Vendredi 18 avril 2014 | Créer un compte | Connexion
Extra

Vatican : le pape François appelle l'Eglise à "se purifier"

Lors d'une première messe, le souverain pontif a pris position sur l'avenir de l'Eglise. Dans le même temps, de nombreux chefs d'Etat l'ont félicité pour son élection.

Premier jour

Publié le 14 mars 2013
 
Jorge Mario Bergoglio a été choisi comme successeur de Benoît XVI.

Jorge Mario Bergoglio a été choisi comme successeur de Benoît XVI. Crédit Reuters

Pour suivre de nouveau la journée du mercredi 13 mars

  • Les cardinaux réunis en conclave ont élu l'archevêque de Buenos Aires Jorge Mario Bergoglio comme successeur à Benoît XVI.
  • Le 266e pape a pris le nom de François.
  • La presse mondiale commente ce jeudi l'élection du pape François 
20h00 : Un Espagnol prédit sur Twitter le nom du futur pape... avant même que Benoît XVI ne démissionne

Un Espagnol avait "prédit" que le pape s'appellerait François ! Dans un tweet écrit quelques heures avant la renonciation de Benoît XVI, une jeune femme explique que son copain avait rêvé qu'un nouveau pape s'appellerait François 1er...Coïncidence ?
 
 
19h15 : Des "goodies" pape François bientôt disponibles à Rome

Selon un reportage d'Europe1.fr, les vendeurs de souvenirs romains recevront samedi "les chapelets, des cartes postales, des bracelets" à l'effigie du nouveau pape François. Ces marchands ambulants espèrent qu'ils se vendront mieux que ceux de Benoît XVI, "qui n'avait pas la cote de Jean-Paul II auprès des touristes".

18h45 : Le patriarche russe félicite le nouveau pape

Le patriarche orthodoxe russe Kirill a félicité le pape François et a déclaré souhaiter travailler avec lui : "Orthodoxes et catholiques doivent unir leurs efforts pour défendre les chrétiens persécutés dans diverses régions du monde".
 
18h18 : première prise de position de François

Le nouveau pape a fait sa première homélie dans laquelle il appelle l'Église à se purifier, estimant qu'elle n'est qu'une "ONG", "si elle ne professe Jésus" et n'accepte pas de "porter Sa croix".

17h28 : la première messe du pape François a débuté

La première messe présidée par le pape François à la Chapelle Sixtine en présence des 114 cardinaux électeurs a débuté jeudi vers 17 heures.

16h57 : le pape va s'installer dans son appartement

François prévoit de s' installer rapidement dans son appartement et de ne réaliser que quelques aménagement "minimaux" par rapport à l'époque de Benoit XVI. Son logement est situé au troisième étage du Palais apostolique, des scellés sont apposés sur les portes pour le moment.

16h36 : Peres invite François en Israël

Le président israélien Shimon Peres a félicité jeudi le nouveau pape François et l'a invité à venir en Israël dès que possible pour promouvoir la paix dans une "région orageuse". "Nous avons besoin, plus que jamais, d'une direction spirituelle et pas simplement politique. Quand les leaders politiques divisent, les chefs spirituels unissent, autour d'une vision, de valeurs et d'une foi qui peut rendre le monde plus facile à vivre", a affirmé Shimon Peres dans un communiqué. Le président israélien a convié le souverain pontife à "visiter la Terre sainte à la première opportunité".

16h15 : Maradona est "heureux"
 
L'ancien footballeur argentin a tenu à féliciter François. Il a vu dans cette élection, "la main de Dieu". Dans une lettre adressée au journal Il Messaggero, il ajoute : "Tout le monde dans mon pays se souvient de 'la main de Dieu' lors de la Coupe du monde 1986 contre l'Angleterre. Aujourd'hui, cette 'main de Dieu' nous a donné un pape argentin".

"Je suis sincèrement très heureux (de l'élection du pape François) et je suis certain que mon enthousiasme est partagé par toute la nation argentine", écrit l'ancienne star.

16h00 : il aurait déjà dû être pape...

