Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 18 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Les enfants Fillon rétrocédaient une (bonne) partie de leur salaire d'assistants à leur père

Selon Le Parisien, Marie Fillon a notamment reversé 70% de ses émoluments… pour rembourser son mariage.

Nouvelle couche

Publié le
Les enfants Fillon rétrocédaient une (bonne) partie de leur salaire d'assistants à leur père

C'est un chemin de croix pour François Fillon qui fait face à de nouvelles révélations. Selon Le Parisien, ces deux enfants Charles et Marie, ont reconnu avoir reversé une partie de leur salaire d'assistants parlementaires à leur père, lorsqu'ils ont été engagés par ce dernier. "Sur les 46 000 euros nets touchés par Marie Fillon comme attachée parlementaire de son père au Sénat (de 2005 à 2007), celle-ci aurait rétrocédé environ 33 000 euros sur le compte joint de ses parents" affirme le quotidien, soit 70% du total.

Pour justifier cette démarche, elle affirme avoir voulu rembourser son mariage dont les frais avaient été avancés par son père. "Elle ne voyait pas en quoi son père devait lui offrir son mariage alors qu’il ne l’avait pas fait pour ses frères. Ce remboursement qu’elle a elle-même souhaité est à la fois un gage d’indépendance et d’égalité entre enfants" explique son avocat Kiril Bougartchev. "Elle fait ce qu'elle veut de l'argent qu'elle gagne! Si elle veut rembourser ses parents, c'est son choix. Elle l'a dit spontanément aux enquêteurs." L'avocat affirme aussi que le salaire versé (3 805 euros brut par mois) était justifié pour le travail effectué.

Quant au fils, Charles, les versements étaient davantage de l'ordre de 30% environ de son salaire net pour la période de janvier à juin 2007. Il s'agissait alors "de remboursements de son loyer et de son argent de proche." Pour rappel, ce dernier, présenté comme avocat, était encore étudiant et touchait une indemnité de 4846 euros brut mensuels.

Les informations ont été largement raillées sur les réseaux sociaux.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 14/03/2017 - 08:08 - Signaler un abus grippesous

    dans le film tiré du roman de Stephen King: 'IT" , le sinistre clown est appelé Grippe-sous...oui c'est ça....un coup de griffe à gauche, un coup à droite un coup devant...MLP a raison ! on aura appris que Fillon aimait le fric et que sa charité était d'abord ordonnée pour lui même

  • Par Jean-Benoist - 14/03/2017 - 08:25 - Signaler un abus Tous ces journaux qui font les poubelles

    Et beneficient des fuites me dégoûtent. .ces journaleux salissent leur profession. ..

  • Par DESVESSIESPOURDESLANTERNES - 14/03/2017 - 08:26 - Signaler un abus chers parents

    une autorité morale vous invite a obtenir le remboursement de l'argent de poche versé à vos bambins . Et pendant ce temps là une école ferme pour défaut de résultats au BEPC ( cause invoquée non mixité sociale sic!) Drôle d'époque et drôle de mentalité ! Nadine envoie le pognon !

  • Par J'accuse - 14/03/2017 - 08:54 - Signaler un abus Les molosses ne lâchent pas l'os

    On aimerait que des juges puissent qualifier et condamner les délits inévitablement commis par les journalistes du Parisien et leurs sources (sans doute des fonctionnaires syndiqués) pour obtenir ces informations privées, et dénuées de tout intérêt hormis la diffamation.

  • Par ikaris - 14/03/2017 - 09:12 - Signaler un abus Les murs du PNF ...

    sont aussi efficace que les frontières de l'espace Schengen ! C'est honteux de nous plonger dans le caniveau à ce point là ! Les magistrats du PNF devront être jugés ! Ah vraiment la gauche apparait dans toute sa splendeur !

  • Par ZeArno - 14/03/2017 - 09:15 - Signaler un abus Honnetement ...

    ... on s'en fiche royalement. Du bruit sans aucun intérêt, dont la seule réponse valable est l’indifférence la plus totale.

  • Par vangog - 14/03/2017 - 09:19 - Signaler un abus Ce que je reproche à Fillon, c'est cinq années ratées!

    cinq années avec Sarko-le-tricheur, à enfoncer la France dans le marécage gauchiste. Il n'a jamais prouvé qu'il avait le courage de réformer, ni de s'opposer aux mensonges Sarkoziens...les malversations Pénelope ne sont que l'écume sur la boue du marécage...

