Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Enfants d'immigrés : l'INSEE révèle que 90% d'entre eux se sentent français

L'institut de la statistique publie un ouvrage pour dévoiler les spécificités sociales, économiques et les conditions de vie des enfants d'immigrés.

Étude

Publié le
Enfants d'immigrés : l'INSEE révèle que 90% d'entre eux se sentent français

L'INSEE publie une étude sur les enfants d'immigrés. Crédit Reuters

Tout, tout, vous saure tout sur les enfants d'immigrés. L'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) a en effet présenté mardi une étude de 260 pages sur les enfants d'immigrés. L'objectif : dévoiler les détails des spécificités sociales, ou encore économiques mais aussi les conditions de vie des enfants d'immigrés. La dernière étude, qui ne portait d'ailleurs que sur les immigrés et pas vraiment leur descendance, remonte en effet à près de sept ans en 2005. Cette fois, l'ouvrage intitulé "Immigrés et descendants d'immigrés en France" s'intéresse aussi bien aux flux, à l'éducation qu'à la maîtrise de la langue, la situation sur le marché du travail ou encore les conditions de vie.

L'institut français explique ainsi pour commencer qu'en 2008, 5,3 millions d'immigrés vivaient en France, ce qui représente tout de même 8% de la population totale. Pour rappel, un immigré est une personne qui est née dans un pays étranger mais qui réside en France. Il peut être détenteur ou pas de la nationalité française. Quant à l'enfant d'immigré, c'est un jeune dont l'un des deux parents est un immigré. 2,2 millions des 5,3 millions d'immigrés ont acquis la nationalité française. Quand aux descendants d'immigrés, ils sont 6,7 millions, soit 11% de la population. Quand 2,2 millions d'entre eux ont deux parents immigrés, un peu plus de la moitié, 2,3 millions exactement, ont un seul parent immigré. L'INSEE révèle que parmi tous ces enfants d'immigrés, neuf sur dix se sentent français. Ils sont plus diplômés que leurs parents, et gagnent donc mieux leur vie. Il reste toutefois quelques points négatifs : en effet, les enfants d'immigrés réussissent moins bien que les enfants de personnes non-immigrés, mais pire encore, alors qu'eux se sentent français, 67% ont encore le sentiment qu'on ne les perçoit pas comme des Français. D'ailleurs, ils sont 27% à se dire encore victimes de discriminations, soit autant que les immigrés eux-mêmes. Et le problème commence dès le plus jeune âge, à l'école. L'étude révèle en effet qu'ils sont 14% à avoir l'impression d'avoir été "moins bien traités à l'école", et surtout en ce qui concerne l'orientation. Comme l'explique la directrice régionale Ile-de-France de l'INSEE Sylvie Lagarde, "ils sont davantage envoyés dans les filières professionnelles et technologiques que les autres".

L'étude révèle par ailleurs "les descendants d'immigrés d'Afrique sont lus nombreux à rencontrer des difficultés" quand ceux d'Europe du Sud connaissent "des trajectoires d'accès à l'emploi proches de celles des jeunes dont les parents sont eux-mêmes nés en France".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par NRV95 - 10/10/2012 - 08:59 - Signaler un abus Et qui croit ça?

    C'est de l'enfumage pour tenter de masquer le malaise actuel. Ce pouvait être vrai il y a quelques décades ou l'immigration était européenne, mais plus maintenant. Plusieurs publications sur Altantico le démontrent. On se moque de qui ?? A moins que l'on ne se sente français que pour téter aux mamelles de la République.

  • Par laurentso - 10/10/2012 - 09:10 - Signaler un abus Strictement rien d'étonnant

    à ce constat : les enfants d'immigrés n'ont qu'un but, vivre en paix en France et qu'on leur foute la paix quant à leurs origines.

  • Par HdT - 10/10/2012 - 09:11 - Signaler un abus Affligeant...