D'après Le Figaro, qui a interrogé le vaticaniste de l'agence spécialisée I.Media, Antoine-Marie Izoard, le cardinal Bergoglio avait refusé son élection en 2005. "Le cardinal Bergoglio aurait pleuré il y a 8 ans quand il a vu que les voix montaient et qu'il pourrait être élu pape pour remplacer Jean Paul II. Il avait trouvé la charge trop lourde, et dit: non, laissez la main à Ratzinger, moi je ne peux pas, je ne le sens pas".

15h35 : qui paie ses dettes, s'enrichit
 
Le pape François a fait un détour jeudi par l'hôtel où il était descendu à son arrivée à Rome et a insisté pour régler la note de sa chambre, a fait savoir le Vatican. Au lendemain matin de son élection à la succession de Benoît XVI, le nouveau souverain pontife a demandé à son chauffeur de passer par cet hôtel géré par l'Eglise, le Domus Internationalis Paulus VI, où il avait séjourné durant les jours qui ont précédé le conclave.

14h53 : le pape a de l'humour
 
Lors du dîner à maison Sainte-Marthe où logeaient tous les cardinaux ayant participé à l'élection du pape, François a pris la parole et a dit aux cardinaux : "que Dieu vous pardonne pour ce que vous avez fait". Une anecdote racontée ce midi par le porte-parole du pape.
 

14h33 : un pape supporter

Le club de football argentin de San Lorenzo, dont Jorge Bergoglio suit avec ferveur les résultats, a tenu à féliciter le pape: "C'est un grand sentiment de fierté pour notre institution", a indiqué sur son site internet le club de 1ère division argentine, dont le nouveau pape est lui-même membre de l'association des supporteurs.

14h15 : pas de rencontre avec Benoît XVI
 
Federico Lombardi a donné ce midi une conférence de presse donnant quelques éclaircissement sur l'emploi du temps du Pape. Contrairement à ce qui a été annoncé, François ne rencontrera son Benoît XVI ni aujourd'hui, ni demain ni dans les jours à venir, a précisé le porte-parole du Vatican.

13h20 : Un bouquet de fleurs pour la Vierge Marie

Le pape a quitté jeudi matin le Vatican pour se rendre à la Basilique Sainte-Marie Majeur. Francis a offert un bouquet très simple à la Vierge Marie, avant d'aller se recueillir dans la chapelle où Ignace de Loyola, fondateur de son ordre, celui  des jésuites, célébra sa première messe à Noël 1538.

13h15 : Le pape François invité en Israël

Le président israélien Shimon Peres a invité François à venir en Israël dès que possible pour promouvoir la paix dans une "région orageuse". "Il sera en Terre sainte un hôte bienvenu. Nous avons besoin, plus que jamais, d'une direction spirituelle et pas simplement politique" a affirmé Shimon Peres.

12h27 : Pourquoi a-t-il choisi le nom de François ?
 
"Pourquoi François?" se sont interrogés nombre de fidèles aussitôt après l'élection du nouveau pape argentin, qui s'inscrit avant tout dans la lignée de Saint François d'Assise, le saint des pauvres par excellence. "Je pense que c'est avant tout à François d'Assise qu'il faut associer ce nom, à cette idée que (le pape argentin) est lié aux pauvres et aux humbles", explique à l'AFP le vaticaniste Bruno Bartoloni.

Jorge Bergoglio aurait lui-même expliqué ainsi son choix, a confié l'archevêque de New York Timothy Dolan: "Le pape a dit avoir choisi son nom en l'honneur de François d'Assise (...) Nous savons tous que le saint d'Assise s'est occupé des pauvres et des humbles. Ce sera son travail."

12h12 : Angelo Scola félicité par erreur pour son élection
 

La conférence épiscopale italienne a publié un texte dans le journal Il Fatto quotidiano dans lequel elle félicite... Angelo Scola, archevêque de Milan, pour son élection en tant que nouveau pape, explique Europe 1 qui rapporte jeudi le blog Big Browser. C'est ce qui s'appelle une petite boulette de communication...

11h46 : un planning déjà bien rempli

Vendredi, à 11 heures, il recevra l'ensemble du collège cardinalice dans la magnifique salle Clémentine. Puis, le lendemain, il rencontrera, selon une récente tradition, les journalistes et les responsables de la communication du VaticanDimanche, il récitera le traditionnel Angélus depuis l'appartement papal, à midi.  Mardi 19 mars, jour de la Saint-Joseph, patron de l'Église catholique, la messe d'installation du nouveau pape sera donnée à 9 h 30 dans la basilique Saint-Pierre. Enfin, mercredi 20 mars, François accordera une audience aux délégués fraternels. Il n'y aura donc pas d'audience générale.

