Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Novembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Facebook et Instagram : ça sent le mariage !

La Commission fédérale du commerce américaine (FTC) a donné son accord au rachat d'Instagram par la société de Mark Zuckerberg.

Deal

Publié le

Facebook s'approche un peu plus d'Instagram. La Commission fédérale du commerce américaine (FTC) a en effet donné son accord au site fondé par l'Américain Mark Zuckerberg au rachat du service de partage de photo qui connaît un énorme succès depuis son lancement.

A la suite d'une enquête, l'autorité américaine a estimé que ce rachat ne posait pas de problèmes de concurrence et n'a donc pris aucune mesure à son sujet.

Facebook a déjà reçu l'accord de l'Office of Fair Trading britannique (OFT) ce mois-ci. Il reste donc une audience, prévue le 29 août, devant la chambre de commerce en Californie (Department of Corporations) pour que Facebook puisse émettre des actions Instagram sans passer par l'autorité des marchés financier américaine, la Securities and Exchange Commission (SEC).

Il s'agirait par ailleurs de la plus importante acquisition pour Facebook qui avait annoncé ses projets d'acquérir Instagram pour un milliard de dollars, dont 300 millions en numéraires et 23 millions en actions Facebook. Alors que les actions de Facebook atteignaient 19,44 dollars mercredi soir lors de la fermeture de la Bourse à New York, le rachat d'Instagram est donc désormais évalué à 747,1 millions de dollars. En effet, lors de l'annonce de Mark Zuckerberg d'acheter le site de partage de photo, les analystes ne pensaient pas que l'action Facebook s'échangerait si bas sur les marchés financiers. Les actions du premier réseau social au monde ont baissé de près de 50% depuis son entrée en bourse en mai dernier.

Le rachat d'Instagram pourrait donc permettre à Facebook de se refaire une santé, et notamment d'améliorer sa visibilité sur les téléphones portables, point fort de l'application de photographie pour appareils mobiles qui comptait en juillet 80 millions d'utilisateurs.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€