Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 17 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

EN DIRECT - Présidence de l'UMP : Sarkozy appelle à revoter

Jean-François Copé a été confirmé comme président de l'UMP. François Fillon devrait déposer une procédure civile.

Live

Publié le - Mis à jour le 27 Novembre 2012
EN DIRECT - Présidence de l'UMP : Sarkozy appelle à revoter

Jean-François Copé a été officiellement déclaré vainqueur ce lundi après-midi Crédit Reuters

  • La commission nationale de recours (CNR) qui se trouve au centre de la bagarre entre fillonistes et copéistes s'est réuni aujourd'hui au siège de l'UMP. Elle valide la victoire de Jean-François Copé.
  • Les fillonistes ont annonçé en fin de matinée la suspension de leur participation à la commission des recours, qui a malgré tout décidé de poursuivre ses travaux. 
  • Nicolas Sarkozy entre dans la danse. Il estime qu'un nouveau vote serait préférable et déconseille à François Fillon de faire appel à la Justice.
  • Alain Juppé a abandonné sa mission de médiation.
  • François Fillon va saisir la justice pour "rétablir la vérité des résultats".

21h40 : D'après le communiqué, Copé refuserait un second vote

Dans un communiqué aux militants de l'UMP, il affirme : "Le résultat est là. Chacun doit désormais respecter votre vote et les statuts de notre famille politique. C'est la seule voie possible". Il ajoute "Maintenant, il appartient à chacun, en conscience, de prendre ses responsabilités et de choisir. Choisir le pardon plutôt que la division. Choisir le travail en équipe plutôt que les querelles personnelles. Choisir l'avenir plutôt que la rancœur. Moi, devant vous, avec vous, je fais ce choix, sans aucune ambiguïté".

 21h30 : Yves Jégo craque

"Je fais une overdose jusqu'à la nausée, je n'en peux plus, je ne sais plus quoi vous dire", a lâché sur iTélé le député de l'UDI, Yves Jégo au sujet de "la rupture à l'UMP".

21h10 : Sarkozy déconseille la voix judiciaire

L'ancien président de la République déconseille François Fillon de saisir la justice. Il incite à effectuer un nouveau vote.

21h00 : Karoutchi ne craint pas un groupe parlementaire.

Roger Karoutchi, proche de Jean-François Copé, a affirmé lundi que "plus des trois quarts des parlementaires" avaient confirmé leur appartenance à l'UMP et que la création d'un groupe distinct derrière François Fillon, "qui serait très peu nombreux, n'aurait pas d'impact sur la vie politique".

20h45 : Fillon ne s'arrêtera pas tant la vérité ne sera pas rétablie

"Il va de soi que nous (...) n'arrêterons pas là, et que nous obtiendrons par la voie judiciaire la décision qui s'impose", "l'annulation du vote", a déclaré à la presse Me François Sureau, avocat de François Fillon à l'issue d'une audience devant le tribunal des référés de Paris portant sur la communication des documents électoraux. L'avocat entend ainsi "obtenir par la voie judiciaire ce qui n'a pas été possible de faire sous l'empire de la simple raison, s'agissant d'une élection marquée par énormément d'irrégularités" et un "écart de voix très faible entre les candidats". "L'UMP par une espèce de coup de force institutionnel a proclamé des résultats, ce à quoi on s'attendait", a-t-il ajouté. "J'espère que nous obtiendrons la saisie des documents à notre bénéfice afin de pouvoir préparer pour le juge ce travail que les autorités statutaires de l'UMP nous ont refusé", a-t-il dit. Lors d'une audience devant le tribunal des référés à Paris, les deux camps ont semblé s'accorder sur l'accès égal aux documents électoraux. Le tribunal rendra sa décision demain à 10 heures.

20h30 : Benoist Apparu : "Sur le terrain on se fait massacrer par les électeurs"

"Demain il y a la réunion du groupe UMP, c'est-à-dire des députés qui se réunissent. Ils reviennent de leur circonscription où ils ont dû, j'imagine comme moi, se faire insulter tout le week-end", a déclaré ce soir Benoist Apparu sur le plateau du Grand Journal de Canal +. "L'une des solutions peut être, c'est que la base parlementaire dise 'stop! Ça suffit vos conneries. Nous, on se fait massacrer sur le terrain par nos électeurs et par nos militants'", a ajouté l'ancien ministre du Logement dans le gouvernement de François Fillon.
 
