Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 25 Octobre 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Alexis Brézet remplace Etienne Mougeotte à la tête du Figaro

Cette nomination marque la défaite de Marc Feuillée, le directeur du groupe, qui soutenait le directeur de l'Express, Christophe Barbier.

Mercato

Publié le

Le remplaçant d'Etienne Mougeotte été désigné à la tête du Figaro : il s'agit d'Alexis Brézet, 50 ans, jusqu'ici directeur de la rédaction du Figaro Magazine, et favori de Serge Dassault. Une nomination sans surprise, suite à une réunion du comité éditorial.

C'est Marc Feuillée, directeur général du groupe, qui a fait connaître la décision: "Le Groupe Figaro et Etienne Mougeotte ont décidé de mettre fin à leur collaboration", a-t-il écrit, en ajoutant qu'"Alexis Brezet, directeur de la rédaction du Figaro Magazine le remplace comme directeur des rédactions" et "donnera un nouvel élan aux processus de convergence au sein des rédactions du pôle news".

Selon certains membres de la rédaction, M. Feuillée était livide en annonçant la nouvelle.

Car le directeur du groupe Le Figaro a soutenu jusqu'au bout Christophe Barbier, directeur de L'Express et dont le nom a circulé en tant que potentiel successeur. Il faut dire que Marc Feuillée est l'ex-président du groupe de presse magazine Express-Roularta.

Étienne Mougeotte et Serge Dassault ont acté le départ mercredi soir, dans le bureau du groupe Dassault selon Le Point. Le directeur des rédactions du groupe Le Figaro quitterait ses fonctions dans les prochains jours, mais ne devrait garder aucune activité dans le journal.

A 72 ans, le journaliste laisse derrière lui un bilan mitigé. Nommé à la tête du Figaro Magazine à l'été 2007, il avait succédé à Nicolas Beytout en tant que directeur des rédactions du groupe. Pendant ses cinq ans à la tête du quotidien, il a réussi la fusion des rédactions et fait du Figaro.fr le premier site d'information de France. Selon Médiamétrie, ce dernier a enregistré 9,9 millions de visiteurs uniques.

Cependant, ses prises de position en faveur de Nicolas Sarkozy ont provoqué plus d'une fois la colère des journalistes. Un parti pris qui a notamment incité François Hollande à refuser toute interview au quotidien le plus lu de France, au grand regret de la Société des Journalistes (SDJ).

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par PM92 - 12/07/2012 - 11:37 - Signaler un abus Le seul à droite

    Le Figaro doit être le journal de la droite , il y a déja trop de journaux, TV, radio pro socialiste, alors le Figaro, rester à droite. Il faut une opposition forte au gang socialo-ecolo-communiste qui vampirise la France.

  • Par Equilibre - 12/07/2012 - 12:47 - Signaler un abus Barbier à la tête du figaro...

    Comme cela, officiellement, le figaro aurait été à gauche.

  • Par raleuretraleuse - 12/07/2012 - 12:52 - Signaler un abus @Derezzed

    je ne suis pas de votre avis en ce qui concerne la modération au Figaro. Celle de L'Express est beaucoup plus surprenante

  • Par LSD - 12/07/2012 - 13:03 - Signaler un abus etrange

    mougeotte arrivé l été de l election de sarko et débarqué l été de l election d hollande, mais non monsieur dassault ne vit pas des commandes de l etat..

  • Par RcommeRobert - 12/07/2012 - 13:04 - Signaler un abus Le nerf de la guerre

    Des mauvaises langues prétendent que le groupe industriel Dassault, très dépendant des commandes de l'Etat, ne peut se payer le luxe d'être en opposition trop frontale avec le gouvernement actuel.

  • Par flogo - 12/07/2012 - 13:21 - Signaler un abus Les coupeurs de têtes...

    sont arrivés comme prévu ! Les médias appartenaient déjà à la gauche par journaleux interposés et les ilôts de résistance sont dans le processus de destruction. ***** Mais si nous sommes en démocratie et l'information est neutre...! belle affirmation des menteurs payés par l'état et donc nous.... ***** Mais si nous sommes dans la cohérence de la gauche...! ***** Mais si nous sommes dans la co-errance ...des penseur de gauche ! ***** Encore un pas et nous serons en dictature de la pensée unique car, réfléchissez : que reste-t-il aux valeurs de droite pour s'exprimer ? ***** Les excès sont toujours condamnés et ne vivent que le temps des ...ROSES !

  • Par mai2012 - 12/07/2012 - 14:15 - Signaler un abus Brézet mieux que Barbier

    pour Le Figaro. Barbier est horripilant avec son écharpe rouge et ses leçons de politique. Il a plus soutenu Hollande durant la campagne, qu'il reste donc à L'Express.

  • Par carredas - 12/07/2012 - 16:16 - Signaler un abus La colère des journalistes !

    "...Cependant, ses prises de position en faveur de Nicolas Sarkozy ont provoqué plus d'une fois la colère des journalistes..." Vraiment...? les mêmes journalistes qui ont pris ouvertement position pour François Hollande pendant la campagne électorale et qui maintenant écrivent des articles dithyrambiques à chaque fois qu'il ouvre la bouche ! Mais de qui se moque-t-on ? Le Figaro est le seul journal de droite, que M.Barbier reste à l'Express...

  • Par guy d'U5D - 12/07/2012 - 22:00 - Signaler un abus foulard rouge ou foulard bleu

    OUF C Barbier ne dirigera pas le figaro. Il se serait cru obligé de troquer à la TV son foulard rouge gauchiste par un foulard bleu hypocrite.

  • Par Ludo1963 - 13/07/2012 - 07:41 - Signaler un abus Barbier au Figaro

    Le simple fait d émettre cette hypothèse, heureusement écartée, est sidérant. Pourquoi pas Joffrin à Valeurs actuelles Hollande serait il donc sectaire ? Non c est pas vrai.... Un homme si intègre... C est comme si Sarko avait refusé une interview à l express, au nouvel obs etc. Imaginez .... Le barbier il se prend pour qui avec son écharpe rouge ??? Allez reste a l express petit bobo parigo

  • Par texarkana - 13/07/2012 - 09:41 - Signaler un abus Mougeotte était ouvertement centre gauche

    alors qu'Alexis Brézet est 100% de notre bord.Une rare bonne nouvelle à une période où il n'y en a pas beaucoup.

  • Par jean-phi - 13/07/2012 - 10:50 - Signaler un abus lol

    "Cependant, ses prises de position en faveur de Nicolas Sarkozy ont provoqué plus d'une fois la colère des journalistes." Etienne Mougeotte avait dit aux journalistes de son journal que s'ils voulaient écrire des articles de gauchistes ,ils n'avaient qu'a aller travailler à Labération ! je me suis désabonné car j"en avais assez de cette fausse droite papier

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€