Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 07 Décembre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Etat islamique : voilà pourquoi les djihadistes ont terriblement peur des femmes qu'ils combattent

Dans les armées kurdes, beaucoup de femmes sont en première ligne. Et ce n'est pas innocent.

Peur bleue

Publié le
Etat islamique : voilà pourquoi les djihadistes ont terriblement peur des femmes qu'ils combattent

Dans toutes les guerres, l'aspect psychologique est primordial. Si les terroristes n'ont pas peur de mourir, espérant ainsi aller au paradis en tant que martyr, ils ne veulent pas mourir de n'importe quelle façon. Le journaliste américain Ben Wedeman a sillonné la Syrie pour le compte de CNN et a rencontré des combattantes kurdes. "Ils pensent se battre au nom de l'Islam" raille l'une d'entre elles. "Ils pensent que si l'un d'entre eux est tué par une fille, une Kurde, alors il n'ira pas au paradis."

Il faut dire aussi que les atrocités que les djihadistes promettent aux prisonnières (viols, esclavage sexuel) ont rendu ces femmes combattantes particulièrement féroces.

Elles sont désormais de plus en plus nombreuses à rejoindre les lignes de front, qu'elles soient Yézidis ou Kurdes. "Quand ils savent que des femmes sont parmi les combattants, ils s'enfuient en courant" affirme l'une d'entre elle, Roza, à l'AFP.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Gin - 13/12/2015 - 20:21 - Signaler un abus Chapeau bas!

    Tout mon respect Mesdames! Pendant ce temps, des hordes de pseudo-refugies composes d'hommes jeunes (celibataires pour la plupart, semble t'il), en parfaite santé, affluent, inondent les pays d'Europe pour fuir les zones de combats et/ou envahies par daesh,dans les lieux d'accueil dans lesquels, apparement et des leur arrivee, ils sont surtout preoccupes par la critique des menus qui leur sont offerts aux frais des europeens, de la qualite du Wi-Fi, de vouloir y instaurer la charia a l'encontre des vrais refugies chretiens, eructent leur haine de l'Occident qui les accueille, explicitant clairement le programme des rejouissances qu'ils ont conctocte pour l'ensemble de nos pays europeens: https://www.youtube.com/watch?v=44vzMNG2fZc#t=14 Des refugies ca? Serieux? Oups!, desolee, la, je ne suis pas du tout politiquement correcte! Pendant ce temps... Les femmes Kurdes sont en premiere ligne! CQFD

  • Par Deneziere - 13/12/2015 - 22:04 - Signaler un abus Bof

    Nous on a mieux. On a Anne Hidalgo qui prône le vivrensemble, et on combat avec des petites bougies place de la république.

  • Par Deudeuche - 14/12/2015 - 06:25 - Signaler un abus Article sympa

    mais un peu wishful thinking des planqués de l'occident. Daesh les massacre horriblement quand il les attrape, et c'est tout!

  • Par valencia77 - 14/12/2015 - 13:43 - Signaler un abus la botte de combat

    francaise: la pantoufle.

  • Par adroitetoutemaintenant - 14/12/2015 - 22:42 - Signaler un abus Et certaines sont juives

    Et ça c’est le bouquet pour les ordures musulmanes. Se faire abattre par une femme juive c’est le pompon !! C’est d’ailleurs ce qui m’a fait le plus marrer quand les américains sont allés en Iraq et que des femmes juives de leur armée ont dégommé ces sous-hommes.

  • Par donbisa - 15/12/2015 - 10:40 - Signaler un abus les Amazones de Kadafi ? ? ?

    CKFD.......la protection de Kadafi en particulier ! ! !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€