11h10 : Del Potro est "fier"

Juan Martin del Potro s'est réjoui de voir un compatriote, Jorge Bergoglio, devenir pape. "Nous sommes tellement fiers de lui, c'est le premier pape d'Amérique du Sud, c'est quelque chose de grand pour notre pays et pour le peuple argentin", a dit le meilleur tennisman argentin. "Je suis très catholique et j'apprécie cette décision, a ajouté le natif de Tandil, ville située au sud de Buenos Aires. Je pense qu'il va faire du bon travail, je lui souhaite le meilleur. Il mérite son élection."

10h52 : les Sunnites espèrent un dialogue avec le pape
 

L'institution d'al-Azhar, la plus haute autorité de l'islam sunnite, a espéré aujourd'hui entretenir de meilleures relations avec le Vatican sous le nouveau pape, François, que sous Benoît XVI. "Nous espérons de meilleures relations avec le Vatican après l'élection du nouveau pape", a déclaré Mahmoud Azab, conseiller du grand imam d'al-Azhar, Ahmad al-Tayyeb, pour le dialogue interreligieux. Dès qu'apparaîtra une nouvelle orientation, nous reviendrons au dialogue avec le Vatican qui avait été suspendu début 2011", a-t-il ajouté, félicitant "tous les catholiques du monde entier".

 

 


Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Titan75 - 15/03/2013 - 10:55 - Signaler un abus @ Le gorille - suite

    En toute première analyse, ce pape ne sera donc pas un fana de liturgie comme l'était B XVI (et il lui manquera à mes yeux du moins quelques dentelles....). J'espère juste qu'il ne reviendra pas trop sur les corrections initiées ces dernières années. Car oui la liturgie est essentielle.
    Mais, et là aussi en première analyse, et à la lecture de sa première homélie hier, ce pape continuera à délivrer un message fort. Celui d'hier, très simple, était en fait d'une force inouïe et d'une très grande exigence spirituelle. Je cite de mémoire "Ne pas prier Dieu c'est prier le diable". Une homélie axée sur caractère central du Christ et sur la Croix dans la foi catholique. Et un appel à tous à une remise en cause et un parcours sur les sommets, sans compromission. Une homélie qui a visiblement marqué les cardinaux présents mais aussi ceux qui l'ont vue ou lue. L' "aile gauche" qui se réjouissait de l'élection de ce pape a du se sentir visée quand le pape François a rappelé que sans le Christ au cœur de son œuvre, sans une Église "construite sur le sang de la Croix", l'Eglise ne serait qu'une ONG pieuse (ou pitoyable selon les traductions).
    A suivre donc, avec confiance.

  • Par Titan75 - 15/03/2013 - 10:37 - Signaler un abus @ Le gorille

    Vue la messe d'hier après-midi, je crains que le nouveau Pape ne renonce aux améliorations liturgiques initiées par B XVI (i.e. un retour certain à une liturgie plus soignée, le recours au latin au moins pour les cérémonies à Rome qui sont par nature internationales, l'invitation à ce que l'autorisation de la forme "extraordinaire" soit aussi l'occasion d'une amélioration de la forme ordinaire -à défaut d'une "réforme de la réforme" qu'il souhaitait quand il n'était encore que cardinal mais qu'il n'a pas réussi à mettre en place en tant que pape-, la fin souhaitée des nombreux abus liturgiques dans certains paroisses, etc...). La liturgie est essentielle dans la catholicisme et certains papes dans le passé ont prouvé que l'on pouvait allier majesté publique et simplicité privée (Pie XII, pape impérial si il en fut dormait sur un lit de fer). Même au niveau d'une paroisse la qualité de la liturgie est essentielle pour nourrir la foi des fidèles. Nous sommes d'accord, elle peut être atteinte sans latin, même si un peu de latin ne nuit pas forcément. Trop de paroisses françaises meurent de la main-mise des laïcs et de messes bâclées et faibles tant sur le fonds que sur la forme.

