Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Une famille américano-canadienne retenue en otage depuis 2012 au Pakistan a été libérée

Lors d'un voyage en Afghanistan en 2012, Joshua Boyle et Caitlan Coleman avaient été enlevés par des talibans.

Otages des talibans

Publié le
Une famille américano-canadienne retenue en otage depuis 2012 au Pakistan a été libérée

L'armée pakistanaise a annoncé la libération d'une famille nord-américaine assurant que "les otages ont été libérés sains et saufs et sont en train d'être rapatriés dans leur pays d'origine". C'est la fin d'un calvaire qui aura duré cinq ans pour Joshua Boyle et son épouse américaine Caitlan Coleman qui avaient été enlevés par des talibans en Afghanistan en 2012. Période durant laquelle le couple aura deux enfants. Une annonce immédiatement saluée par le président américain Donald Trump depuis Washington comme l'explique le journal Le Monde.

En 2015, les parents de Caitlan Coleman avaient reçu une lettre de leur fille leur annonçant qu'elle avait en deux enfants en captivité. Mi 2016, les parents de la Canadienne avaient envoyé un message vidéo aux talibans les appelant à libérer la famille. Il faudra attendre décembre 2016 pour avoiur de nouveau de leur nouvelle lorsqu'ils apparaîtront dans une vidéo aux côtés des insurgés afghans.

L'armée pakistanaise a expliqué de son côté que : "Les agences de renseignement américaines pistaient [les otages] et ont communiqué leur passage au Pakistan le 11 octobre 2017 via l’agence tribale de Kurram" et que le succès de cette libération "souligne l'importance d'un partage en temps et en heure de l'information et l'engagement continu du Pakistan à combattre cette menace grâce à la coopération entre les deux forces contre un ennemi commun".

Une opération à succès qui est la bienvenue alors que deux des plus proches ministres de Donald Trump, le secrétaire d’Etat Rex Tillerson et son collègue du secrétariat à la défense James Mattis s'apprêtent à se rendre au Pakistan pour réchauffer des relations qui se sont tendues depuis que Barack Obama, en 2011 avait donné le feu vert pour l'opération d'élimination d'Oussama Ben Laden à Abbottabad au Pakistan comme le souligne Le Monde.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Beredan - 12/10/2017 - 22:20 - Signaler un abus 5 ans ..’’’

    Comment traduit-t-on «  se foutre de la gueule du monde «  en pakistanais ?

  • Par Lazydoc - 13/10/2017 - 14:42 - Signaler un abus Faire du tourisme

    Dans des endroits pareils! Quand même! Trip advisor déconseille.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€