Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Dimanche 23 Juillet 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Et Erdogan lança à Merkel : "Mais tu as recours en ce moment à des pratiques nazies"

Le président turc a franchi une nouvelle étape dans ses déclarations à l'encontre de certains pays européens et de ses dirigeants. Cette fois, il vise personnellement Angela Merkel.

Délirants

Publié le
Et Erdogan lança à Merkel : "Mais tu as recours en ce moment à des pratiques nazies"

La Turquie avait déjà accusé l’Allemagne et les Pays-Bas d’user de "pratiques nazies", après l’interdiction de meeting pro-Erdogan sur leur territoire et en empêchant la participation de ministres turcs. Mais cette fois, Recep Tayyip Erdogan vise personnellement et nommément la chancelière allemande Angela Merkel.

"Mais tu as recours en ce moment à des pratiques nazies", a lancé le président turc à l'adresse de la chancelière.

"Contre qui ? Mes frères citoyens turcs en Allemagne et les ministres frères" qui ont tenté de se rendre en Allemagne pour faire campagne en faveur de l'extension des pouvoirs présidentiels en Turquie, a-t-il ajouté. Accusant également l'Europe de soutenir des groupes terroriste, il a déclaré : "le bal masqué est fini !"

"Nous ne sommes pas des imbéciles"

En outre, la Turquie a annoncé ce dimanche avoir convoqué l'ambassadeur d'Allemagne pour protester contre la tenue la veille à Francfort d'une manifestation de Kurdes lors de laquelle ont été brandis des drapeaux du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), interdit. Selon les autorités turques, des appels à voter non au référendum du 16 avril ont également été lancés. La Turquie accuse de longue date l'Allemagne de donner refuge à des militants de la cause kurde notamment. Berlin a jugé ces accusations aberrantes. Erdogan a par ailleurs de nouveau qualifié le journaliste germano-turc Deniz Yucel, incarcéré depuis le début du mois, "d'agent du terrorisme" et de "prétendu journaliste", reprochant à l'Allemagne de l'avoir hébergé pendant un mois au consulat d'Istanbul avant qu'il ne se rende à une convocation de la police.

Des déclarations qui déplurent aux Allemands. "Nous sommes tolérants mais nous ne sommes pas des imbéciles", a déclaré Sigmar Gabriel au quotidien allemand Passauer Neue Presse à paraître lundi, "c'est la raison pour laquelle j'ai fait savoir très clairement à mon homologue turc (Mevlut Cavusoglu, ndlr) qu'une limite avait été ici franchie" suite à ces propos "choquants".

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 20/03/2017 - 08:21 - Signaler un abus Halte au fascisme islamiste!

    Stoppons toute immigration venue de cette dictature turque qui a donné naissance et allaite le jihadisme! Et virons les collabos de ce fascisme islamiste, la fuhrerin Merkel, la bécasse Moguerrini, le culbuto Flamby-le-menteur! Car il y a urgence pour sauver l'Europe (l'UE, on s'en fout!) de l'invasion barbare...

  • Par Alain07 - 20/03/2017 - 08:38 - Signaler un abus Le sultan tombe le masque

    Erdogan est désormais sans fard. Un dictateur islamique assoiffé de pouvoir. Il tient la Turquie dans un gant d'acier, l'opposition a été supprimée lors du prétendu putsch de l'année dernière. Le "référendum " prochain n'est qu'un leurre. Et dire qu'il avait été qualifié d'islamiste modéré ! Allah ne peut être moyennement grand ! Et la Turquie est toujours membre de l'OTAN, l'ambiance doit être glaciale lors des réunions au siège.

  • Par lasenorita - 20/03/2017 - 09:41 - Signaler un abus Les nazis-islamistes.

    Erdogan est mal placé pour traiter certaines personnes de ''nazies'' puisque les Turcs étaient avec les NAZIS lors de la guerre mondiale!...Les musulmans traitent de ''nazi'' celui qui ne les approuve pas: ainsi un musulman a dit à Thierry Ardisson(dans l'émission Salut Les Terriens de samedi dernier) qu'il était ''un nazi'' parce qu'il exprimait ce que pensent beaucoup de Français, c'est-à-dire que la RELIGION de ''l'islam'' pose problème,... en effet, la majorité des musulmans n'admettent pas que l'on critique l'islam et leur prophète Mahomet: voir Charlie Hebdo...ceux qui veulent ''moderniser'' cette religion ont une fatwa sur leur personne!

  • Par assougoudrel - 20/03/2017 - 10:09 - Signaler un abus Mme Merkel a répondu à l'islamiste

    Erdogan: "Cher monsieur, nous n'avons pas gardé des cochons ensembles, que je sache, pour me tutoyer". Il lui a dit: "des moutons, Angela; des moutons, qu'on dit chez nous".

  • Par jurgio - 20/03/2017 - 14:34 - Signaler un abus Le nazisme turc qui se moque du nazisme allemand !

    La neutralité était un lit bien douillet quand l'Europe s'entretuait. Et se mettre du côté du plus fort quelques semaines avant la fin du régime... La honte ne fait plus rougir personne.

  • Par Camtom - 20/03/2017 - 16:00 - Signaler un abus Ok la limite à été franchie..

    Ok la limite à été franchie... Et donc il se passe quoi après?..

  • Par langue de pivert - 20/03/2017 - 17:06 - Signaler un abus

    Laissez le sultan-dingo s'exciter tout seul !

  • Par langue de pivert - 20/03/2017 - 17:31 - Signaler un abus

    Les Russes vont entraîner les forces Kurdes en Syrie...et le sultan-dingo il s'écrase ! M. Poutine sait parler aux muzz. Confier la défense de nos frontières à ce type et le payer pour ça c'est vraiment n'importe quoi ! Utiliser ce fric pour financer une coalition des marines de guerre européennes et refouler les envahisseurs mahométans serait moins coûteux et plus efficace. Pour le reste prendre des mesures de réciprocité à l'égard de la Turquie sans rentrer dans d'inutile surenchère verbale (quelle importance ce que ce clown pense et raconte ?) et tout va rentrer dans l'ordre ! Les Turcs ont plus besoin de l'Europe que le contraire, si ils veulent rompre les relations culturelles, commerciales, militaires, diplomatiques qu'ils le disent clairement...ou qu'ils s'écrasent !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€