Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 25 Septembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

"Farid Fillon" : Florian Philippot évoque "la liberté d'expression"

Si le vice-président du FN réfute toute orchestration de cette campagne anti-Fillon, il souligne que le candidat de la droite "n'est pas convaincu par la laïcité."

Pas mon problème

Publié le
"Farid Fillon" : Florian Philippot évoque "la liberté d'expression"

Les réseaux sociaux s'annoncent déterminants pour la prochaine élection. Et contre François Fillon une petite musique commence sérieusement à fâcher la droite. Le surnom "Farid Fillon" qui prend la place "d'Ali Juppé", déjà dénoncé par le maire de Bordeaux pendant la primaire. Derrière ces surnoms, une soi-disant complaisance des candidats LR, vis-à-vis de l'islamisme. "Ce sont des comportements politiques choquants et scandaleux dans une démocratie", a ainsi dénoncé Benoist Apparu.

Invité sur RTL, le vice-président du Front national Florian Philippot a rejeté toute orchestration par son parti de cette campagne, sans la dénoncer pour autant.

"Ça s'appelle la liberté d'expression, mais ce n'est pas notre manière de faire de la politique" a-t-il tranché. Selon lui, le surnom du député de Paris vient du fait qu'il "n'est pas convaincu par la laïcité."

"Il a été, comme ministre de l'Éducation nationale, celui qui a signé une circulaire pour permettre l'aménagement des examens en fonction des fêtes religieuses" affirme-t-il et aussi le "premier chef de gouvernement à inaugurer officiellement une mosquée à Argenteuil (…) On n'est pas là pour inaugurer des lieux de culte."

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 23/12/2016 - 10:36 - Signaler un abus Philippot a raison! encore une fois...

    Les hommes politiques de là Républiques n'ont pas à inaugurer des lieux de culte, car ils se livrent à un mélange des genres dangereux qui laisse la porte ouverte à tous les communautarismes ( Oui, oui, Rayski: tous les communautarismes, sans exception!).Francois Fillon n'a pas été épargné par cette dérive communautarisme et il l'a nourrie, comme les autres politiciens archaïques. Même punition!

  • Par Benvoyons - 23/12/2016 - 10:41 - Signaler un abus Super alors Philipopot celui qui se met une cuillère dans le pot

    Philipopot le spécialiste du Pieux .... Zemel Philipo!! Allez chacun peut utiliser sa liberté d'expression Merci Philipo!!

  • Par ikaris - 23/12/2016 - 10:54 - Signaler un abus Liberté d'expression ... la plus bafouée de nos liberté !

    Philippot est encore une fois la voix du bon sens. Je rajouterais que c'est plutôt drôle. Tant qu'on en est à se poser des questions : les supporters de Fillon ont ils orchestré le fameux mot d'ordre "Ali Juppé" dont ils ont été les premiers bénéficiaire ? Parceque ça fait un peu l'arroseur arrosé pour l'instant ! L'autre côté comique est que cette raclure de Benoit Apparu était porte-parole de Juppé pour geindre contre "Ali Juppé" ... maintenant qu'il est porte parole de Fillon (Farid, je veux dire François, c'est vraiment pas la meilleure nomination que tu aies faite !) il se retrouve à geindre pour les mêmes raisons !

  • Par l'enclume - 23/12/2016 - 11:04 - Signaler un abus Merci aux thuriféraires du F.Haine

    "Mais revenons à «Farid Fillon». Ce beau prénom arabo-musulman lui va comme un gant. «Farid», en arabe, «l’Unique», est, selon la légende, donné pour attirer l’élection divine sur celui qui le porte. Il existerait même un Saint Farid dont la fête serait à souhaiter le 13 septembre, le jour de Saint Aimé. Quant au caractère reconnu aux Farid, il coïncide fort bien à la personnalité de François Fillon et même à la teneur de son programme: «un être fort, indépendant, entreprenant, très axé sur le domaine concret et pragmatique. Il est droit, honnête et même souvent très strict. Il se révèle responsable et vous pouvez lui faire confiance. Il refuse toute forme de passivité ou de laxisme. Farid est tout sauf un partisan du moindre effort». Voilà qui rassure, alors pourquoi pas ? Va pour Farid!

  • Par cloette - 23/12/2016 - 11:16 - Signaler un abus On tombe dans le ridicule

    On va interdire le Canard enchaîné ? Charlie Hebdo ? Les politiques ont toujours été raillés en France même à l'époque où ni internet ni le téléphone n'existaient , à l'époque de crieurs de nouvelles , la satire était déjà là, les chansons féroces .... mais aujourd'hui les épidermes sont devenus sensibles , l'époque se ramollit à force de pleurnicheries bougies et fleurs !

  • Par ikaris - 23/12/2016 - 11:31 - Signaler un abus L'enclume : ton message tu le postes en boucle

    ... ça devient lourd. Ton candidat on va le voir à l'oeuvre bientôt et à mon avis tout catholique qu'il soit au bout d'un an on se rendra compte que c'est un dhimmi

  • Par assougoudrel - 23/12/2016 - 13:00 - Signaler un abus Pourquoi pas "Mohamed Le Pen"

    compte tenu que l'islam est compatible avec la République.? Pourquoi pas Delanoé-Philippot étant du même bord, car au lieu d'un "baise en ville", ils ont un sac à main avec trousse de maquillage. C'est la liberté d'expression, non?!

  • Par pandore - 23/12/2016 - 13:37 - Signaler un abus Elle est belle

    Je sais pas avec quoi elle se maquille mais ses cils sont toujours impeccablement soulignés....Vraiment elle a la classe la grande Phillipot...de chambre. Mais ça c'est de la liberté d'expressssssssssionnnnnnn !!!! hein ma grande ?

  • Par assougoudrel - 23/12/2016 - 15:06 - Signaler un abus Zobida Le Pen

    La racine de Zobida est "zob". Celle de Le Pen est" pénis. En breton Le pen (Ar Pen) signifie "la pointe" ou "le bout". Ça sonne mieux que "Farid Fillon". Le Pen est un "sboub".

  • Par l'enclume - 23/12/2016 - 16:35 - Signaler un abus Tu l'as dit bouffi

    ikaris - 23/12/2016 - 11:31 Que je sache, je n'ai pas garder les cochons avec vous. Je vous prierais de ne pas me tutoyer, secondement, je passerai ce texte autant de fois qu'il me plaira.

  • Par assougoudrel - 23/12/2016 - 16:56 - Signaler un abus @ l'enclume - Vous avez gardé des cochons?

    En Arabie Saoudite ou au Qatar?

  • Par langue de pivert - 23/12/2016 - 17:02 - Signaler un abus

    C'est vraiment pas la peine d'en faire une histoire. Juppé s'est fait dégommer (et pas par le FN :-) parce que ses sympathies avec les muzz étaient quand même plus solides et mieux établies qu'une anecdotique inauguration d'exposition de tapis d'orients !

  • Par Lazydoc - 23/12/2016 - 21:45 - Signaler un abus Farid ou François

    On jugera au programme, à sa consistance, à sa persévérance, au fait qu'il ne retourne pas sa veste, qu'il sache s'entourer: Bayrou? Lagarde? NKM? Apparu? Qu'il soit soutenu par Bachelot est déjà mauvais pour lui! Chêne ou roseau, on verra qui sont les glands!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€