Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 01 Juillet 2016 | Créer un compte | Connexion
Extra

Energie : un Français sur cinq peine à payer ses factures

Selon l'Observatoire national de la précarité énergétique, 5,1 millions de foyers ont des difficultés pour se chauffer et s'éclairer.

Grand froid

Publié le
Energie : un Français sur cinq peine à payer ses factures

Avec le retour de l'hiver, c'est un casse-tête pour de nombreuses familles qui va à nouveau se poser. Alors que les tarifs du gaz ont augmenté le 1er octobre de 3,9% en moyenne, payer ses factures pour se chauffer, mais aussi s'éclairer, va redevenir un geste difficile pour les Français. Ainsi selon un rapport l'Observatoire national de la précarité énergétique (ONPE), ils seraient plus de 11 millions, soient 5,1 millions de foyers, à se trouver en situation de précarité énergétique.

Une précarité que l'ONPE souhaiterait combattre grâce à l'instauration d'un chèque énergie, élargi à l'ensemble des moyens énergétiques.

Pour le moment, ces tarifs sociaux sont limités au gaz et à l'électricité. Les modalités et le financement de cette nouvelle aide sont actuellement en discussion dans le cadre du projet de loi sur la transition énergétique à l'Assemblée nationale.

Jusqu'alors, le chiffre avancé concernant les foyers touchés par la précarité énergétique était de quatre millions. Entraient dans cette catégorie, les 8 millions de personnes qui consacrent 10% de leurs revenus à leur facture de gaz ou d'électricité. Une mauvaise définition de la précarité énergétique jugée trop approximative par l'ONPE. L'observatoire propose donc de combiner plusieurs indicateurs, comme le taux d'effort, le niveau de revenus, les comportements comme moins se chauffer pour faire des économies et le ressenti du froid. 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Pourquoi-pas31 - 03/10/2014 - 11:31 - Signaler un abus Mauvaise médecine !

    On soigne les symptômes, mais on laisse le mal originel subsister. Financer la rénovation thermique serait plus intelligent que payer l'énergie gaspillée. De plus, les travaux de rénovation créeraient de l'emploi et la facture énergétique du pays diminuerait.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€