Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les Etats-Unis de Donald Trump se retirent de l'Unesco

Les Etats-Unis ont annoncé leur retrait de l'Unesco accusant l'institution d'être "anti-israélienne".

Départ en vue

Publié le
Les Etats-Unis de Donald Trump se retirent de l'Unesco

Ce jeudi 12 octobre, les Etats-Unis ont annoncé leur retrait de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) en accusant l'institution d'être "anti-israélienne". Le département d'Etat a précisé que Washington conservera tout de même un statut d'observateur  et le retrait effectif ne se concrétisera que le 31 décembre toujours selon le département d'Etat.

Une décision qui n'a pas été "prise à la légère et reflète les inquiétides des Etats-Unis concernant l'accumulation des arriérés à l'Unesco, la nécessité d'une réforme en profondeur de l'organisation, et ses partis pris anti-israéliens persistants" ont-ils ajouté.

Un retrait qui vient couronner une prise de distance des Etats-Unis vis-à-vis de l'institution qui dure déjà depuis plusieurs années. En 2011, le pays avait déjà arrêté de la financer après l'admission de la Palestine au sein des Etats membres. Ils continuaient toutefois de siéger au conseil exécutif.

Quel intérêt de garder un statut d'Etat observateur ? Continuer d'apporter la "vision" et "l'expertise américaine"  "sur certains dossiers importants gérés par l'organisation" comme "la protection du patrimoine mondial, la défense de la liberté de la presse"…

De son côté l'Unesco par la voix de sa directrice générale Irina Bokova a déclaré regretter "profondément" la décision des Etats-Unis tout en restant "convaincue" que l'institution répond "aux préoccupations du peuple américain".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 12/10/2017 - 17:43 - Signaler un abus Bravo!

    Enfin un Président qui ne rampe pas devant le Qatar, l'Arabie Saoudite ni l'Iran! Donald est la figure de proue contre l'islamisation rampante du monde libre, alors que le rejeton Rothschild en est le collabo...

  • Par Atlante13 - 12/10/2017 - 18:35 - Signaler un abus Pour une fois

    il ne dit pas de c**eries, tout espoir n'est pas perdu.

  • Par J'accuse - 12/10/2017 - 20:21 - Signaler un abus C'est juste de la com', et rien ne change

    Restant observateurs, et en réalité aussi participants, ils sont toujours là. Et comme ils refusaient déjà de participer au budget, ils vont juste changer de fauteuil dans la même salle (peut-être même pas). Quand ils en auront envie, ils reviendront, comme ils l'ont déjà fait. Si Trump était sincère, il quitterait vraiment l'UNESCO, au lieu de faire semblant.

  • Par Beredan - 12/10/2017 - 22:15 - Signaler un abus Les démocrates aux abris ....

    Donald conserve le cap ,... il fait ce qu.il a promis ... la chasse aux violeurs et pédophiles bat son plein...

  • Par Deudeuche - 13/10/2017 - 07:26 - Signaler un abus @Beredan

    Les pedocrates rasent les murs!

  • Par Marie-E - 13/10/2017 - 08:11 - Signaler un abus Les Usa

    Avaient suspendu leur participation à l'Unesco en 2011 après l'intégration de la Palestine (alors que le Kossovo a été laissé dehors 3 fois).Obama avait été obligé car un texte le prévoyait. Vu la participation de 20% des Usa et les votes surréalistes (dont français) de cette institution au coufs des dernières années avec négation du lien entre Israël et tous les lieux saints juifs en les declarant sous leur appellation arabe patrimoine mondial palestinien les Usa se retirent de l'Unesci en ne gardant qu' un siège d'observateur. Puis Israël, puis le Japon.... la sortie d'Israël de cemachin politique venu aux arabo musulmans le jlur de Simha Torah en Israël et en particulier à Hevron où les juifs ont dansé près du Tombeau de Ytshak et Rivka après avoir roulé les tapis. Ce jour là en fonction du Protocole d'Hebron ce lieu saint juif est entièrement réservé aux juifs ... alors decision stupide de l'Unesco ou pas... on s'en fiche. Le Mur Occidental rebaptisé par l'Unesco "al Bouraq"du nom du cheval ailé de Mohamed dans son voyage nocturne....idem. Cela ne changera rien : ils sont juifs et le demeureront.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€