  • Par sianabog - 15/03/2013 - 10:23 - Signaler un abus Peut-être mais

    qui fut réellement Isho'bar Yawsep (Jésus fils de Joseph en araméen phonétique), le plus célèbre des fils de charpentier, probablement un long temps charpentier célibataire lui-même ?
    Sa généalogie et le récit de son enfance sont-ils crédibles  ? Etait-il nazaréen ou nazoréen ? Qu'a-t-il fait que les autorités chrétiennes, catholiques ou autres, sont capables de prouver ? Qu'a-t-il dit d'incontestable et d'original qui ne soit pas déjà dans la Bible juive que les autorités chrétiennes, catholiques ou autres, sont capables de prouver ?
    Il a certainement dénoncé l'hypocrisie de la Curie de l'époque qui, en compagnie de quelques serviteurs et autres fidèles serviles, mais certainement pas de tout un peuple déicide , est allée pousser l'autorité romaine locale à le condamner à mourir sur un infamant T avec peut-être une inscription faisant suite à une calomnie. Après … il y eut Shaül de Tarse qui, avec un corps et un tempérament particulier créa le christianisme qu'un empereur consolida en faisant voter des dogmes sous sa pression et en ne se faisant baptisé que sur son lit de mort par un évêque « hérétique »

  • Par Stef41 - 14/03/2013 - 20:06 - Signaler un abus A tous les névrosés....

    Si le simple fait que le prénom du nouveau pape vous oblige à faire des commentaires sur Francois Hollande, c'est que votre obsession relève de la névrose. Soignez vous !
    J'attends beaucoup de ce pape et vos interventions n'ont rien à faire dans ces commentaires.
    Et pour finir, il ne s'agit pas de censure mais d'une demande d'autocensure de la part des impétrants qui prennent cette liberté de s'exprimer pour le boulevard de la bêtise.

  • Par Le gorille - 14/03/2013 - 20:00 - Signaler un abus Pitié pour les journalistes

    @ Jamar. Un peu de pitié pour les journalistes, madame ! mettez-vous à leur place ! Chrétiens, et catholiques, c'est une denrée assez en voie d'extinction ! Mais, oui, si tel avait été le cas, c'est une bonne idée, le chapelet.
    Second point : l'attente. Pour eux l'heure tourne, et ils ne transcrivent pas leur reportage. Quand pourront-ils le rendre ? Jusques à quand l'antenne leur sera-t-ele ouverte ? Dans les temps morts, que dire ? Non ! Un peu de pitié pour eux ! Eux aussi ont des contraintes d'horaires ! S'adapter, ils le font tous les jours, avec une souplesse qui pourrait vous étonner, mais il y a des limites ! Pitié pour eux !

  • Par Le gorille - 14/03/2013 - 19:50 - Signaler un abus Le latin

    @Titan75
    Vous avez reproduit les inquiétudes d'Yves Daoudal. Vous les partagez donc. Je ne suis pas très sûr que l'étiquette "conservateur" soit un critère d'objectivité. Aucune étiquette d'ailleurs.
    Le latin. Je vis localement une liturgie bien religieuse, à la piété profonde, au recueillement doublé d'une joie qui étonne les visiteurs, et ce sans aucune trace de latin ! Et puis, au train où cela va, car ce sont les langues vernaculaires qui prédominent, le français pourrait faire bientôt office (j'exagère un peu)... de latin !

  • Par Le gorille - 14/03/2013 - 19:45 - Signaler un abus Ornements

    @Titan75
    Les papes ont, chacun à leur tour ces temps-ci, réduits les signes ostentatoires de leur charge. C'est donc dans l'air du temps, de revenir à plus de simplicité. Je ne pense qu'il y ait d'inquiétude à avoir de ce côté.

