Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 29 Août 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

L'Etat islamique a bien utilisé du gaz moutarde en Irak

D'après le gouvernement de la région autonome du Kurdistan irakien, les djihadistes de l'Etat islamique ont lancé une cinquantaine d'obus de mortier qui dégageaient une poussière blanche et du liquide noir sur deux villes irakiennes en août 2015.

Confirmé

Publié le
L'Etat islamique a bien utilisé du gaz moutarde en Irak

L'OIAC refuse toutefois de commenter directement cette information. Crédit Reuters

Selon des sources proches de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), citées par l'AFP, l'Etat islamique a bel et bien utilisé du gaz moutarde en août 2015 pendant l'attaque de deux villes voisines d'Ebril, dans le nord du pays. "Les résultats de tests ont confirmé l'utilisation de gaz moutarde", assurent ces sources protégées par l'anonymat. 

D'après le gouvernement de la région autonome du Kurdistan irakien, les djihadistes de l'Etat islamique ont lancé une cinquantaine d'obus de mortier qui dégageaient une poussière blanche et du liquide noir, sur les villes de Gweyr et Makhmur. Selon les autorités locales, 35 combattants kurdes avaient souffert de l'inhalation du gaz et certains avaient été transférés à l'étranger pour être soignés, avant de subir des tests sanguins. 

Cependant, l'OIAC a refusé de commenter directement cette information.

"À la demande du gouvernement irakien, le directeur général a envoyé une équipe d'experts pour assister l'Irak dans son enquête sur l'utilisation possible d'armes chimiques sur son territoire", a déclaré le porte-parole de l'organisation, Malik Ellahi. 

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par brennec - 15/02/2016 - 19:14 - Signaler un abus Qui veut tuer son chien l'accuse de la rage.

    L'OPCW a également rendu un rapport précisant que le gaz (sarin) utilisé a goutha était de provenance lybienne et non syrienne. Cette attaque a très opportunément franchi la ligne rouge que les états unis et la france avaient tracé peu auparavant en conséquence de quoi des frappes contre l'armée syrienne étaient programmées, ce qui a été abandonné lorsque deux missiles de croisière lancés sur damas ont été détruits par l'armée russe.

  • Par zouk - 15/02/2016 - 19:37 - Signaler un abus Gaz de combat

    D'où provenaient des obus? Selon toute vraisemblance des arsenaux de Saddam Hussein ou de B. El Assad, s'ils avaient été utilisés par eux, le monde entier aurait hurlé au crime contre l'humanité. Daesh bénéficierait-il de l'immunité? au prétexte qu'ils les auraient trouvé dans des arsenaux préexistants?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€