Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 31 Juillet 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Etats-Unis : et si Moody's leur ôtait le triple A

La dégradation de leur note repose sur les négociations qui auront lieu entre élus républicains et démocrates sur les efforts budgétaires à faire pour 2013.

Carnet de note

Publié le

Alors que la campagne pour la présidentielle bat son plein aux Etats-Unis, l’agence de notation Moody’s vient de mettre un argument en défaveur des démocrates dans les mains des républicains. Ce mardi 11 septembre, Moody’s a averti les Etats-Unis sur le fait qu’ils pourraient perdre leur triple A en cas d’échec des négociations entre les élus des deux camps (républicains et démocrates) sur les efforts budgétaires à mettre en œuvre pour 2013.

L’agence de notation explique que "si ces discussions devaient déboucher sur des politiques spécifiques permettant une stabilisation à moyen terme voire une réduction du ratio de la dette fédérale par rapport au PIB, la notation des Etats-Unis serait certainement réaffirmée, avec une perspective qui reviendrait à stable", alors qu’elle est actuellement négative.

Et d’ajouter "si les discussions budgétaires n'aboutissent pas à un tel résultat, la note de Moody's est susceptible d'être abaissée, probablement à Aa1", soit un cran en dessous du Aaa qui est la note la plus haute possible. Un enjeu majeur alors que les américains éliront leur futur président dans moins de deux mois le 6 novembre prochain, l’occasion de renouveler le Congrès.

En mai dernier, l’agence Moody’s avait également menacé le triple A français, qu’elle a laissé inchangée avec une perspective négative, ce qui signifie qu’elle pourrait de nouveau être dégradée à moyen terme. Elle a toutefois indiqué qu’elle se donnait quelques mois pour évaluer la politique du nouveau gouvernement français. Selon l’agence, François Hollande a montré sa détermination à relancer l’économie. Standard & Poor's, une autre agence de notation avait quant à elle dégradé la note de la France à AA+ avec une perspective négative.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par ghislfa - 11/09/2012 - 17:04 - Signaler un abus Le coup de pied de l'âne

    noter AAA des créances douteuses 24h avant leur effondrement et plonger des pays dans la dépression en abaissant ou menaçant d'abaisser leur note au plus mauvais moment, voilà les héros de la finance. Je n'ai aucune tendresse particulière, ni pour les démocrates, ni pour les républicains mais je leur souhaite bien du courage. Avec de tels "alliés", c'est pas demain la veille qu'ils vont s'en tirer.

  • Par ncm - 11/09/2012 - 17:24 - Signaler un abus Et pourquoi pas avant ?

    Les marchés se seraient effondrés..... non ? Non cela n'a rien à voir avec le nationalisme, car tout le monde sait que les américains ne sont pas nationaliste du tout. C'est juste que la note américaine ne peut pas être dégradée car les marchés vont s'affoler et banqueroute pour tout le monde. Et là ? Bah, ils sont neutres ces grands argentiers, totalement apolitique. Leur éthique leur impose de baisser (enfin) la note des usa, ils ne sont pas républicains. Non, non. Et l'Europe, bah il l'ont tellement essorée comme distraction que plus ça risquerait de foutre en l'air l'économie mondiale (trop tôt) autant que les USA. Mais foi d'américain, elle y passera avant!! Enfin là, on aide nos amis, on prévient que si ça baisse se sera la faute des démocrates (ils vont perdre), et donc comme ils sont gentils, et pas con, ils vont négocier, et comme ça hop tour de pass pass, AAA, on gagne encore un an et on essore l'Europe jusqu'au bout, car si l'euro plouf, même pourrie la dette américaine vaudra toujours plus. Et voilà comment on sauve l'Amérique!!! Mais ils sont pas nationalistes dans ces agences de cotation!! Ils ont survécu à pire. Et l'Amérique règnera!! :) Ces américains.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€