Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 17 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Fâché avec Trump, Erdogan cherche un allié en Macron

Erdogan et Macron ont affiché leur volonté de renforcer les liens économiques entre leurs deux pays.

Les ennemis de mon ennemi...

Publié le
Fâché avec Trump, Erdogan cherche un allié en Macron

 Crédit ADEM ALTAN / AFP

Alors que le Président français profite du beau cadre estivalier de Brégançon, les vacances semblent devoir attendre encore un peu. Brigitte Macron a déclaré qu'il travaillait beaucoup - et elle ne parlait pas de cahiers de plage. Son mari de président a ainsi eu au téléphone le président turc Recep Tayyip Erdogan. L'entourage du président turc s'est félicité de cet entretien téléphonique, dans lequel les deux dirigeants auraient souligné l'importance de renforcer davantage les relations économiques et commerciales ainsi que les investissements réciproques entre la Turquie et la France. 

Les deux présidents sont tombés d'accord sur la mise en place rapide d'une rencontre des deux ministres des Finances, Berat Albayrak et Bruno Le Maire.

La situation critique dans laquelle se trouve la Turquie, du fait de la dévaluation record de la livre turque, pousse le président Erdogan a chercher des alliés contre Donald Trump. En froid avec l'Europe depuis des années, la Turquie semble revenir vers ses partenaires européens pour renouer des partenariats et relancer son économie. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Benvoyons - 16/08/2018 - 16:30 - Signaler un abus Bon au lieu de Boing il va acheter du Airbus & comme

    dans chacun il y a les mêmes fabricants de composants avioniques :)::)

  • Par Kuruka - 16/08/2018 - 17:35 - Signaler un abus Macron l'islamogauchiste.....

    Macron l'islamogauchiste..... peu pas laisser cet Erdogan se débrouiller tout seul.... un type aussi pourri!!!!

  • Par Kuruka - 16/08/2018 - 17:36 - Signaler un abus lire "peut" !!!

    lire "peut" !!!

  • Par Cervières - 16/08/2018 - 17:49 - Signaler un abus Recep

    Tape-là, c'est d'accord, tu nous file 5 milliards d'euros et tu reprend 1 million de réfugiés (que des médecins, des ingénieurs, des avocats,...)

  • Par assougoudrel - 16/08/2018 - 18:39 - Signaler un abus Erdo sait que dans une

    chaîne, il y a un maillon faible. Macron est le maillon faible de l'UE. Cet UE est composée d'abrutis; Trump tient Erdo par les glaouis, ce que l'UE aurait pu faire depuis longtemps avec l'acier; presque toutes les bagnoles européennes sont fabriquées en Turquie. La tôlerie automobile coûte trois fois plus chère en France que dans les autres pays de l'UE, faites en Turquie. Bruxelles l'a contrôlée et a donné son accord pour que les garagistes des pays de l'UE l'utilisent. La France l'a refusé pour Renault et PSA et nous payons un capot de voiture trois fois plus cher qu'ailleurs. Nous ne sommes pas à l'abri de mauvaises surprises par le "jeunot travailleur" qui se fera encore entuber.

  • Par Anouman - 16/08/2018 - 21:04 - Signaler un abus Macron-Erdogan

    Il s'est dit comme ça c'est lequel le plus con? Et il a appelé Macron.

  • Par vangog - 16/08/2018 - 22:42 - Signaler un abus Macron aurait-il une âme de collabo?...

    Attention Macrouille! Face à la guerre par « le prosélytisme et l'idéologie islamiste », il faudra, très vite , choisir son camp. Et si Macrouille est cataloguée du côté des collabos de l’islamisme, gare!

  • Par Haddock36 - 17/08/2018 - 09:22 - Signaler un abus La guerre pour un Pasteur?

    Nous avions eu la guerre pour un archiduc, aura t-on la guerre pour un pasteur? Barbara Tuchman dans son excellent livre "The march of folly" avait démontré comment l'absurdité des hommes avait était le moteur de l'histoire. Traduit sous le titre de "La marche folle de l'histoire", l'auteur cite le Cheval de Troie comme l'image la plus exemplaire de cette folie. Ce cheval de Troie, les peuples européens, contrairement à leurs politiques, le voient débarquer quotidiennement sur leurs côtes. En maintenant la pression sur Erdogan dont on connait le rôle dans le problème migratoire, Trump pourrait bien nous attirer un conflit dont l'Europe, une fois encore, serait le champ de bataille.

  • Par MIMINE 95 - 17/08/2018 - 14:21 - Signaler un abus QATAR ERDOGAN MACRON

    Entres frérots , on s'comprend, et c'est parti comme en été 40 .

  • Par MIMINE 95 - 17/08/2018 - 14:24 - Signaler un abus ERDOGAN NE CESSE D'INSULTER ET DE FAIRE CHANTER

    l'Europe et macron lui tend la main !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€