Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 24 Juin 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'Etat Islamique développerait un explosif plus difficilement détectable à l'aéroport

L'Etat Islamique serait en train de développer un nouveau type d'explosif, dissimulable dans les ordinateurs portables et qui serait beaucoup plus difficile à détecter dans les contrôles et les scanner aux aéroports. Pour travailler sur ce lugubre projet, les djihadistes avaient tout le nécessaire à disposition.

Dans les ordinateurs

Publié le
L'Etat Islamique développerait un explosif plus difficilement détectable à l'aéroport

Le témoignage est venu des autorités américaines après examen des preuves laissées derrière par le groupe Etat Islamique en Irak. Le groupe terroriste serait en train de développer une nouvelle arme, un explosif dissimulable dans les batteries des ordinateurs portables, beaucoup plus difficile alors à détecter aux contrôles et scanners à l'aéroport.

Selon la chaîne CBS, c'est après avoir reconquis la partie Est de Mossoul que les forces spéciales irakiennes ont découvert des preuves et théorisé le fait que les terroristes avaient utilisé les locaux de l'université locale ainsi que ses ressources pour développer cette nouvelle arme.

Les tests, eux, auraient été conduits directement à l'aéroport local, également tombé aux mains des djihadistes en 2014.

Pour éviter que les preuves ne tombent dans des mains ennemies, le groupe Etat Islamique appliquait et continue d'appliquer la politique de la terre brulée au fur et à mesure que les djihadistes enchaînent les défaites militaires. C'est donc au milieu des décombres et des cendres que ces nouvelles découvertes ont eu lieu.

L'interdiction des ordinateurs et tablettes dans en cabine pour les pays à destination des Etats-Unis et en provenance de plusieurs pays jugés "à risques", sera possiblement étendue à l'Europe et à d'autres régions du monde pour prévenir un nouvel attentat. Le projet est actuellement à l'étude.

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 19/05/2017 - 15:04 - Signaler un abus Et on reproche à Donald Trump

    de donner des informations à son homologue russe.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€