    ... car si ceux que ne se disent pas Français, soit les 10% restant visibles dans la rue à traiter les autres de sous-chiens blancs, le calcul que les 90% ajoutés aux 10% donne certainement un chiffre bien plus élevé que seulement 8% de la population. Il est étrange que dans ces statitiques, la répartition par origine immigrée ne soit pas précisée. Il y a un fossé entre les immigrés eux-mêmes, d'un côté les Espagnols, les Portugais, les Italiens, les Polonais (les plus nombreux avant les autres vagues), les Vietnamiens, les Cambodgiens, les Laotiens, et même les Allemands et quelques autres originaires des pays de l'Est... et de l'autre côté ceux en provenance d'Afrique du Nord et d'Afrique sub-saharienne. Les premiers venaient pour bosser en plus de fuir des régimes, les autres viennent par angélisme de l'assistanat. Quiconque s'est un jour trouvé à recevoir dans son bureau avec des migrants majoritairement illéttrés et analphabètes à chercher avec eux ce qu'ils pourraient bien faire sur le marché du travail, même passer le balai il n'y avait pas songé, ils n'avaient d'ailleurs pas songé qu'il y aurait quelque chose à faire.

  • Par HdT - 10/10/2012 - 09:24 - Signaler un abus @ laurentso (10/10/12 09h10) De quelle paix parlez-vous?

    "Strictement rien d'étonnant à ce constat : les enfants d'immigrés n'ont qu'un but, vivre en paix en France et qu'on leur foute la paix quant à leurs origines." ---------- Ah oui? Lesquels? Ceux qui comme moi ou ma femme sommes d'origines immigrées italo-flamandes ou germano-polonaises? Car vous ne sauriez même pas en nous voyant et en vivant parmi nous que nous ne sommes pas originaires d'ici, nous parlons tous Français, même en cercle privé et familial, nous évoquons surtout notre province française qui nous a vu grandir, nos grands et arrière grands-parents refusaient que nous soyons ces italo-flamands ou germano-polonais mais souhaitaient que nous soyons Français et jusqu'au sacrifice ultime si nécessaire comme l'ont fait les membres de la famille quand l'heure vint de le faire aux fameuses heures sombres de l'Histoire... et pourtant en face: c'était les nôtres. Les premiers ont été mineurs, charretiers, c'était en 1850 ou 1921, la descendance d'aujourd'hui est de tous les métiers, de médecins à "brancardiers", de militaires à avocats, de mécanos à infographistes... de tout, simplement des Français avec des noms pas toujours simples à prononcer, seules trahisons de nos origines

  • Par Equilibre - 10/10/2012 - 09:52 - Signaler un abus En même temps, dasn le contexte actuel ou on a abandonné

    l'assimilation au profit du vivre ensemble meuh, ça veut dire quoi être français? Avant de poser des questions, il faudrait savoir quelle est la définition, même vague, de chacun des mots.

  • Par Ravidelacreche - 10/10/2012 - 10:00 - Signaler un abus On pourrait faire plus compliqué ?

    Pour rappel, un immigré est une personne qui est née dans un pays étranger mais qui réside en France. Il peut être détenteur ou pas de la nationalité française.

  • Par Mani - 10/10/2012 - 10:57 - Signaler un abus C'est une évidence.

    Personne, à part quelques extrémistes, ne prétend que TOUS les immigrés sont mal intégrés, que TOUS les enfants d'immigrés sont mal intégrés et ne se sentent pas français. Nous avons TOUS dans nos connaissances des immigrés ou fils d'immigrés remarquablement intégrés, réalisant de superbes carrières professionnelles et faisant honneur à la France, leur pays. . MAIS tout ceci laisse 10% d'enfants d'immigrés qui ne se sentent pas français et, pour une partie d'entre eux, foutent la merde, faisant rejaillir l'opprobre sur l'ensemble des enfants d'immigrés. Pour gangréner les banlieues, ils n'ont pas besoin d'être un million. Tout le problème est là : une partie de ces 10% piège dans un gros amalgame tout le reste. . En réalité, s'ils veulent s'en sortir, les autres n'ont qu'un objectif à avoir en tête : quitter ces cités sous coupe réglée pour être enfin libres d'être des Français comme les autres. . Il faut enfin ajouter que les petites frappes qui plombent les cités de banlieue ne sont pas toutes issues de l'immigration, loin de là.

