Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 01 Octobre 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Espionnage : l'Etat veut s'attaquer à nos données personnelles

Selon Le Figaro, le gouvernement français veut faire passer une loi dont certaines dispositions donnent la possibilité de capter les données numériques de dizaines de milliers de personnes par an.

Tous fliqués ?

Publié le
Espionnage : l'Etat veut s'attaquer à nos données personnelles

"Big Brother is watching you", la référence au roman 1984 de George Orwell semble plus que jamais de mise

"Big Brother is watching you". Cette référence au roman 1984 de George Orwell est plus que jamais de mise. Cette expression, utilisée pour qualifier toutes les pratiques portant atteinte aux libertés fondamentales et à la vie privée, est en effet depuis la révélation de l'affaire Snowden au cœur de l'actualité. Entre autres révélations des pratiques d'espionnage menées par la NSA, on apprenait récemment que sur une période de trente jours, entre le 10 décembre 2012 et le 8 janvier 2013, l'agence américaine avait effectué 70,3 millions d'enregistrements de données téléphoniques des Français.

Une véritable intrusion à grande échelle dont s'offusquait l'exécutif français. Mais il semblerait, à en croire des informations du Figaro, que la France s'apprête à faire de même.

En effet, selon le quotidien, "le gouvernement s'apprête à faire voter un projet de loi de programmation militaire dont certaines dispositions étendent les possibilités de capter les données numériques de dizaines de milliers de personnes par an".  Autrement dit, précise Le Figaro, "les forces de l'ordre, mais aussi le ministère de l'Intérieur ou Bercy pourront avoir accès à tout ce que conservent et traitent les opérateurs d'Internet et de téléphonie pour établir leur facture au client, mais aussi 'à la localisation des équipements terminaux utilisés', sans parler bien sûr de 'la liste des numéros appelés et appelant, la durée et la date des communications'".

Il s'agit de savoir qui les potentiels "ennemis d'État" appellent et qui les joint, ou même de les localiser en temps réel à travers leurs téléphones, leurs ordinateurs. Et ce, comme l'explique le journal, "en dehors de toute action judiciaire". Si le texte, "déjà examiné au Sénat en octobre, dans une quasi-indifférence" précise le quotidien, est étudié ce mardi à l'Assemblée national, il ne réjouit pas tout le monde. En effet, à en croire Le Figaro, les grands acteurs du web s'inquiètent de l'inaction de la Cnil et réclament un moratoire.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par gommearabique - 25/11/2013 - 21:50 - Signaler un abus Ah Un Etat sans citoyens, le rêve non ?

    La bonne question à poser à nos gouvernants : Chaque citoyen est-t-il systématiquement un ennemi d'Etat potentiel ? Et qu'auraient dit les socialistes, si d'aventure ce projet avait été présenté par la droite ?

  • Par Karamba - 25/11/2013 - 22:33 - Signaler un abus Soviétisation

    Berçy en faillite s'offre son petit patriot act. Les socialistes ont besoin d'argent, il peinent à presser le contribuable pour maintenir leur train de vie idéologique. S'ils ne peuvent pas piquer votre pognon dans vos poches, ils ne se gêneront pas pour aller le chercher jusque dans votre slip. Il faut les comprendre, ils oeuvrent pour le bien, ça donne tous les droits. Ces gens représentent indéniablement un danger pour la démocratie.

  • Par Karamba - 25/11/2013 - 22:39 - Signaler un abus Pour rappel

    Ces énergumènes s'offusquaient d'Hadopi sous Sarkozy. Et là ils font juste 100 fois pire. On aura vraiment eu droit à n'importe quoi au cours de ce quinquennat de Flanby. C'est chaque jour la bateau ivre, le pédalo de la Méduse, le gaufrage du Titanic...

  • Par cloette - 25/11/2013 - 22:45 - Signaler un abus Brave new world

    mais oui, on y arrive ,Orwell ou Huxley ...

  • Par Equilibre - 26/11/2013 - 01:48 - Signaler un abus Qu'elle est belle cette photo

    L'angsoc, soc signifiant socialiste bien sûr. Le peuple vote mal, changeons le peuple et contrôlons le... . Orwell était décidément le plus visionnaire de tous. Huxley et bradbury arrivent juste derrière.