  • Par Jamar - 14/03/2013 - 19:40 - Signaler un abus L'élection

    Commentaires entendus à l'écoute des experts, et réflexions y afférentes... "On n'avait pas pensé à lui..." Eh oui ! quand on donne la priorité aux impressions et préjugés à la mode plutôt que de faire preuve d'une prudente réserve, on se trompe souvent... "Quarante minutes d'attente entre la fumée blanche et l'apparition du nouveau pape, c'est un cauchemar pour les commentateurs"... Ils ne peuvent s'en prendre qu'à eux-mêmes, si au lieu de se perdre en vaines spéculations ils avaient seulement dit un chapelet pour le nouveau pape, c'était vingt bonnes minutes de gagnées, avec deux, le compte y était... "Espérons qu'il fera entrer Église dans la modernité." Ah non !... Non seulement les valeurs de l'Église sont et doivent demeurer les valeurs éternelles que l'on connaît, mais encore quand on voit à quoi la modernité conduit notre monde, on ne peut que se dire : Surtout pas ça !... Enfin, et ce n'est pas la parole d'un expert, mais celle d'une citoyenne, l'Église s'est donnée François premier, mais les Français gardent François zéro. Ce n'est pas forcément très gentil, mais ce n'est pas totalement faux non plus... Jamar

  • Par Le gorille - 14/03/2013 - 19:25 - Signaler un abus Jugement

    @Titan75
    Vous avez de vives inquiétudes... et vous dites que notre nouveau Pape a fait nommer des évêques très médiocres...
    Diable ! Si vous n'êtes qu'un fidèle, français, d'après la langue, parisien, si j'en crois le 75, comment pouvez-vous juger de l'action pastorale d'un évêque, et en Argentine qui plus est ?

  • Par Le gorille - 14/03/2013 - 19:17 - Signaler un abus Media

    Le Pape reste une personne et une autorité qui comptent dans le monde. L'élection du Pape est un événement mondial en soi. Il n'y a donc pas exagération.
    Mieux, la couverture médiatique prouve peut-être aussi une certain "faim" des lecteurs, ressentie par les média. Une très bonne chose.
    Mais, vous les grincheux qui vous plaignez d'une telle couverture, soyez certains que l'intensité va décroître très vite, dès que le pape aura mis les points sur les "i" de son action pastorale... Pour les "papiers" ce ne sera guère folichon !

  • Par Amiga - 14/03/2013 - 19:12 - Signaler un abus Un grand pas en avant

    C’est formidable ! Si l’Église s’occupe des pauvres, les riches n’auront plus besoin de les payer autant, ce sera au grand bon compétitif !

  • Par golvan - 14/03/2013 - 17:18 - Signaler un abus @ melanielie

    Certes la couverture médiatique sur le conclave est considérable. Mais lorsqu'on connaît les médias en France, on peut imaginer qu'après le déferlement anti-catholique des mois précédents, en particulier avec le mariage burlesque, et devant la chute libre de Hollande dans les sondages, il a peut-être été conseillé un petit recentrage et un petit geste envers le peuple qui, même s'il ne pratique plus régulièrement, n'est pas spécialement amusé par les blagues du gros joufflu.
    Quant aux "scandales" associés à l'Eglise dont vous semblez parler avec gourmandise, avez-vous remarqué qu'on a encore attrapé un jeune directeur d'école publique pour pédophilie précédemment "déplacé" par sa hiérarchie ? Le monde laïque socialiste donneur de leçons de morale me semble bien silencieux tout-à-coup.

  • Par papa_deddine - 14/03/2013 - 16:35 - Signaler un abus y-a-t-il encore de la place pour l'amour

    Je suis de ceux qui se trouvent absolument sidérés par tant d'exagérations qui entourent la désignation du nouveau pape.Ne sommes nous pas conscients du fait que celui ci, tout comme le précédent... et tous ceux qui les ont précédés... et ceux avenirs, ne peuvent en aucune manière intercéder auprès du Créateur une fois que nous serons SEULS face au Tout Puissant pour répondre de ce que nous fîmes de notre vivant ?
    Pourquoi retrouvons nous la FOI uniquement en ces moments ?
    Avons nous oublié que chacun de nous , fusse-t-il le pape... fusse-t-il le président de la république... fusse-t-il le chef d'état -major des forces armées....aura à répondre de ses actes une fois dans l'au-delà?
    L'homme est devenu hypocrite et amnésique à la fois.
    Je me serais volontiers aligné parmi les fidèles dans le cas où une prière.. où nos pensées auraient été orientées vers toutes les victimes des guerres , prier pour que les puissants de ce bas monde raisonnent conformément au contenu des Livres révélés , pas uniquement la Bible mais le Coran et la Thora également .
    Pourquoi pensons-nous être les seuls sur la planète terre alors que nos semblables

  • Par Ben hayat - 14/03/2013 - 14:43 - Signaler un abus Merçi

    La face du monde va changer j'en suis ému car il ne prend plus le même ascenseur que les cardinaux.