"Si la base demain s'énerve profondément, ça peut ramener à la raison les deux protagonistes", a continué Benoist Apparu qui ne s'était engagé pour aucun des deux candidats à la présidence de l'UMP.

20h15 : 16 000 signatures pour revoter

La députée Nathalie Kosciusko-Morizet a réitéré aujourd'hui sa proposition de procéder à une nouvelle élection pour la présidence de l'UMP, revendiquant 16 000 signatures à la pétition "jeveuxrevoter.fr" qu'elle a lancée en début de matinée.

20h02 : Les griefs de Fillon, pas pris en compte par la CNR

La commission des recours de l'UMP a rejeté des demandes formulées par l'équipe de François Fillon sur le déroulement du scrutin du 18 novembre arguant qu'elles ne faisaient "pas l'objet de griefs précis et articulés". Dans les "considérants" de sa décision, la Commission des recours a détaillé avec précision les griefs de Jean-François Copé sur le déroulement du scrutin en Nouvelle-Calédonie, dans l'Aisne, en Meurthe-et-Moselle, en Côte d'Or, à Paris, dans les Alpes-Maritime et dans un bureau de Cannes-Mandelieu. Elle a expliqué que "le courrier que lui a adressé l'ancien premier ministre le lundi 26 novembre contestait 'les conditions, la tenue et les résultats de l'élection interne du président de l'UMP' et mentionnait que (ses) griefs seraient développés devant la commission présidée par Alain Juppé". Elle a indiqué également que ce texte soulignait "spécialement que le résultat des trois fédérations d'outre-mer (Nouvelle Calédonie, Mayotte et Wallis-et-Futuna) n'aurait pas été pris en compte et (...) formulait diverses demandes" mais, sans en préciser la nature. Elle a expliqué cependant ne pas les avoir prises en compte car, les demandes de François Fillon ne faisaient "pas l'objet de griefs précis et articulés, alors même que l'ensemble du matériel électoral (...) conservé sous main d'huissier était tenu à l'entière disposition des candidats". Pour la Commission présidée par Yanick Paternotte (pro-Copé) sont en effet "irrecevables les recours lorsque les griefs sont formulés en termes généraux ou ne sont pas assortis, dans le délai du recours, d'éléments concrets ou des justificatifs permettant d'en apprécier le bien-fondé". Elle a ajouté que "d'éventuels griefs susceptibles d'être présentés ultérieurement devant une commission non prévue par les statuts ne (pourront) prospérer".
 

19h49 : 30 000 voix contestables

Parmi les éléments du recours de François Fillon figuraient 30 000 voix contestables, notamment sur la base de procurations.

19h45 : Les fillonistes discuteront demain de la formation d'un groupe parlementaire distinct

Le député UMP de Paris pro-Fillon Philippe Goujon a confirmé aujourd'hui que les partisans de l'ex-premier ministre allaient discuter de la création d'un groupe parlementaire distinct à l'Assemblée demain, lors de leur réunion autour de François Fillon à partir de 9h30.

19h20 : La décision de la Commission nationale des recours est mise à disposition des parties

 

18h57 : "C'est la "troisième fois que Jean-François Copé annonce ou fait annoncer sa victoire"

Jérôme Chartier, le porte-parole de François Fillon, a estimé ce soir que "l'UMP s'est transformé en 'Fort Chabrol'". "Jean-François Copé a pris la décision de s'enfermer dans une stratégie qui est la sienne, mais qui n'est pas une stratégie ni d'ouverture, ni de rassemblement", a-t-il déclaré. "C'est la "troisième fois que Jean-François Copé annonce ou fait annoncer sa victoire", a ironisé le député.
 

18h50 : Appel à l'unité de 40 députés copéistes et fillonistes

40 députés copéistes et fillonistes - dont David Douillet - ont "appelé à l'unité", par la voie d'un communiqué, après le verdict de la CNR. Ils sont contre un recours en justice contre l'élection de Jean-François Copé. Selon eux, "le recours devant la justice est également un acte définitif qui nous interdirait toute forme de réconciliation. Comme dans toute famille, lorsqu'on demande l'arbitrage du juge, c'est que la conciliation est considérée comme impossible".
 

