Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 26 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

"L’euro est irréversible" selon Mario Draghi

Dans une interview donnée au Monde, le président de la BCE écarte le risque de récession généralisée de la zone euro.

Crise ?

Publié le

Tout va bien, l’euro vivra ! C’est en tout cas ce qu’affirme Mario Draghi. Dans une interview donnée au Monde, la première donnée à la presse française, le président de la Banque centrale européenne explique que la zone euro n’est pas menacée par la récession. Il déclare en effet : "l'euro n'est absolument pas en danger et la monnaie unique est irréversible.

Il promet d’ailleurs que "si la BCE devient le superviseur des banques de la zone euro, elle travaillera avec les superviseurs nationaux".

Il se réjouit par ailleurs du succès du Conseil européen des 28 et 29 juin, expliquant que « pour la première fois, un message clair a été donné ».

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Totophe - 21/07/2012 - 12:46 - Signaler un abus Les incantations

    Les incantations arrivent dès lors qu'il y a péril, on cherche à se rassurer comme on peut mais les jours de l'euro sont comptés.

  • Par Iletvilain - 21/07/2012 - 15:04 - Signaler un abus Piqûre de rappel en une courte vidéo

    Au fait, pourquoi les Anglais n'y sont-ils pas dans l'euro ? Pourquoi ceux qui ont voté NON au référendum y sont rentrés de force ? Voilà ce qu'à dit Farage à Barroso et Von Rompuy lors du "000019e sauvetage de l'Europe"... http://www.grincant.com/2012/07/04/les-maitres-de-leurope-se-font-allumer/

  • Par Teo1492 - 21/07/2012 - 15:18 - Signaler un abus Un non-sens historique !

    L'Histoire nous apprend une chose : "Rien n'est irréversible". Et heureusement....

  • Par Phoenix 92 - 21/07/2012 - 20:47 - Signaler un abus Rien n'est jamais

    Rien n'est jamais irréversible Monsieur Draghi... A votre place je compterai mes jours...

  • Par Ercole - 21/07/2012 - 21:36 - Signaler un abus Désespoir = Chaos

    Si on ne peut pas revenir sur cette infamie qu'est l'euro, alors breijvik devient un héro - euro ? - européen... Capito Mario di mierda ?

  • Par jo1934 - 21/07/2012 - 22:17 - Signaler un abus Irréversible !

    Les cimetières sont remplis de gens qui croyaient au ''sens de l'histoire et au caractère irréversible de certains phénomènes. Dans les années 60,en plein conflit est-ouest, Khroustchev déclarait irréversible la conversion du monde au communisme, même sans guerre ouverte. Et beaucoup de gens raillaient de Gaulle, le traitant de ringard, lui qui disait : ''La Russie éternelle boira le communisme comme l'encre est bue par le buvard''. On a vu . Le rouble n'est plus la monnaie de l'Ukraine,de la Géorgie,etc... Pourquoi faudrait-il que l'euro , monnaie d'une zone monétaire encore plus artificielle que celle de l'ex-URSS, soit plus ''irréversible'' que l'ex-rouble soviétique ? Souhaitons longue vie à M.Draghi, mais sachons qu'il rejoindra un jour le cimetière de tous les grands prophètes de l'irréversibilité de l'Histoire. Il y sera en très bonne compagnie, et pourra ainsi y méditer sur toutes les grosses bêtises proférées par de ''grands hommes comme lui'' dans leur vie antérieure !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€