Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 21 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Espionnage : Angry Birds n’est pas un "mouchard" de la NSA, selon ses créateurs

Une enquête devrait être menée pour savoir si des données ont fuité via des annonceurs publicitaires.

Gentils oiseaux colériques

Publié le

Angry Birds n'est pas un "mouchard" à la solde de la NSA. C’est ce qu'ont assuré les créateurs du jeu ce mardi après la publication, dans le New York Times, d’un article accusant les applications pour smartphones de recueillir des informations sur leurs utilisateurs.

"La confiance de nos fans est la chose la plus importante pour nous et nous traitons les questions de respect de la vie privée avec le plus grand sérieux. Nous ne partageons aucune donnée, ni ne collaborons, ni n'avons la moindre connivence avec des agences gouvernementales de renseignement", a affirmé la marque Rovio Entertainment. 

Une enquête devrait toutefois être menée pour savoir si des données ont pu fuiter via des annonceurs publicitaires : "Afin de protéger nos utilisateurs, nous allons, au même titre que toutes les autres sociétés qui utilisent des réseaux de publicité tiers, devoir ré-évaluer nos accords avec nos partenaires publicitaires, s'il s'avère qu'ils sont utilisés à des fins d'espionnage", a promis Mikael Hed, le PDG de Rovio Entertainment.

 
Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€