  • Par zen-gzr-28 - 14/03/2017 - 09:21 - Signaler un abus Et alors ?

    On s'en fout. Par contre la médiocrité des journalistes s 'étalent de plus en plus.

  • Par zen-gzr-28 - 14/03/2017 - 09:27 - Signaler un abus Desolée

    Il faut lire, ci-dessus, la médiocrité des journalistes s'étale de plu en plus

  • Par zen-gzr-28 - 14/03/2017 - 09:28 - Signaler un abus Et alors ?

    On s'en fout. Par contre la médiocrité des journalistes s 'étalent de plus en plus.

  • Par Nemrod07 - 14/03/2017 - 09:36 - Signaler un abus Courage Fillon

    On s'en fout de tes costards, ils ont oublié les scandales passés de Miterrand, Giscard,etc. Tout les gens de droite ont compris d'où venaient les tirs et ça nous suffit pour continuer à soutenir Fillon.

  • Par assougoudrel - 14/03/2017 - 09:40 - Signaler un abus Il n'y a pas si longtemps, les

    français étaient ahuris et méprisaient les campagnes américaines, à cause de la vie privée des candidats lancée dans la presse. C'est mille fois pire pour un seul individu en France aujourd'hui par une "presse" presse-merde. C'est contre productif ce lynchage et Mr Fillon deviendra sympathique aux yeux de beaucoup. Quand on achète un journal, qu'on s'abonne ou qu'on écoute les infos, c'est pour tout autre chose. Comme tout matraquage, cela devient une torture mentale et le dégout s'installe pour les bourreaux. On n'est à bout. N'oublions pas qu'un voyou (je ne parle pas d'un assassin d'innocent) traqué, finit pas avoir la sympathie du public; il est même aidé, nourri et hébergé parfois. Trop c'est trop, comme trop manger et on finit par vomir. Je hais la gauche et je hais cette presse-merde, alors que ce n'est pas dans mon tempérament de haïr. Habituellement je me contente d'ignorer, de gommer de ma mémoire celui que je n'aime pas.

  • Par lafronde - 14/03/2017 - 09:43 - Signaler un abus La vie privée de la famille Fillon ne me reagarde pas !

    Rappeler leurs obligations professionnelles aux rédactions qui les ont oubliées. http://snj.fr/content/charte-d%E2%80%99%C3%A9thique-professionnelle-des-journalistes

  • Par DrPal - 14/03/2017 - 10:09 - Signaler un abus C'est pas de l'acharnement, voyons!

    Le feuilleton continue, il avait été préparé un bon paquet d'épisodes. Dans la série, rien n'est illégal, mais tout doit paraître louche, les informateurs, scénaristes et metteurs en scène du Fillon bashing sont des pros. Des pros qui sont, eux, dans l'illégalité totale en fournissant ou recelant des renseignements bancaires privés, fiscaux et judiciaires, des copies de pièces couvertes par le secret bancaire ou celui de l'enquête judiciaire. Ceux qui prétendent que d'offrir des costumes oblige à une contre-partie doivent se poser la même question quand il s'agit d'offrir des infos susceptibles de nuire à un adversaire politique. Qui paie les informateurs des journaux de gauche pour ce travail de fouille-poubelle ?

  • Par clint - 14/03/2017 - 10:18 - Signaler un abus J'en veux à Sarkozy d'avoir empêché le départ de Fillon !

    Il valait mieux un Juppé que pas de représentant de la droite au 2nd tour et une victoire de l'on ne sait qui ! Ignoble de faire des magouilles avec ses enfants pour faire payer par le contribuable des évènements personnels.

  • Par Michdep' - 14/03/2017 - 10:27 - Signaler un abus On appelle ça des journalistes ...

    Et s'ils s'intéressaient un peu aux châtelains de Montretout et aux emplois fictifs du FN .....

  • Par raslacoiffe - 14/03/2017 - 10:36 - Signaler un abus Article incomplet mais vu la source pas étonnant.

