Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 26 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Européennes : LREM et le Rassemblement national au coude à coude, selon un sondage

Le parti d'Emmanuel Macron et celui de Marine Le Pen recueillent quasiment autant d'intentions de vote pour les prochaines élections européennes de 2019.

Duel

Publié le
Européennes : LREM et le Rassemblement national au coude à coude, selon un sondage

 Crédit FREDERICK FLORIN / AFP

La montée des partis dits « populistes » se fait plus précise, à quelques mois des élections européennes de mai 2019. Selon un sondage Odoxa réalisé pour Le Figaro et Franceinfo, paru jeudi 13 septembre au soir, La République en marche (LREM) récolte 21,5% d'intentions de vote, talonné par le Rassemblement national, à 21%.

Les Républicains et LFI loin derrière

Des résultats qui démontrent un net recul pour le parti macroniste, dont les listes aux européennes obtenaient entre 23 et 26% dans les sondages d'opinions réalisés au mois de juin (23% à l'Ifop, 26% à Ipsos).
Le Rassemblement national, au bord de la faillite, enregistre quant à lui un résultat satisfaisant, meilleur que celui annoncé avant l'été. Le parti nationaliste avait été crédité de 18% d'intentions de vote par Ipsos et 19% par l'Ifop. 
 
Les deux partis se tiennent donc à 0,5 points, tandis que Les Républicains sont loin derrière avec 14% d'intentions de vote, selon le sondage. Une véritable chute libre pour le parti de Laurent Wauquiez, qui avait réalisé un score deux fois supérieur aux dernières européennes de 2014, en récoltant 27% des voix. Même déception pour Jean-Luc Mélenchon et son mouvement, la France insoumise, qui arrive quatrième, avec 12,5% d'intentions de vote, malgré la forte présence médiatique de son leader. Enfin, le Parti socialiste est crédité de 4,5% des suffrages. Un tel score lors des élections mettrait le parti à la rose au coude à coude avec la liste écologiste (5%) et celle de Benoît Hamon (4%).
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ISABLEUE - 14/09/2018 - 15:42 - Signaler un abus ha ha ha

    je sens qu'on va se marrer....

  • Par cloette - 14/09/2018 - 16:10 - Signaler un abus Les gens vont se mobiliser

    pour que Marine Le Pen puisse venir à bout de ses ennuis ; En effet, ils veulent qu'elle reste dans le paysage !

  • Par Beredan - 14/09/2018 - 18:10 - Signaler un abus L’evidence ...

    Ça commence à chauffer pour la macronerie , tandis que les chiffres montrent bien que le Ps n’est pas dans les choux , mais plutôt que la majorité de ses troupes constituent le mouvement « En Marche « , lequel s’effrite de manière inquiétante ...

  • Par Anouman - 14/09/2018 - 19:28 - Signaler un abus Coude à coude

    Ce serait bien que le RN soit devant LREM et il serait logique qu'il le soit car c'est le seul parti qui n'est pas européiste. Quant à Wauquiez il ne peut espérer percer sans résoudre les contradictions des cadors de son parti.

  • Par vangog - 14/09/2018 - 21:33 - Signaler un abus « Malgré la forte présence médiatique de son leader...

    la France Soumise (et un peu collabo sur les bords) ne recueille que 12,5% des voix...vous imaginez si la résistante Marine Le Pen (dernier fait d’armes à Chateaudouble) avait la même aide médiatique que Melenchouille-la-fripouille...peut-être elle dépasserait (ra?) le minet à sa maman et la clique des marcheurs-en-rond...de toutes les manières’, c’est une question de temps! Mosco-le-vicieux a dit qu’ul était mort de trouille...

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€