  • Par Ali ce - 14/03/2013 - 14:32 - Signaler un abus confiance

    je lui accorde ma confiance, et lui souhaite une bonne santé.
    Tant de chrétiens opprimés dans le monde ont besoin de lui.

  • Par sophie33 - 14/03/2013 - 14:26 - Signaler un abus Pourquoi François ??

    Mais grâce à François-Xavier, certainement, jésuite, qui a évangélisé l'Asie jusqu'au Japon, vœu de pauvreté, etc. Souhaitons qu'il gardera cette simplicité en toutes choses.

  • Par ISABLEUE - 14/03/2013 - 13:02 - Signaler un abus On dit François et non pas François 1er

    Ceci posé, c'est vrai qu'il respire la bonté.
    J'en suis ravie.
    Et la nationalité d'un pape n'est pas du tout la préocuppation des chrétiens

  • Par moerl16 - 14/03/2013 - 12:17 - Signaler un abus François 1er

    l'église trouve un François 1er et nous pauvre France avons dégoté un françois 2 le premier était déja pas une crème mais le second c'est le bouquet ,il aurait du se nommer Enfumeur 2

  • Par Titan75 - 14/03/2013 - 12:09 - Signaler un abus Une analyse plus nuancée :

    http://ncronline.org/blogs/ncr-today/papabile-day-men-who-could-be-pope-13

  • Par ZOEDUBATO - 14/03/2013 - 11:24 - Signaler un abus melanielie : L'Eglise en voie d'extinction rassemble

    environ 1 milliard de fidèles et ce nombre est stable voire légèrement croissant

  • Par melanielie - 14/03/2013 - 11:21 - Signaler un abus Tout pour le pape!

    Tout pour le pape! Et ce depuis plus d'une semaine... Il me semble assez choquant de voir l'imposante couverture médiatique dont fait l'objet notre sainte Eglise catholique. Je veille sur l'actualité avec Onemoretab, un site qui agrège toute la presse en ligne française et je constate jour après jour que les unes de tous nos journaux sont dévouées à la papauté... J'admets qu'il s'agit là d'un fait historique marquant mais de là à envoyer tout un bataillon de journalistes pour nous conter ""ad nauseam"", heure après heure, qu'il n'y a pas encore de petite fumée blanche qui s'échappe de la chapelle Sixtine, juste de la maudite fumée noire, c'est un peu passer du journalisme à la télé-réalité!
    Soyons honnêtes: nos églises sont vides, les catholiques pratiquants sont un peuple en voie d'extinction. Si la papauté intéresse encore (ou plutôt fait vendre du papier), ce n'est certainement pas pour la spiritualité, pour la foi ou même par curiosité théologique. Ce qui nous intéresse, c'est le show, le défilé symétrique de tous ces bonshommes en habits cramoisis, c'est l'étalage du faste et de la pompe, ce sont les intrigues, les scandales!

  • Par Enoch - 14/03/2013 - 10:57 - Signaler un abus Vive Francois Ier

    A titre personnel, je me réjouis de l'election de ce pape argentin! L'argentine c'est le pays pont entre l'europe et l'amerique du sud ou les gens restent croyants et l'eglise est encore un symbole respecte.
    Si l'europe n'est plus un phare religieux c'est avant tout le problème des européens qui ont voulu déconstruire toute tradition et tout lien a son passe.
    Le pape reste un symbole de continuite historique de l'empire romain au nation germanique romanise. Ce fut l'outil de civilisation de l'europe et particulierement pour la France. Les Francs qui ont donne notre nom a notre nation ont ete les premiers barbares a defendre l'eglise romaine. Nous sommes le lieu ou c'est noue le lien charnel entre l'heritage antique, la foi chretienne et cette force germanique-celtique-romaine.
    Au lieu de se rejouir, nous donnons place aux autres et laissons nos tradition disparaitre dans le neant!
    Pauvre France et vive le Pape