    Le Figaro relate que les factures pour le mariage de Marie Fillon ont été produites aux juges. Il est même indiqué dans cet article que c'est Marie Fillon elle-même qui en a parlé au Parquet financier lorsqu'elle a été interrogée. Dans de nombreuses familles, les enfants remboursent aux parents les frais générés par leurs études puisque les parents sont caution des prêts contractés, qui ne couvrent bien sûr jamais la totalité des dépenses. Pour les mariages également, dès l'instant où les mariés ont des revenus, ils contribuent aux frais de leur mariage. Où est le problème!!! Ca continue le feuilleton. Pourquoi les instigateurs de toute cette boue ont peur que le juge Tournaire ne mette pas François Fillon en examen ???

  • Par 2bout - 14/03/2017 - 10:42 - Signaler un abus Réfléchissez clint

    Il reste au moins un semblant d'unité qui sera essentielle dans quelques semaines. Il ne reste qu'un champ de ruines au PS, car où Macron passe, tout trépasse. Et pour parfaire votre culture en déontologie, prenez connaissance des aventures d'Adrien de Tricornot http://www.streetpress.com/sujet/1486723160-macron-le-monde

  • Par pepenene - 14/03/2017 - 11:01 - Signaler un abus remboursement

    Dans ce milieu pourri de la politique, c'est plutôt l'inverse qui se produit. Les parents se hâtent d'en mettre un maximum à l'abri sous le nom des enfants. Juste pour mémoire, et sans parti pris droite/gauche, voir les affaires Tapie, Balkany, Hollande, Royal...etc... J'en oublie et sans doute des meilleures. Pour une fois que le flux va dans le bon sens, nos "journalistes" sont très surpris!!

  • Par gerint - 14/03/2017 - 11:30 - Signaler un abus Le fait de rembourser les parents est en soi sain

    En ce qui me concerne je ne veux pas que mes enfants encore étudiants croient que tout est acquis définitivement. Je les aide beaucoup mais une certaine partie me sera remboursée quand ils le pourront. Ce ne sont que des avances. Et ils sont ainsi moins gênés d'accepter l'aide.

  • Par atlante29 - 14/03/2017 - 11:35 - Signaler un abus rembourser ses parents, oui

    Mais Marie rembourse son mariage avec de l'argent public...

  • Par THx27 - 14/03/2017 - 11:46 - Signaler un abus Il fait ce que tout parent doit faire

    Il paie le loyer de ses enfants , les aide dans leur études, leur mariage et ses enfants travaillant veulent lui en rembourser une partie. C'est tout à leur honneur et c'est comme ça que tout parent élève correctement ses enfants et leur donne de la valeur du travail et de l'argent. Ce titre est racoleur et médiocre.

  • Par atlante29 - 14/03/2017 - 11:46 - Signaler un abus avec un emploi fourni par qui

    en outre, un mariage payé par l'épouse, voilà un mari bienheureux

  • Par atlante29 - 14/03/2017 - 11:49 - Signaler un abus Pourquoi

    serait-ce à moi contribuable de payer le mariage de sa fille

  • Par atlante29 - 14/03/2017 - 11:58 - Signaler un abus une famille

    d'ultra-libéraux vivant entièrement sur fonds publics

  • Par assougoudrel - 14/03/2017 - 12:08 - Signaler un abus J'ai connu des gérants de

    ordinaires qui me disaient que les fournisseurs leur disaient qu'ils ne pouvaient même pas donner un paquet de bonbons aux personnels, car ils étaient étranglés par ceux de la haut (commissariat). A l'époque, 5% du budget de l'ordinaire étaient prévus pour acheter par le gérant, le reste était acheté par le commissariat (ancien intendance). Quand ceux de la haut mariaient leur filles ou fils, les fournisseurs devaient tout leur fournir: nourriture, boissons (champagne), petits fours, desserts et autres cadeaux. ils ne déboursaient rien. Celui qui refusait, perdait le marché l'année suivante. Alors, je vous laisse imaginer ce qui se passe aux sommet de l'Etat. Ces mêmes personnes font des contrôles, suspectent le gérant et les responsables de magasins et les massacrent s'il manque une boite de conserve. Je peux le confirmer, car suite à une blessure, j'ai travaillé deux années dans des cuisines, aux magasins et j'ai eu des contrôles. Par contre, les civils CGTistes qui commandaient pour les ordinaires des Régions Militaires les volaient en détournant de la marchandises. J'ai contrôlé au début (et jusqu'à la fin) et je me suis fait mal voir, car j'avais appelé le fournisseur pour

