Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 14 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Fasciste", "montgolfière gonflée à l'hélium médiatique"... : les réactions politiques au départ de Florian Philippot

Louis Alliot a ironisé sur le crash "d'une montgolfière gonflée à l'hélium médiatique".

A chaud

Publié le
"Fasciste", "montgolfière gonflée à l'hélium médiatique"... : les réactions politiques au départ de Florian Philippot

Sur la tangente, il a préféré claquer la porte. Après s'être vu supprimer ses délégations de vice-président par Marine Le Pen, Florian Philippot a annoncé ce jeudi matin sa démission du FN. Et les réactions se sont vite enchainées. Au sein du parti frontiste d’abord. Invité de franceinfo, Nicolas Bay, secrétaire générale du FN, a estimé que  "Florian Philippot avait toute sa place au Front national, mais il devait accepter le débat". Et d'ajouter : "Il ne pouvait pas faire, en toutes circonstances et sur tous les plateaux télévisés, la communication de son association, qui avait tout d'un micro-parti politique, au lieu de faire la communication du Front national".

Sur Twitter, Sophie Montel, fidèle de l’eurodéputé, a annoncé qu'elle prenait aussi la décision de quitter le FN. D'autres proches de Florian Philippot ont également annoncé leur départ. Dans un registre bien différent, Louis Alliot, autre cadre du parti, a sorti la sulfateuse de l’ironie pour commenter le départ de son ancien rival. "Fait divers dans le Paf : Gonflée à l'hélium médiatique, une montgolfière se crashe !".

 

Robert Ménard a également profité des réseaux sociaux pour exprimer son soulagèrent : "Il était temps ! Reste maintenant à changer de ligne" a annoncé le maire de Béziers, proche du FN. Sur RTL, Jean-Luc Mélenchon a, de son côté, balayé l’idée d’accueillir l’ex-bras droit du FN dans ses rangs. "Florian Philippot est un fasciste, on en a rien à faire" a-t-il lancé.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 21/09/2017 - 09:50 - Signaler un abus trés déçu par les commentaires de Menard et de Alliot

    quelle classe...

  • Par MIMINE 95 - 21/09/2017 - 10:22 - Signaler un abus MELENCHON ? ????????????????

    Philippot l'a t'il sollicité, voilà qui serait étonnant, qu'irait donc faire Philippot chez les staliniens qui comme chacun sait, sont de grands démocrates. Tout pouvoir a besoin d'un clown pour tranquilliser les cerveaux binaires, le vieux menhir le Pen devenu has been , Mélenchon et sa clique en ont parfaitement repris le rôle.

  • Par ikaris - 21/09/2017 - 11:25 - Signaler un abus Ca se termine en eau de boudin :-(

    Décidément Marine a tout faux : elle a eu tort de faire du 100% Philipot dans sa ligne politique (alors qu'elle aurait du arbitrer un coup à droite un coup à gauche), elle a fait un débat de daube contre Micron (elle aurait du laisser aller Flo ou NDA) et maintenant elle le force à la démission ! Sans Philippot le FN va se racornir à une opposition du type Mélenchon (le truc de gueulards qui n'est pas une vraie alternative). Même si en interne il bridait des énergies il était l'artisan du dépassement du clivage gauche/droite . Menard, Bay et Alliot ne se haussent pas avec leur petit flinguage mesquin ... et Mélanchouille est vraiment égal à lui même !

  • Par winnie - 21/09/2017 - 11:41 - Signaler un abus Menard et Collard,

    feraient mieux de se taire car il n ont meme pas la carte du FN,ils n ont meme pas les couilles de leurs opinions.

  • Par vangog - 21/09/2017 - 16:25 - Signaler un abus Triste départ!

    si Philippot faisait la communication de son micro-parti, c'est qu'il en avait les convictions..libre à lui! Restait à Louis Alliot et Nicolas Bay de faire la communication du Front National. Mais les médias gauchistes intolérants ne leur donnaient pas suffisamment la parole (combien de fois, sur ce même site, ai-je réclamé qu'on donne la parole aux cadres du FN, plutôt que faire gloser les science-pipologues sur du vide....

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€