  • Par Hugues001001 - 26/11/2013 - 07:17 - Signaler un abus Tiens tiens

    C'est étonnant non ? C'est un gouvernement de gauche qui va faire passer cette loi. La gôôôche, donneuse de leçons à géométrie variable, si prompte à organiser manifestations et concerts pour dénoncer un pseudo racisme qu'elle se complet à alimenter régulièrement, tellement mobilisée pour venir en aide à une famille de menteurs kosovars ayant coûté la bagatelle de plus de 500 000 euros à la Nation, si rapide à lâcher les chiens de garde de la pensée correcte et du Bien, la gôôche qui hier encore scandait no pasaran devant un Sarkozy accusé d'être un ignoble dictateur, où est-elle cette gôôche des beaux quartiers pour défendre les libertés contre cette tentative inique d'intrusion toujours plus grande de l'État dans nos vies ? Il n'y rien de surprenant à voir Moi Je cautionner ce projet. Après tout, c'est lui qui s'est couché devant Washington lors du scandale de la NSA, et qui a créé un incident diplomatique avec la Bolivie en déroutant l'avion d'Ego Morales. La gôôche aussi, qui s'est bien gardée d'accorder l'asile à Snowden. Il est beau le camp du Bien. On découvre chaque jour que le socialisme, c'est la route de la servitude et de la dictature. Il est temps de se réveiller.

  • Par Estoc - 26/11/2013 - 07:21 - Signaler un abus Coagulation

    Pas contents ? Regardez ce qui se passe en Thaïlande, et prenez date : 26 janvier, journée de la colère.

  • Par walküre - 26/11/2013 - 07:43 - Signaler un abus Le bolchevisme

    est toujours bien vivant à gauche.

  • Par LeditGaga - 26/11/2013 - 08:11 - Signaler un abus Brazil aussi...

    Deux autres films pour illustrer cette dictature naissante ; Brazil et V comme Vendetta, des scénarii d'enfer bientôt d'actualité ! On entre en dictature socialiste par le vote, on en sort par la révolution... rappelez-vous du mouvement "National Socialiste" des années les plus sombres de notre histoire : on y revient, doucement mais sûrement, avec des moyens considérables et donc beaucoup plus d'efficacité ! Equilibre a raison de rappeler la devise de tous ces socialistes malfaisants, son chantre Sarkozy a

  • Par Salaudepatron - 26/11/2013 - 08:17 - Signaler un abus Cette société de m... Vire au communisme !

    Nostalgie, ou réelle volonté de tout maîtriser de A à Z ? Je penche plutôt pour la 2ème solution, avec un gouvernement qui devient de plus en plus inquisiteur et qui rêve de piquer le maximum de pognon à tous ceux qui travaillent. S'ils pouvaient ne laisser qu'une seule petite somme, identique pour chaque citoyen, je pense qu'ils atteindraient le graal socialiste ! "Nous, dirigeants socialo-communistes, décrétons ce qui est bon pour chacun de vous"... Le seul petit soucis, c'est que le communisme, ça ne marche pas et l'histoire est pleine d'exemples et de désastres liés à cette "merveilleuse" idée utopique.

  • Par biturige - 26/11/2013 - 09:07 - Signaler un abus pas ennemis ,mais....

    bonjour gommearabique ,se souvenir que si pour l'Anglo-Saxon l'état est le peuple ,le parlement sa voix ,la bureaucratie son exécutif .Pour nous Latins l'état est la chose publique qui n'a pas de rapport avec le peuple . Ainsi l'autorité de police et la magistrature ne sont pas ses serviteurs ,mais les intermédiaires de leurs maîtres . Ceci posé ,il y a belle lurette que tout un chacun est fiché /encarté ,ne serais-ce que par les procédés modernes de paiement ,les demandes de permis ,de documents officiels etc...

  • Par Teo1492 - 26/11/2013 - 10:09 - Signaler un abus Je croyais qu'on était déjà tous fliqués

    En vérité, rien de bien nouveau.

  • Par langue de pivert - 26/11/2013 - 17:35 - Signaler un abus L'histoire bégaye !

    Après l’infâme Mitterrand et ses scandaleuses écoutes téléphoniques de centaines de citoyens (sans compter la censure de la presse et des scandales financiers d'un niveau jamais vu en France ex : le "Crédit lyonnais" qui continu à ruiner les contribuables 20 ans après !) on va pas s'étonner que son répugnant modèle suive ses pas !

  • Par Skagerrak - 26/11/2013 - 19:48 - Signaler un abus Il y a un gardien

    enfin je croyais que la CNIL était là pour sauvegarder notre vie privée .Pendant des années , elle a freiné des 4 fers pour ne pas autoriser le fichier des empreintes génétiques , la police n'a plus le droit de géo-localiser les gangsters , mais le fisc va pouvoir pénétrer partout et fliquer nos comptes bancaires ? Bientôt le retour du bas de laine ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€