Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 19 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Ex-espion russe empoisonné : la Russie va expulser 23 diplomates britanniques

Cette expulsion imminente fait suite à une mesure similaire annoncée par le Royaume-Uni.

Represailles

Publié le
Ex-espion russe empoisonné : la Russie va expulser 23 diplomates britanniques

L'enpoisonnement de Sergueï Skripal - un ex-espion russe qui travaillait pour le Royaume-Uni - et de sa fille Ioulia, tous deux à l’hôpital dans un état critique depuis le 4 mars, après avoir été retrouvés inconscients sur un banc devant un centre commercial de Salisbury, a créé d'importantes tensions entre la Russie et le Royaume-Uni. Pour la Première ministre britannique, Theresa May, il est "très probable" que la Russie en soit "responsable". Elle a annoncé mercredi la suspension des contacts bilatéraux avec Moscou et l'expulsion de 23 diplomates russes.

En riposte, "vingt-trois membres du personnel diplomatique de l'ambassade britannique à Moscou sont déclarées persona non grata et vont être expulsées dans la semaine", a annoncé le ministère des Affaires étrangères russes ce samedi.

La Russie a aussi mis fin aux activités du British Council et retiré l'autorisation au Royaume-Uni d'ouvrir un consulat général à Saint-Pétersbourg.

"Nous anticipions une réponse de la sorte", a annoncé un porte-parole du Foreign Office, le ministère britannique des Affaires étrangères. "Le Conseil de sécurité nationale se réunira en début de semaine prochaine pour réfléchir aux prochaines étapes. (...) La réponse de la Russie ne change rien aux faits : la tentative d'assassinat de deux personnes sur le sol britannique, pour laquelle il n'existe pas d'autre conclusion que celle de la culpabilité de l'Etat russe."

De nombreuses voix s'élèvent pour viser et critiquer la Russie. Londres a directement accusé le "Kremlin de Poutine" par la voix du ministre des Affaires étrangères Boris Johnson. "Nous pensons qu'il est extrêmement probable qu'il s'agisse de sa décision d'ordonner l'utilisation d'un agent neurotoxique dans les rues du Royaume-Uni, dans les rues de l'Europe, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale" a-t-il expliqué. Le président de la République Emmanuel Macron a apporté son soutien au Royaume-Uni.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Liberdom - 17/03/2018 - 14:01 - Signaler un abus Et les preuves ?

    Toutes ces accusations devraient être étayées par des preuves.

  • Par vangog - 17/03/2018 - 14:08 - Signaler un abus La Russie Poutnienne déconne à plein tubes!

    Quand elle élimine ses opposants et journalistes libres chez elle, ça fait déjà un peu dictature...mais quand elle les élimine à l'étranger, c’est de l’abus de dictature...

  • Par assougoudrel - 17/03/2018 - 14:18 - Signaler un abus Alors, pourquoi tuer

    un déserteur en temps de conflit. Quelqu'un qui fournit des renseignements à "l'ennemi" doit être pardonné par ses compatriotes?

  • Par cloette - 17/03/2018 - 14:30 - Signaler un abus oeil pour oeil dent pour dent

    oeil pour oeil dent pour dent, il n'y a que ça de vrai !

  • Par Lapalatine - 17/03/2018 - 14:37 - Signaler un abus J'expulse...

    Tu expulses...ils expulsent... et ...et ????

  • Par assougoudrel - 17/03/2018 - 15:55 - Signaler un abus A force d'expulser, cela ressemble

    à des lavements. "Ça ne vaut pas un cul plein d'eau chaude", disaient les anciens.

  • Par von straffenberg - 17/03/2018 - 19:18 - Signaler un abus Pretexe

    Tout ce remue ménage même s il peut sembler justifié pour nos esprits européens est un prétexte pour une poussée médiatique anti Poutine avant les élection en Russie . Que vas nous sortir Poutine pour contrecarrer cette offensive je me le demande ???

  • Par cagnotte - 17/03/2018 - 19:33 - Signaler un abus dans la fiole

    En fait , c'est du "Brexichock" que les anglais ont trouvé!

  • Par cagnotte - 17/03/2018 - 19:37 - Signaler un abus La Russie Poutnienne déconne à plein tubes!

    Normal , c'est le vilain Poutine, le méchant qu icomme Lucifer est à l'origine de tous les maux qui se produisent sur cette planète

  • Par Ceolwyn - 18/03/2018 - 09:22 - Signaler un abus Vous avez dit démocratie ???

    Nos dirigeants nous prennent vraiment pour des imbeciles, et ce de plus en plus, avec comme bras armé les medias, y compris Atlantico dans le cas present. Les USA veulent rejouer à la guerre froide, Trump a été depassé sur ce sujet, lui qui voulait, et intelligemment un rapprochement avec la Russie. Dear America is winning et nos dirigeants les suivent. Pourquoi? C'est ce pourquoi dont on devrait débattre et analyser. Boris est devenu un chien-chien, il doit en être malade.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€