  • Par carredas - 10/10/2012 - 11:05 - Signaler un abus 12 millions d'immigrés en France...

    Lu sur le Figaro.fr 12 millions d'immigrés en France dont un peu moins de 7 millions d'enfants d'immigrés. 20 % de la population Cela laisserait donc 700 000 enfants d'immigrés qui ne se sentent pas français, c'est beaucoup.

  • Par yannmer - 10/10/2012 - 11:05 - Signaler un abus Enfants d ' immigrés ?....

    Rétablissez le service militaire tel que je l ai connu, 16 mois en Allemagne dont 2 hivers à -20° ^pendant plusieurs semaines,à faire des manoeuvres , défilés et autres conn.., le tout non rénuméré et vous allez voir ces chers enfants d 'immigrés se précipiter dans les centres de recrutement pour nous prouver qu 'ils se sentent de parfaits petits Français !!! Arrêtez de nous prendre pour des cons.

  • Par ISABLEUE - 10/10/2012 - 11:08 - Signaler un abus Hé hé

    pas un mot sur les pays d'origine. On se mouille pas comme ça. Tout va bien, la la la lère...

  • Par Yvan - 10/10/2012 - 11:11 - Signaler un abus 12 millions

    C'est le chiffre à retenir : plus de 5 millions d'étrangers et plus de 6 millions de descendants directs. Il ne faudrait tout de même pas occulter ces descendants. C'est bien ce qu'observent les français. Je préfère le titre de l'article du Figaro de ce point de vue. C'est vrai que le politiquement correct tient tellement à ce que l'on minimise la "présence étrangère" en France et pourquoi ?

  • Par Anemone - 10/10/2012 - 11:31 - Signaler un abus Titre

    ...J'ai des doutes. je ne dois pas rencontrer les mêmes personnes dans ma vie! Même les plus sympas me parle du "pays". Et ce n'est pas la France!

  • Par cipionlafricain - 10/10/2012 - 11:42 - Signaler un abus double nationalite

    commençons par suprimer la double nationalité,car cela met en porte à faux les personnes possèdant cette double nationalite,mais cela nos politiques ne le veulent pas,car parmi eux certains ont cette double nationalité,car avec ce statut ils ne peuvent pas se sentir Français à 100%,un vieux proverbe dit"on ne peux pas courir après deux lièvres à la fois"

  • Par VeLiVoS - 10/10/2012 - 11:54 - Signaler un abus Le problème n'est pas que 90% des enfants d'immigrés …

    se sentent français … tout en conservant les coutumes du bled, le problème est surtout que 90% des français dits de souche ne les sentent pas français dans leur comportement justement ‼   Un italien se sentait français et rien, sinon le nom, ne sonnait faux chez lui entre ses dires et ses actes. Ce n'est pas le cas de l'immigration que nous subissons de nos jours. Cette dernière ressemble à celle des barbares. Eux-aussi se sentaient bien romains, à un point tel qu'ils ont noyé les institutions romaines de leur présence, armée comprise, et que, finalement, ce sont les romains qui sont devenus des étrangers dans leur pays ‼ → maintenant, avec la laïcité qui nie ce que nous sommes (on pourra bientôt dire ce que nous étions) mes propos pourront heurter les âmes bien pensantes, ces dernières considérant finalement que nous ne sommes que des consommateurs individualistes sans valeurs de civilisation dans la mesure où ces bien-pensants veulent croire que ce sont ces valeurs qui créent les guerres et qu'il vaut mieux alors se faire bouffer par l'autre que de créer la discorde. Mes propos ne sont pourtant que le reflet de ce que pense une majorité de français.

  • Par General3Gaulle - 10/10/2012 - 12:51 - Signaler un abus Etre Français c'est pas avoir un bout de papier donner n'imp...