18h40 : Retour à la case départ selon Juppé

Alain Juppé a commenté les derniers rebondissements à l'UMP. "Je ne veux pas rajouter de commentaires à cette décision. Je pense que rien n'est réglé en fait" a-t-il estimé.

18h27 : "François Fillon se réserve tout moyen pour obtenir un résultat incontestable et incontesté" selon Chartier

Jérôme Chartier a indiqué que ses partisans n'excluaient aucune démarche, y compris un nouveau vote. "L'objectif de François Fillon reste le même : obtenir qu'il ait la proclamation des résultats réels", a-t-il dit à la presse. "François Fillon se réserve tout moyen pour obtenir un résultat incontestable et incontesté et, si les conditions l'obligent, reproduire un vote." affirme le porte-parole du candidat.

18h09 : Fillon n'est (toujours) pas d'accord...

François Fillon dénonce "un coup de force" de Jean-François Copé et récuse à nouveau les résultats.

18h00 : Copé dit avoir "besoin de Fillon"

Jean-François Copé a appelé François Fillon à se rassembler. "Je m'engage à composer un collège avec différentes personnes de notre famille politique, peu importe leur vote, et je propose à François Fillon et à ses proches de participer à ce travail", a déclaré le président de l'UMP. "Nous avons besoin de lui", a-t-il assuré.

17h38 : la délibération du document officiel qui valide l'élection de Jean-François Copé

 

17h30 : Pendant ce temps...

... François Hollande observe. Jean-Pierre Bel, a jugé "un peu curieux" que l'UMP appelle à la rescousse Nicolas Sarkozy pour tenter de sortir de la crise qui menace le parti d'explosion. À la sortie d'un entretien avec François Hollande à l'Élysée, il a dit avoir abordé le sujet avec le chef de l'État, qui s'est montré, selon lui, "très réservé" sur le sujet: "il constate" 

17h20 : Copé vainqueur avec 952 voix d'avance

La Commission nationale des recours devrait annoncer la victoire de Jean-François Copé à la présidence de l'UMP, avec 952 voix d'avance sur son rival. La Commission a invalidé les bureaux de Nice et de Nouvelle-Calédonie.

17h15 : les fillonistes dénoncent encore

Le camp de François Fillon accuse ses adversaires copéistes "d'avoir bourré les urnes avec 30.000 procurations"

16h40 : Résultats à 17h00 

"Les travaux de la commission des recours sont terminés", selon l'un des membres de la commission, qui précise que l'annonce du résultat est attendue à 17h00, selon les informations de BFMTV. 

16h05 : Une procédure civile lancée par Fillon ?

Selon Me Sureau, François Fillon va déposer une procédure civile. "Cette élection est entachée par des fraudes et des irrégularités massives", elle a donné "des résultats extrêmes ténus" et la "commission des recours est totalement incompétente pour statuer puisque cinq de ses membres sur neuf, et son président, ont appelé à voter en faveur de Copé", a déclaré l'avocat de l'ex-Premier ministre. "La règle classique" dans un tel cas "est qu'on fait une nouvelle élection", a-t-il ajouté.
 

15h55 : Sarkozy n'interviendra pas publiquement

Selon l'agence Reuters, Nicolas Sarkozy n'a pas prévu d'intervenir publiquement. "Il est très préoccupé par la situation de l'UMP, il suit cette situation au plus près dans une volonté d'apaisement. Il écoute, il entend, il est disponible pour ceux qui veulent le voir et lui parler", a-t-on souligné dans son entourage. Mais il n'est pas dans un rôle de médiateur. "Ce n'est pas le prolongement de la mission d'Alain Juppé. Il n'est pas prévu qu'il intervienne publiquement", a-t-on indiqué.

15h36 : Estrosi appelle à revoter

"Comment être légitime quand les conditions d'organisation du vote ont empêché des milliers de militants de pouvoir voter et ont entraîné beaucoup d'irrégularités que l'on se jette à la figure ?", estime Christian Estrosi. "Comment être légitime quand le trésorier du parti démissionne en dénonçant l'utilisation abusive des moyens du parti par l'un des candidats?", ajoute le maire de Nice, en allusion au départ un peu plus tôt lundi de Dominique Dord.

