Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Facebook : le réseau social se préparerait à lancer son smartphone le 4 avril

Il s'agirait d'un système d'exploitation dérivé d'Android installé sur un smartphone HTC.

I like

Publié le
Facebook : le réseau social se préparerait à lancer son smartphone le 4 avril

Mark Zuckerberg pourrait dévoiler un smartphone made in Facebook

Les rumeurs se font de plus en plus insistantes. L'idée d'un smartphone "made in Facebook" fait son chemin depuis de longs mois. Elle a de nouveau le vent en poupe alors que la compagnie dirigée par Mark Zuckerberg a organisé un évènement le 4 avril prochain sous le thème "Venez découvrir notre nouvelle maison sur Android". Du coup, les experts s'enflamment sur les réseaux sociaux et autres sites web pour annoncer l'arrivée d'un smartphone. Pour le site Zdnet, "le géant n'organise certainement pas une conférence de presse pour dévoiler une nouvelle version de son application pour le robot vert".

Pour le site spécialisé Techcrunch, l'idée serait que Facebook sorte une solution mobile basée sur Android et installé sur un smartphone signé HTC. Ainsi, de nombreuses fonctions connues du réseau social, comme Messsenger et Instagram, seraient directement disponibles sur l'écran d'accueil. Pour le site Cnet, le smartphone devrait donc être un terminal dont le nom de code serait "Myst", un modèle à écran 4,3 pouces avec un processeur double cœur 1,5 GHz, 16 Go de stockage, un capteur photo 5 mégapixels, une caméra frontale et des connexions Bluetooth, WiFi, 3G et 4G.

Une campagne de publicité commune entre Facebook et HTC serait même prévue. Pour rappel, HTC avait déjà tenté de présenté un espèce de Facebook Phone disposant d'un accès direct au réseau social. Reste à savoir si toutes ces rumeurs vont se vérifier le 4 avril prochain dans l'antre de Facebook à Palo Alto, en Californie.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€