    Se sentir français... si etre français c'est avoir la carte d'identité française c'est a dire avoir un bout de papier on peut tirer des affrimations comme le fait INSEE. Donc les statistiques bidon et la manipulation au service des elites traitres est la norme. Leur carte d'identité personellement j'en ai rien a foutre car on a interdit au peuple français de choissir sa politique d'immigration au nom du neo liberalisme que on nous a imposer. Moi ce qui fait que je considére une personne comme française c'est - l'adhésion a notre culture - le respect de nos valeurs - l'adhésion a notre histoire (roman national et donc fierté l'un ne va pas sans l'autre. Et donc le patriotisme - le respect de nos codes de socialisation L'INSEE institut de la propagande peut nous sortir les chiffres qu'elles veut.... la réalité je vois beaucoups de ces enfants d'immigres qui ont la carte d'identité française qui rejettent notre culture, nos valeurs, notre histoire, nos codes de socialisation. Et le pire ils sont encourages par le multiculturalisme des adeptes du neo liberalisme. La France c'est pas les etats unis, ici les indiens sont encore la en Europe ! la population de souche !

  • Par Alliance Nationale France - 10/10/2012 - 12:58 - Signaler un abus encore et toujours

    * Allez... On victimise encore un peu plus les "pauvres" immigrés qui n'ont rien mais qui devraient avoir plus... * C'est drôle comme dans notre quotidien, dans la rue, les transports, les écoles, les lieux publics on ne croise que les "10% se sentant non Français"... * Et si on arrêtait de titiller le côté samaritain des Français pour forcer le multiculturalisme - échec du XXe et XXIe siècle ? * L'Alliance Nationale France - natallfrance -

  • Par General3Gaulle - 10/10/2012 - 12:59 - Signaler un abus La carte d'identité est devenu le cache sexe..

    la crise de civilisation qui est l'un des pilliers du neo liberalisme a aussi fabriquer. La libre circulation des Hommes un des trois pilliers du neo liberalisme a était defendu par la gauche mais aussi par l'ump. Pourquoi croyez vous que le banquier Rotshild accepte de perdre 20 millions chaque année dans le journal libération. Pour se payer un outil du softpower. Pourquoi croyez vous un Think Thanks comme Terra Nova le Think Thanks socialiste abandonne la classe populaire ? Car c'est la classe populaire blanche européene qui a subit le plus les degats de cette crise de civilisation que genere cette immigration massive venu d'afrique avec en plus le multiculturalisme encourage des neo liberaux. L'Europe n'est pas les etats unis. Si le multiculturalisme est possible aux states c'est parceque la population de souche americaine que sont les indiens n'existe plus. L'immigration colonisation les a remplacer et est devenu majoritaire. L'hyperclasse nomade qui tire profit de la mondialisation veut infliger aux peuples européens la meme chose. il est temps que les européens se reveillent face a cette crise de civilisation qui n'a aucun rapport avec le racisme.

  • Par Lepongiste - 10/10/2012 - 13:07 - Signaler un abus 12 millions "selon les politiquement corrects ''

    qui ont toujours tendance à minimiser ce chiffre et plus de 15 millions selon tous les autres !!

  • Par AntiDemago - 10/10/2012 - 13:41 - Signaler un abus M'ssiou INSEE vous déconnez ...(rebond sur commentaire HdT)

    M'ssiou IN'SEE vous devez être schooté au Flambisme flamboyant, donc présumé coupable de magouillage des données. Selon une vision sous une focale plus objective, il se trouverait que les Zimigrés se réclamant d'une confession amicale et tolérante pratiquant la soumission, le ramadan, professant le rejet des valeurs de l'occident, vomissent ce qui fait LA FRANCE (son jambon, son pinard, son cognac, sa laïcité républicaine, la liberté de ses femmes....) ne se sentiraient français.......que pour les zalloc et autres avantages.... Pour vérifier l'exactitude de vos statistiques à la mords moi les C....oudes !, proposez à vos sondés issus de près, ou même de loin, du maghreb de partager un jambonneau grillé avec un petit côtes du rhône, en maillot de bain sur la plage, avec vos conjointes, fils et filles ! Le "se sentir français" va en prendre un sérieux coup dans l'aile ! Etude orientée, en un mot.................démago-solcialiste.