  • Par Septentrionale - 14/03/2017 - 12:18 - Signaler un abus Comment démontrer par l'absurde ?

    que les médias clientèlisés nous gavent inconsidérément de bobards par des articles insanes. Et ils y vont, pour nous intoxiquer avec des sentiments calculés, hypocrites, partiaux, des sentiments politiquement malsains. Tout est bon à prendre sans attention de vérité pour nous assommer d'un doigt constamment exterminateur " un "chez ces gens-là". La Vérité, la famille Fillon ne la doit qu'à la justice ( où en est La Justice ? ). Imaginons vu ce contexte azimuté que les enfants Fillon en viennent à communiquer au second degré.

  • Par assougoudrel - 14/03/2017 - 12:28 - Signaler un abus Suite

    lui dire qu'il manquait des kilos de charcuterie. Une CGTiste m'a appelé pour me demander de quel droit je me permettais de contrôler la marchandise qui venait de chez elle. Je lui ai répondu que c'est la loi et le règlement dans le monde entier et que si elle n'est pas contente, c'est pareil. C'était la panique au Commissariat. Cette femme a dit que j'étais un grossier personnage et qu'elle ne voulait pas de moi comme intermédiaire. Plus tard, mon patron m'a appelé pour me dire que tout était arrangé: ils se sont excusés auprès d'elle pour dire que j'ai des "problèmes" et que je suis énervé en ce moment. Pendant deux ans, j'étais le seul de la Région Militaire qui contrôlait la marchandise et le seul à qui il ne manquait rien. On ne touche pas au Syndicat et même si vous avez mille fois raison, c'est vous qui serai muté. J'ai appris plus tard que ce personnel avait une énorme chambre froide à sa disposition pour acheter chez les fournisseurs une fois par semaine. Seulement, il prélevait toutes sortes de marchandises et les gardait pour lui sans jamais rien acheter. Il me maudissait. Par contre, il vous manquait un navet et les chefs vous massacraient. Imaginez plus haut.

  • Par Marie-E - 14/03/2017 - 12:35 - Signaler un abus quand on voit

    le niveau des commentaires sur le Figaro, c'est niveau caniveau à l'image des révélations qui sont fournies généreusement par les média et les juges laissent faire. Les Français aiment la télé réalité. Le sort de la France, ils s'en foutent, ils vont voter comme un seul homme pour Macron et seront contents de s'être fait avoir (j'ai décidé d'être polie...mais je pourrais dire autre chose). C'est pathétique, lamentable, désespérant de bêtise. Je crois que je vais prendre ma valise toujours prête (expérience des aînés) et me tirer pour ne jamais revenir. La majorité des Français, ce ne sont pas des veaux mais des c...s

  • Par Phlt1 - 14/03/2017 - 12:39 - Signaler un abus @Atalante 29

    Ce n'est pas votre argent (au fait.?; payez vous des impôts.?.!!), ce n'est pas de l'argent public, et rien n'est payé par le contribuable. Et si je débarque chez vous demain, je suis sûr que je vais trouver des choses qui peuvent faire la une des journaux: vos remboursements sécu abusifs, vos jours de maladie où vous étiez au ski, vos mensonge sur l'origine de tel ou tel argent arrivé sur votre compte, le service non déclaré que vous avez rendu à votre voisin, le bijou de famille vendu sans l'indiquer dans la case adéquate de votre déclaration d'impôts..etc.. Une pucelle effarouchée n'est pas toujours celle qu'on croit...

  • Par Septentrionale - 14/03/2017 - 12:40 - Signaler un abus Et voilà qu'arrive à point nommé, et déjà sur le canal 23

    Le livre conte de fée sur le couple Macron. Langelot-du-paf et une politique-théâtre attrape tout farouchement dégoulinante.

  • Par jc0206 - 14/03/2017 - 12:41 - Signaler un abus Le PNF et les juges

    Devraient faire leurs auditions en direct sur BFMTV. Cela éviterait au Parisien, au JDD, au Monde de détacher des correspondants permanents dans les bureaux des juges.

  • Par D'AMATO - 14/03/2017 - 12:42 - Signaler un abus Les journalistes en sont reduits à jouer.......

