Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 15 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Faux CCleaner : une cyberattaque bien pire que ce qu'on pensait

CCleaner est un logiciel pour PC permettant de "nettoyer" son ordi. Une fausse version de ce logiciel a été téléchargée par 2,27 millions de personnes. Une version "espionne" !

L'espion-nettoyeur

Publié le
Faux CCleaner : une cyberattaque bien pire que ce qu'on pensait

Le logiciel CCleaner est développé par Avast, entreprise spécialisée dans la cybersécurité. En à peine quelques clics, il permet de vider son ordinateur de tous les "déchets" que produit toute utilisation un tant soit peu conséquente d'une telle machine, en particulier quand elle est connectée sur un réseau comme internet. 

C'est en copiant ce logiciel que des cyberpirates ont réussi à s'installer sur les ordinateurs de millions de personnes.

On pensait qu'il s'agissait de potentiels chevaux de troie afin de prendre le contrôle d'ordinateurs à distance ; et qu'on avait échappé au pire. Mais un second malware avait semble-t-il résisté à la mise-à-jour. Malgré tout, on pensait que les dégats étaient minimes.

Apparemment non. Les faux CCleaners auraient en fait servi à espionner des entreprises de tech, selon un rapport de chercheurs de Talos Intelligence. On parle d'entreprises telles que Singtel, Intel, Google, Epson, Akamai, Samsung, Sony, VMware, HTC, Linksys, D-Link, Microsoft, et Cisco. Avast n'a pas encore confirmé cette liste.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par larmand - 22/09/2017 - 21:36 - Signaler un abus lio

    Ce n'est pas Piriform l'éditeur ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€