Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 19 Septembre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Un ex-général américain accusé d'avoir violé le secret défense

Il aurait révélé l'existence d'un programme américano-israélien qui visait les installations nucléaires iraniennes avec des cyberattaques.

Espionnage

Publié le
Un ex-général américain accusé d'avoir violé le secret défense

James Cartwright, le suspect, a été numéro deux de l'état-major américain des armées entre 2007 et 2011.

Un général américain de haut rang à la retraite est soupçonné d'être à l'origine de fuites sur une cyberattaque des Etats-Unis contre l'Iran en 2010, a rapporté jeudi la télévision NBC News.

Le général James Cartwright, l'ancien vice-président des chefs d'état-major interarmées des États-Unis, a en effet été informé qu'il faisait l'objet d'une enquête, selon plusieurs médias américains. Il est soupçonné d'avoir divulgué des détails sur une attaque américaine à l'aide du virus informatique Stuxnet contre les installations nucléaires iraniennes.

L'année dernière, le New York Times révélait l'existence d'un programme américano-israélien qui visait les installations nucléaires iraniennes avec des cyberattaques.

Une enquête qui s'appuyait sur les témoignages "d'anciens ou d'actuels responsables américains, européens et israéliens impliqués dans le programme". Cette révélation avait déclenché une véritable chasse à la taupe au sein des services américains.

Le virus Stuxnet, conçu spécialement pour attaquer les opérations d'enrichissement d'uranium iraniennes, a frappé l'Iran en 2010 et a créé d'importants dégâts dans le programme nucléaire du pays.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par jean fume - 29/06/2013 - 14:22 - Signaler un abus violé le secret défense ?

    Que les militaires s'intéressent aux "cyberattaques", est un secret de polichinelle. Ce qui est surprenant, c'est qu'un ex-général balance le pot aux roses. Probablement qu'il avait des comptes à régler.

  • Par Jean-Pierre - 30/06/2013 - 07:26 - Signaler un abus C'est de la com !

    . L'alliance israélo-américaine doit montrer publiquement qu'elle agit contre le programme nucléaire militaire iranien.... . Il faut bien préparer les raids destructeurs des avions de chasse partis de Tel Aviv, et la guerre qui suivra. .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€