Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 22 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Etats-Unis : popularité en chute libre pour Trump

Le président américain a perdu 6 points de popularité depuis avril.

Dur...

Publié le
Etats-Unis : popularité en chute libre pour Trump

Toujours piégé par les soupçons d'ingérence de la Russie dans la campagne américaine, Donald Trump voit sa (faible) popularité fondre à vue d'œil. Lui qui ne disposait que de 42% d'avis favorables (un score très faible pour un président américain) en avril dernier, il ne recueille plus que 36% selon un sondage du Washington Post et de la télévision ABC News auprès de 1.001 personnes majeures.

La même enquête souligne que 58% des Américains sont opposés aux décisions et à l'action politique du président Trump, soit une hausse de 5 points par rapport à avril.

Ce sondage intervient alors que Donald Trump est toujours menacé par les accusations d'ingérence de Moscou dans la campagne présidentielle.

60% des personnes interrogées estiment que la Russie a tenté d'influencer l'élection (+4%) tandis que 41% pensent que l'équipe Trump a intentionnellement aidé la Russie (+2%).

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 16/07/2017 - 22:46 - Signaler un abus Totalement décrédibilisée les instituts de sondage

    américains! Comme les instituts de sondage britanniques qui donnaient le Brexit perdant, d'ailleurs! Ce que j'adore, c'est l'explication des journaleux au plantage des instituts de sondage (quelques jours avant le scrutin, CBS donnait 4 points d'avant pour Clinton, et Real Clear Politics (RCP) lui donnait 2,2 points d'avance). Soi disant, " les électeurs conservateurs auraient du mal à avouer leur vote aux sondeurs"...trop drôle! Je pense qu'il y a plutôt une intimidation dans les questions posées par les instituts de sondage -tous gauchistes, immigrationnistes et crédules en l'idéologie rechauffiste, donc, farouchement anti-Trump, ou anti-Brexit, ou anti-patriotes FN-. Une intimidation du style "vous avez le choix entre Clinton et Trump, mais, attention! Il y a un méchant et une gentille...Alors, ne vous trompez pas car votre vote vous engage!"...

  • Par ISABLEUE - 17/07/2017 - 09:35 - Signaler un abus Bof, nous la presse en France a fait croire que le 3ème Reich

    serait là si le FN passait... Alors, pas grave !! en fait, Trump a été mieux élu que le président français actuel......

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€