Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 18 Janvier 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Une escort-girl disculpe DSK
dans une nouvelle affaire
de viol

Elle conteste les accusations portées par une autre escort-girl, qui a déclaré avoir subi de la part de DSK des actes sexuels non consentis.

Imbroglio

Publié le
 Le Parisien a rencontré une escort-girl belge dont la version est diamétralement opposée à celle d'une de ses collègues, qui accuse Domonique Strauss Kahn de viol.
Elle conteste les faits présumés de viol en réunion qui auraient été commis en décembre 2010 lors d'une soirée libertine à Washington à laquelle aurait participé Dominique Strauss-Kahn, alors patron du FMI, dans le journal Le Parisien de dimanche.
 
Aurélie Delvaulx, 25 ans, conteste les accusations portées par une autre escort-girl, connue sous le prénom de Marion, qui a déclaré aux enquêteurs français avoir subi de la part de DSK des actes sexuels non consentis, alors qu'un proche de l'ancien ministre socialiste, David Roquet, lui aurait tenu les poignets, sous les yeux d'un commissaire.
"Je n'ai pas hurlé mais j'ai clairement dit à haute voix que je ne voulais pas", avait déclaré sur PV la jeune femme, qui n'a pas porté plainte. 
 
"Cette histoire est bidon", a rétorqué Aurélie Delvaulx, qui était présente dans la même chambre lors des faits. "Si elle avait vraiment et clairement dit non, je serais intervenue, bien sûr", a-t-elle déclaré au quotidien. "S'il s'était passé quoi que ce soit, j'aurais fait le nécessaire. Elle est une grande fille, elle sait très bien à quoi s'en tenir dans ces soirées. Je ne l'ai pas entendue dire non et je n'ai pas vu David Roquet lui tenir les mains", a ajouté la jeune femme.
 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ravidelacreche - 13/05/2012 - 14:17 - Signaler un abus Une escort-girl disculpe DSK

    Le viol désigne “toute pénétration sexuelle, qu’elle soit vaginale, anale ou orale ou pénétration par la main ou des objets.” Un témoin de moralité sans doute !

  • Par Gilles - 13/05/2012 - 15:22 - Signaler un abus Irréel

    Voilà ce qui fait la une de l'actualité alors que le pays s'enfonce chaque jour de plus en plus dans la crise...

  • Par fifi90 - 13/05/2012 - 16:47 - Signaler un abus IL RESTE SALE

    Rien n'a changé, il reste et restera sale à vie, dommage. Quel gachis DSK.

  • Par Roccodu92 - 13/05/2012 - 19:49 - Signaler un abus tiens tiens

    Aurélie Delvaulx vient d'etre payé, je viens de consulter son compte il vient d'etre crédité de 100000 €uros le donnateur est un certain DSK...

  • Par Demystificateur - 14/05/2012 - 10:14 - Signaler un abus Attention il ne s'agit pas d'une escort girl de passage

    mais la favorite de DSK !! C'était donc sa maîtresse....quelle crédibilité peut on lui accorder..

  • Par Tuffgong - 14/05/2012 - 13:27 - Signaler un abus Par nuala - 13/05/2012 -

    Par nuala - 13/05/2012 - 15:20 - Signaler un abus elle du toucher du fric la pute !!! le fric quand on est bien noir cela fait devenir blanc pas vrai !!!! Comme toujours nuala grossier vulgaire raciste stupide méchant Quel régularité dans dans la nullité

  • Par Concorde001 - 14/05/2012 - 22:04 - Signaler un abus Taratata

    en fait c,est une pute qui traite une autre pute de langue de pute Bonne nuit dominique,bonne nuit anne,dormez bien!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

En savoir plus
Je m'abonne
à partir de 4,90€