  • Par Titan75 - 14/03/2013 - 10:53 - Signaler un abus Vives inquiétudes - suite et fin

    Toujours lu ce matin sur le web et je me suis fait la même analyse hier soir :
    "Il est le premier pape à paraître au balcon de Saint-Pierre de Rome sans aucun ornement liturgique, et ne daigne revêtir une étole que pour la bénédiction urbi et orbi.
    Il commence son allocution par « Bonsoir » et la termine par « Bonne nuit », comme tous ces prêtres réfractaires à tout esprit liturgique qui commencent la grand-messe par « Bonjour à tous » et la terminent par « Bon dimanche ».
    Il s’exprime exclusivement en tant qu’évêque de Rome, et ne s’adresse qu’aux Romains, alors qu’il a devant lui des gens du monde entier, et par la télévision le monde entier.
    Cette élection jette une lumière terrible sur la renonciation de Benoît XVI. Les loups ont gagné, et ont dévoré Benoît XVI vivant. Benoît XVI qui avait d’avance promis obéissance au nouveau pape, qui est un évêque qui lui a ouvertement désobéi."
    ------------
    En espérant bien sur me tromper.

  • Par Titan75 - 14/03/2013 - 10:49 - Signaler un abus Vives inquiétudes - suite

    "Nous savons qui était le cardinal Bergoglio. Nous commençons à connaître le pape François.
    Il a choisi un nom qu’aucun pape n’avait porté. C’est la première fois depuis un certain Landon qui ne fut pape que pendant 6 mois au début du Xe siècle. Cela montre la volonté de ne pas s’inscrire dans une lignée (dans une… « tradition »). On peut l’interpréter autrement, mais on peut aussi l’interpréter comme cela, surtout dans le contexte."

  • Par Oboulo - 14/03/2013 - 10:44 - Signaler un abus Bienvenue

    Passé l'effet de surprise, j'attendais les premières réserves de nos petits donneurs de leçon gauchistes... ça n'a pas tardé!
    On se réjouit qu'il soit proche des pauvres (ce que l'Eglise est depuis 2.000 ans...) mais on ne le trouve pas assez progressiste, notamment parce qu'il s'est opposé au mariage homosexuel en Argentine!
    Vivement le jour béni où les cardinaux éliront un pape homosexuel et athée qui fera l'apologie de la licence morale!...
    On lui prête également une une attitude complaisante sous la dictature argentine. Il est vrai qu'à l'époque il était sur place, à la différence de tous ces parangons de vertu qui résistaient "courageusement"... depuis l'autre côté de l'Atlantique.
    Même Mélenchon y est allé de son commentaire! Il espère qu'il sera plus proche des révolutionnaires d'Amérique latine, comme son idole Chavez (que le bon Dieu a eu la bonne idée de rappeler à lui...).
    Pour le coup, ce commentaire ridicule m'a fait plaisir. ça prouve qu'il attache de l'importance à la question.
    Parce que franchement, à l'inverse, les catholiques se moquent éperdument d'un vote au sein du "Front de Gauche"...
    Bienvenue à ce Pape qui respire la bonté.

  • Par Titan75 - 14/03/2013 - 10:39 - Signaler un abus Vives inquiétudes -Suite

    Lu aussi ce matin :
    "Je m’étais difficilement préparé à accepter un pape médiocre après les deux géants que furent Jean-Paul II et Benoît XVI.
    Mais, a priori, c’est bien pire. Nous avons le jésuite anti-ratzingerien par excellence. Un archevêque de Buenos Aires qui, selon toutes les indiscrétions sur le conclave de 2005, fut l’homme opposé au cardinal Ratzinger par les progressistes (avec l’appui du cardinal Martini), et qui est l’homme qui a interdit l’application du motu proprio Summorum Pontificum dans son diocèse.
    C’est donc la grande revanche qui s’annonce. Sauf miracle toujours possible." (Lu sur un blog catholique conservateur, celui d'Yves Daoudal).