  • Par AntiDemago - 10/10/2012 - 13:41 - Signaler un abus M'ssiou INSEE vous déconnez ...(rebond sur commentaire HdT)

    M'ssiou IN'SEE vous devez être schooté au Flambisme flamboyant, donc présumé coupable de magouillage des données. Selon une vision sous une focale plus objective, il se trouverait que les Zimigrés se réclamant d'une confession amicale et tolérante pratiquant la soumission, le ramadan, professant le rejet des valeurs de l'occident, vomissent ce qui fait LA FRANCE (son jambon, son pinard, son cognac, sa laïcité républicaine, la liberté de ses femmes....) ne se sentiraient français.......que pour les zalloc et autres avantages.... Pour vérifier l'exactitude de vos statistiques à la mords moi les C....oudes !, proposez à vos sondés issus de près, ou même de loin, du maghreb de partager un jambonneau grillé avec un petit côtes du rhône, en maillot de bain sur la plage, avec vos conjointes, fils et filles ! Le "se sentir français" va en prendre un sérieux coup dans l'aile ! Etude orientée, en un mot.................démago-solcialiste.

  • Par hedion - 10/10/2012 - 13:54 - Signaler un abus Et les 10% qui ne se reconnaissent pas français?

    10% ne se reconnaissent pas français. Cela fait plusieurs centaines de milliers non? 670 000 si les chiffres communiqués dans votre article sont exacts. Plutôt inquiétant quand on voit les derniers évènements ! Heureusement que l'on ne parle plus de 5ème colonne de nos jours...

  • Par Equilibre - 10/10/2012 - 14:24 - Signaler un abus Bizarre la sortie de ce sondage au moment

    ou cela hurle. je ne crois pas au hasard quand on parle de pouvoir. Nos zélites peuvent continuer tranquillement la destruction de ce pays. Tout va bien. Allez, une télé-réalité, un sondage alla con, un lexo et puis dodo.

  • Par kettle - 10/10/2012 - 17:52 - Signaler un abus 90% se sentent français

    ..et combien sont francais? ;)

  • Par kettle - 10/10/2012 - 17:55 - Signaler un abus La quille

    "Rétablissez le service militaire" --- A ton avis pourquoi on a du le supprimer..

  • Par Grwfsywash - 10/10/2012 - 18:43 - Signaler un abus @ laurentso - 10/10/2012 - 09:10

    "n'ont qu'un but, vivre en paix en France et qu'on leur foute la paix quant à leurs origines." Vrai, sans doute, mais il plairait au ciel que vous ne nous rappeliez pas celles-ci aussi constamment pour justifier tout et n'importe quoi!

  • Par sam75 - 10/10/2012 - 18:55 - Signaler un abus Impossible a croire

    Il s'agit encore d'un sondage destine a nous faire croire qu'il n'y a pas de problème avec l'immigration. De plus c'est quoi se sentir Français? avoir des papiers et toucher des allocs ou bien partager des valeurs et une histoire? Qu'on arrête de dépenser de l'argent pour nous mettre de la poudre aux yeux avec ca Lorsqu'on voit tous ces drapeaux étrangers dans la foule et que l'on sait que les jeunes même de deuxième génération se déterminent par rapport a leurs origines, de ce fait ce sondage n'est vraiment pas crédible

  • Par géodith - 10/10/2012 - 19:02 - Signaler un abus Ils se sentent français

    C'est pour cela qu'ils parlent la langue de Voltaire dès qu'ils sont entre eux ! Prenez le RER en journée, cours de langues (étrangères) assurés...

  • Par sbgf43 - 10/10/2012 - 19:05 - Signaler un abus Erreur de casting...

    Cela ne se remarque pas dans la rue.....

  • Par picton - 11/10/2012 - 11:48 - Signaler un abus Ah bon 90% se sentent français!

    Bah alors, il n'y avait que ceux appartenant aux 10% restants qui s'étaient donnés rendez-vous à la bastille avec Hollande pour y agiter des drapeaux étrangers.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€