extrémistes, c'est très courageux ce qu'elles font : elles réclament les valeurs de la féminité face au véritable terrorisme féministe des Femen. ça fait vraiment plaisir à voir des filles à l'aise avec ça, avec leur féminité, leur intelligence, leur pudeur : tout le contraire des prostitués Femen ! Quant à Antigone, elle est une figure de la femme et de la féminité, de l'indignation face à des lois injustes : ça n'a donc rien d'étonnant que ces filles reprennent cette figure à leur compte en ces temps de mariage unisexe et bientôt, très bientôt de GPA et PMA.

  • Par Enoch - 29/05/2013 - 15:04 - Signaler un abus Femen boule a paillette televisuelle!

    Au contraire, les femens sont bien le reflet de notre époque. Elles ont compris que le plus important c’est le buzz. Un mouvement ne doit pas générer des idées mais doit avoir une notoriété médiatique. Il faut donc exister dans un monde ou l’information est filtrée et existe seulement par le bon vouloir des salles de rédaction et agences de presse. Le vrai pouvoir se situe dans la maitrise des flux d’information. Pour exister dans ces flux continuent, il faut transmettre une image qui choc ! La blonde peroxydée qui fait penser à la cicciolina, elle est parfaite dans son rôle d’aguicheuse médiatique. Pendant qu’elles paradent dans les rues avec des slogans simplistes, elles donnent la température des sujets politiquement correctes que la classe médiatique est prêt à laisser transparaitre comme subversive alors qu’ils sont d’un convenu très politiquement correcte. Comment faire passer la morale bien pensante pour des actes subversifs ! La méthode est grossière mais ca marche car les medias suivent ! Et un mensonge répété 1000 fois devient forcement un jour une vérité.

  • Par Kulashaker - 29/05/2013 - 16:16 - Signaler un abus @ Enoch

    Tout à fait, vous avez raison. Et le pire, c'est que effectivement ça marche puisque j'ai même vu que les FEMEN ont été invité sur les Matins de France Culture comme des militantes sérieuses. Imaginez un peu : sur France Culture !!!! A côté de ça, France Culture n'a jamais invité des représentants et des intellectuels sérieux contre le mariage pour tous, ou pour la féminité comme les Antigones.

  • Par ntzsch - 29/05/2013 - 16:23 - Signaler un abus @kulashaker

    On peut porter de l'intérêt à la philosophie et à un certain philosophe sans partager forcément ses idées. Je prétends que les Femen sont des caricatures, des hystériques qui sont donc objectivement anti féministes puisque leurs actions ont le résultat inverse de ce qu'elles espèrent et je dis aussi qu'il n'y a rien de bon à attendre de bigotes. (J'ai quand même ce petit point commun avec Nietzsche de ne pas aimer les bigots)

  • Par ntzsch - 29/05/2013 - 16:33 - Signaler un abus Les véritables valeurs de la féminité

    Kulashaker, je ne sais pas ce que c'est. A mon avis, c'est à chaque femme en particulier d'en décider. Moi, je ne vois que l'essentiel, la base : Même salaire, mêmes droits, même considération, prérogatives, etc.

  • Par Kulashaker - 29/05/2013 - 17:14 - Signaler un abus @ ntzsch

    Sauf que les Antigones, ne vous en déplaise, sont tout sauf des bigotes. Les valeurs de la féminité, vous savez très bien ce que c'est. Une femme ne peut pas être un homme voilà tout, il n'y a pas dix milles façons d'être femme comme il n'y a pas dix milles façons d'être homme (ça, c'est encore un des fantasmes de la société moderne progressiste). Le malheur de l'Occident est sa permissivité à l'égard de toutes les formes de décadence morales : la perversion de l'idéal de la féminité en est un exemple. Perversion par le sport, par la publicité, par l'école, par le féminisme. Les FEMEN sont tout sauf des caricatures : ce sont bien des féministes jusque-boutistes mais des féministes quand même. Les FEMEN représentent même l'extrême du féminisme, son essence : revendicatrice, revancharde, haine des hommes, haine du corps, prostitution.

  • Par ntzsch - 29/05/2013 - 20:12 - Signaler un abus @kulashaker

    Vous dites qu'il n'y a pas dix mille façons d'être homme. Je ne sais pas si ma manière d'être vous convient mais je ne demande de permission à personne et je pense que chacun, homme ou femme est libre de se comporter comme il lui plaît dans les limites de la loi. Nous ne sommes pas des produits standardisés, je n'aimerais pas être enfermé dans une norme imaginée par je ne sais qui. Quand vous parlez de perversion de la féminité par la publicité, je vois à quoi vous faites allusion et je pense être d'accord avec vous, mais pour ce qui est du sport ou de l'école ! J'ai du mal à comprendre. J'aimerais que vous précisiez votre pensée.

  • Par ntzsch - 29/05/2013 - 22:03 - Signaler un abus Je m'en doutais !

    Peut-être pas islamiste, mais pas loin. Une femme fait du sport parce qu'elle en a envie et n'a que faire de votre autorisation. Une autre fera des études, et même si vous la trouvez "corrompue", si elle en a les capacités elle deviendra peut-être votre chef. De moins en moins de femmes acceptent de se laisser réduire à ce que certains attendent d'elles. Elles ont envie de vivre leur vie comme elles l'entendent. C'est cela, le féminisme, uniquement ! Le reste n'est que folklore.

  • Par Kulashaker - 29/05/2013 - 23:48 - Signaler un abus @ nietzsche

    Du reste, je n'ai jamais dit qu'elle n'avait pas le droit de travailler et de faire des études.

  • Par conan - 03/06/2013 - 12:50 - Signaler un abus Les femen ont leur place

    Certains s'offusquent de l'image violente donnée par les Femen avec une jeune femme tenant une faucille et des testicules dans chaque main. A ma connaissance, ce n'est qu'une image. Par contre, les violences monstrueuses (mais bien humaines) et légales(!!!!) ou pas, faites aux femmes de par le monde sont bien réelles: excision, lapidation pour adultère, assassinat pour "racheter l'honneur", attaque à l'acide etc etc... Donc comment ne pas comprendre certains mouvements un peu violents comme les Femen, qui n'arriveront néanmoins jamais à la cheville de lois anti-femmes officielles...

  • Par Bullblood - 03/06/2013 - 14:44 - Signaler un abus Opaque?

    Ça nous change de l'obscurantisme perpétué par le l’église catholique, on y voit un peu plus clair!!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€