  • Par Titan75 - 14/03/2013 - 10:35 - Signaler un abus Vives inquiétudes

    "(1) Le cardinal Jorge Bergoglio (très prisé des médias et papabile du Conclave de 2005!), archevêque de la très cosmopolite et sécularisée Buenos Ayres n’a pas vraiment très bonne presse chez certains catholiques même modérés, et encore moins chez les catholiques plus traditionnalistes (sans parler des lefebvristes). Il est extrêmement peu réceptif au motu proprio summorum pontificum (libéralisation de la messe en latin), il a fait nommer des évêques très médiocres ( dans le domaine doctrinal mais aussi au niveau du comportement) alors même que l’Église catholique en Argentine a du faire front de toutes parts, contre le progressisme (d’autant plus accentuée par le fait que tout ce qui était considéré comme plus traditionnel était réduit sans nuance ad odiosam dictaturam militiarium) et contre toutes les églises néo-protestantes pour ne pas dire les sectes, enfin il est tellement favorable à un certain œcuménisme que cela a pour conséquence de brouiller le message catholique donc de l’Église Universelle et donc de rétrograder l’Église romaine a une pratique religieuse que l’on prend et que l’on repose au supermarché des « religions », selon ses envies et les capacités du vendeur".

  • Par ankou666 - 14/03/2013 - 10:22 - Signaler un abus @ antiflambyste18

    Elle est à retenir celle-là pour designer "moi-président", surtout de la part de ceux qui font des articles. (il fume ? Lorsqu'il pense ? Ce ne doit pas être souvent)

  • Par gladio - 14/03/2013 - 10:19 - Signaler un abus En tout cas il y a des génies de la prospective ...

    chez les cathos de gauche, la preuve ici
    http://christiancombaz.com/images/papabile.JPG

  • Par Le gorille - 14/03/2013 - 08:30 - Signaler un abus Ohé du bateau, vous descendez à la prochaine ?

    Y aurait-il pas comme un décalage ? Y a un pape, vous savez ? Il est en Italie. Non ? Vous le saviez !? J'y crois pas ! Mais alors que nous parlez-vous de quelque chose qui n'y existe pas ? Qui n'a rien, rien, mais rien à faire avec ? Les affaires du siècle, vous savez, c'est pas son problème ! Alors pourquoi ne pas lui soumettre votre cas, particulier s'entend, sur la révolution copernicienne de l'Eglise ? Soyez sûrs que tous les commentateurs vous suivront, goûlus !

  • Par Le gorille - 14/03/2013 - 08:24 - Signaler un abus Vous l'aurez pour quatre ans encore

    @antiflambyste18
    Cessez donc de nous casser "les yeux" (les oreilles ici ne sont pas de mise) avec votre sempiternelle remarque sur Normal 1er. Vous l'aurez encore pour quatre ans, que vous le vouliez ou non. Tournez la page, sinon vous courrez tout droit à l'ulcère à l'estomac. Je vous dis pas la suite !

  • Par ZOEDUBATO - 14/03/2013 - 08:21 - Signaler un abus L'église plus moderne que les ringards de Gauche

    En 24 h l'église a élu son représentant le pape François 1er représentatif de plus d'un milliard d'individus
    10 mois après 2012 la France n'a toujours ni Président ni Gouvernement ni Syndicats qui puissent être considérés comme représentatifs de l'ensemble des Français.
    La politique de gauche a fait de la France un champ de ruines avec des fiefs défendant leurs intérêts égoïste.
    Il n'y a plus ni administration, ni justice indépendante et sociale, ni croissance, ni emploi, ni Education Nationale ni médias, ni culture plurielle et au niveau de l'Etat/nation mais des entités politisés, considérant que la France leur appartient.
    Seule la technostructure "juge et partie" des Apparatchiks à le droit de s'exprimer et les besoins des citoyens ne sont que des problèmes mineurs à étouffer
    L'Eglise apparaît beaucoup plus en pointe, progressive, réactive et ouverte que cet Etat PS avachi et sclérosé par une idéologie de Gauche dépassé par la réalité et qui ne veut qu'une chose "s'enrichir en dormant" car n'ayant été élu que par sa promesse de créer des emplois dans des entreprises manufacturière (promesse non tenue et oubliée) elle n'a pas de majorité d'idées politiques

  • Par antiflambyste18 - 14/03/2013 - 07:42 - Signaler un abus Merci à l'église de résumer notre situation dramatique.

    La France a élu FRANCOIS DERNIER.....QUI FAIT AUSSI DE LA FUMEE.

Fermer