Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 03 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Etats-Unis : Ted Cruz et Hillary Clinton en tête des primaires de ce samedi

Bernie Sanders a remporté samedi soir deux primaires démocrates, contre une pour la favorite Hillary Clinton. Chez les Républicains, Ted Cruz et Donald Trump ont remporté chacun quatre Etats, mais Ted Cruz a gagné plus de délégués.

Course à la Maison blanche

Publié le
Etats-Unis : Ted Cruz et Hillary Clinton en tête des primaires de ce samedi

Les primaires américaines continuent, Etat par Etat. Et ce samedi 5 mars, ils étaient nombreux à être appelés aux urnes, tant chez les Démocrates que chez les Républicains.

Côté démocrate, Bernie Sanders a opposé une résistance inattendue en remportant deux victoires éclatantes contre Hillary Clinton : la première dans le Kansas (68% contre 32% pour Clinton) et la seconde dans le Nebraska (56% contre 44%).

A l'inverse, il s'est fait écraser en Louisiane (71% pour Hillary Clinton, 23% pour lui), où Hillary Clinton a largement bénéficié du vote noir.

Ces deux victoires ont donné du souffle à Bernie Sanders, mais Hillary Clinton a, in fine, remporté plus de délégués :  59, contre 50 pour Sanders.

Chez les Républicains aussi, le weekend a été serré. Le favori Donald Trump l'a emporté en Louisiane et dans le Kentucky (avec trois à quatre points d'avance sur son challenger), mais s'est fait battre dans le Kansas et dans le Maine. Ted Cruz obtient 48% des voix dans le premier (contre 23% pour Trump) et 46% dans le second (33% pour Trump). Ted Cruz a donc remporté 68 délégués contre 53 pour Trump.

Marco Rubio, longtemps favori de la direction républicaine, a de son côté été balayé. Ted Cruz devient donc le seul adversaire susceptible de barrer la route à Donald Trump.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 07/03/2016 - 00:16 - Signaler un abus Depuis Obama, le vote est devenu ethnique!

    Les analystes le disent tous: Clinton a le soutien des minorités ethniques, qui constituent une majorité. Contre Trump, ou Cruz, peu importe, Clinton aura les plus grandes chances de l'emporter, grâce aux naturalisations réalisées par Obama. Les réflexes sont les mêmes que ceux de la gauche européenne: favoriser l'immigration illégale, et manifester de la soumission vis à vis des communautés, afin de conquérir leur vote ( on peut apercevoir des femmes voilées, derrière Clinton, lors de ses meetings). On comprend, dès lors, que les blancs-de-souche cherchent à se prémunir de cette dilution ethnique, et se tournent vers Trump ou Cruz, qui ont pour programme de stopper l'immigration illégale ( et donc, les naturalisations par les Démocrates américains). A propos, les Medias aux ordres qui ont tout fait pour descendre Trump, sont, aujourd'hui, bien embêtés, car ils ont favorisé un Républicain encore plus extrême que Trump. C'est drôle de voir comme l'histoire se joue des manipulateurs...

  • Par Ganesha - 07/03/2016 - 04:38 - Signaler un abus Vangog

    Cher Vangog, il y a un aspect que je ne comprend pas dans votre raisonnement : à ma connaissance, Bill Clinton n'a pas fait ''naturaliser'' les Afro-Américains, descendants d'esclaves africains ! Il a simplement fait appliquer leurs droits civiques, ce qui n'a rien à voir ! S'il y a eu des naturalisations massives, ce sont des latinos ! D'accord avec vous sur Ted Cruz : c'est bien lui qui montrait comment cuire une tranche de bacon : en l'enroulant sur le canon d'un fusil d’assaut !

  • Par vangog - 08/03/2016 - 00:24 - Signaler un abus @Ganesha Si vous relisez calmement ce que j'ai écrit...

    vous vous apercevrez que j'évoque des minorités ethniques d'une manière générale, et les naturalisations massives réalisées par Obama, qui a été le premier à inaugurer le vote ethnique. Cela ne signifie pas que seulement des "ethniques" ont voté pour lui, mais qu'ils furent une majorité à le faire, et pour des raisons qui n'ont rien à voir avec la grandeur des USA ( peut-être faut-il y voir le succès du slogan de Trump: "make America great again!"). Autre précision pour comprendre mon propos, Clinton est celle qui se présentera à la Présidence des USA, après avoir été adoubée par les Démocrates...pas Bill!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€