    ....les commères..... C'est dire l'intérêt de ce qu'ils ont a raconter.... Pas étonnant qu'après ces feuilles insensées en soient réduites à être subventionnées. L'époque du grand journalisme tire à sa fin....

  • Par D'AMATO - 14/03/2017 - 12:43 - Signaler un abus Les journalistes en sont reduits à jouer.......

    ....les commères..... C'est dire l'intérêt de ce qu'ils ont a raconter.... Pas étonnant qu'après ces feuilles insensées en soient réduites à être subventionnées. L'époque du grand journalisme tire à sa fin....

  • Par clint - 14/03/2017 - 13:20 - Signaler un abus @2bout :J'ai lu l'article. Il faut se méfier des "sauveurs" !

    Fillon n'a rien changé de son programme : un fonctionnaire "ne peut accepter" de travailler 39H payées 35 ou 37 H. De même que les personnes autour du SMIC ne peuvent admettre la suppression des HS (de facto avec la suppression des 35H) et des RTT ! Un De Gaulle avec sa probité reconnue n'aurait jamais "finassé" pour récupérer de l'argent de l' état. De plus sa composante sociale aurait fait qu'il n'aurait pas eu un programme aussi pénalisant pour les plus démunis. Mon seul objectif est de barrer la route au FN. J'ai peur que Fillon soit de plus en plus rejeté ce qui impliquerait qu'une bonne partie des électeurs de gauche n'iraient pas voter si il était face au FN. Bien évidemment je ne me fais aucune illusion sur Macron qui, de plus ne doit pas être très commode et franc avec ses collaborateurs ! Sarkozy s'est encore trompé : les quelques "sarkozistes" autour de Fillon n'ont aucun pouvoir, y compris Baroin qui "devait être son second" !!!

  • Par phillis - 14/03/2017 - 13:26 - Signaler un abus Normal!

    J'ai 6 enfants et les quatre qui se sont mariés ont payé une partie de leur mariage. Les enfants se marient tardivement, vivent très souvent déjà en couple et veulent gérer. J'ai mon dernier qui se marie en octobre et il prend une partie frais plus les repas de ses invités

  • Par Rosalain 44 - 14/03/2017 - 14:34 - Signaler un abus Ils pourrissent tout !

    Malveillantes fuites d'informations, provenant de dossiers confiés aux juges, distillation de fausses vérités, présentées comme le scandale du siècle, à chaque fois que la démocratie reprend son souffle. Ils prétendent défendre la vérité, et la morale, alors qu'ils pourrissent l'honneur de la justice et l’éthique du journalisme. Partout dans le pays, gronde la colère des citoyens, qui voient la déliquescence jusque dans l'organisation des élections. Sommes nous devenus une "république bananière", pour voir une"élite "nanti décider à la place des citoyens? J'ai bien peur, que ceux qui estimerons que le jeu démocratique a été truqué par ces manœuvres nauséabonde, et croyez moi ils sont très nombreux, voir majoritaire, donnent leur voix aux extrémistes. Alors cette soit disant "élite" devra répondre devant les Français, de leur choix d'avoir voulu faire élire Marine Le Pen !

  • Par von straffenberg - 14/03/2017 - 14:45 - Signaler un abus @Marie-E

    Nous avons atteint le fond de l'ignominie avec cette campagne anti Fillon et relègue ainsi nombre de journalistes (ainsi que l'exécutif) au niveau le plus bas . Soyez confiante ....Macron et sa meute seront balayé ;Mais nous payons en ce moment un laissez aller de la droite qui n'a pas été assez réactive lors des " affaires" Sarkozy (que l'on apprécie ou pas Sarko ou Fillon) .....il fallait rentrer dans le lard de ce gouvernement fantoche pour parler simplement.....Bref l'opposition n'a pas joué son rôle et Hollande l'a vite compris

  • Par wanda60 - 14/03/2017 - 15:02 - Signaler un abus pfff !! on s'en fout !!!

    Info le Parisien = zéro. Je ne paie pas un abonnement pour avoir des infos du Parisien ou de Paris match ou de libé !!!

  • Par MMG - 14/03/2017 - 21:08 - Signaler un abus Dépenses des fonctionnaires

    Est ce que la justice va enquêter sur la façon de dépenser leurs salaires aux 6 millions de fonctionnaires pour savoir où va l"'argent public" ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€