 

14h50 : Rencontre terminée entre Fillon et Sarkozy

François Fillon et Nicolas Sarkozy se seront entretenus durant une heure et demie. Aucune indiscrétion n'a filtré pour le moment.

14h10 : Conférence de presse de l'équipe Fillon à 17h30

Le député UMP Jérôme Chartier tiendra une conférence de presse au nom de l'équipe Fillon à 17h30 à l'Assemblée nationale. 

13h45 : Réplique juridique de Copé

Lundi après-midi, le camp de Jean-François Copé va demander à la justice une annulation de l’ordonnance de François Fillon, selon les informations d’Europe 1.

13h05 : Le nom du gagnant connu dans quelques heures...

La commission des recours va proclamer le nom du vainqueur cet après-midi, selon des proches de Jean-François Copé.

12h45 : Marine Le Pen parle de "faux président"

Maine Le Pen a confié à Atlantico.fr son sentiment sur la situation à l'UMP. "Jean-François Copé et François Fillon sont irrémédiablement discrédités et illégitimes dans la direction de l'UMP. La légitimité ne doit pas seulement s’acquérir dans son propre camp, mais surtout à l'égard de ses concurrents et de ses adversaires. Quelle sera la légitimité de quelqu'un que l'on va appeler des mois et des mois "Monsieur le faux président de l'UMP" nous a-t-elle expliqué.

12h30 : Démission du trésorier de l'UMP

Dominique Dord, soutien de François Fillon, a annoncé sa démission au "Dauphiné Libéré".

12h20 : Sarkozy a appelé Copé

Nicolas Sarkozy et Jean-François Copé ont eu "une longue et chaleureuse conversation téléphonique" ce lundi à 11h30, soit avant le déjeuner que l'ancien chef de l'Etat doit avoir avec François Fillon, a indiqué l'entourage de Copé.

11h54 : L'huissier repart du siège de l'UMP

L'huissier venu saisir les documents électoraux à la demande du tribunal de Paris a quitté le siège de l'UMP. Un journaliste du Monde.fr présent sur place indique que l'huissier de justice mandaté par ordonnance s'appelle Denis Calippe.

11h43 : Dominique Paillé, proche de Borloo tacle Copé

Sur RFI, Dominique Paillé a indiqué "nous avons un homme qui se comporte un peu comme le faisait Bokassa il y a quelques années. C'est-à-dire 'je me proclame empereur et puis tout autour de moi, tout est monté pour confirmer ce sacre, ce sont mes amis qui vont entériner ma victoire'.

11h08 : Un député filloniste refuse la scission

Soutien de François Fillon, Damien Meslot, député du Territoire de Belfort et secrétaire national de l’UMP a dit refuser l'idée d'une scission. "La scission au sein du groupe impliquerait une explosion de notre mouvement et ce serait le meilleur cadeau que l’on pourrait faire à l’extrême droite. En pratiquant, ainsi, on abandonnerait durablement le pouvoir aux socialistes" prédit-il.

10h52 : Fillon passe à l'action

François Fillon a demandé la "saisie à titre conservatoire" des données électorales du scrutin controversé du 18 novembre pour la présidence de l'UMP, et des huissiers ont été mandatés à cette fin au siège du parti.

10h40 : même lui ne comprend plus rien à l'UMP...

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Gégé Foufou - 26/11/2012 - 07:02 - Signaler un abus ARRETEZ MESSIEURS

    De parler de militants, à l'UMP je connais des rosières de 70 ans qui tiennent les permanences et qui font du mailing , des jeunes gogo lycéens qui font comme papa maman, des boutiquiers affairistes de tout poil bénéficiant des subsides et avantages des édiles municipaux UMP, des employés municipaux avec leur famille et leurs proches qui espèrent conserver leur poste pépère et bien payé, etc etc MAIS DES MILITANTS NENNI ILS N' EN ONT PAS

  • Par gabbrielle - 26/11/2012 - 07:14 - Signaler un abus Revue de presse des éditorialistes

    Les plumes de la presse nationale et la PQR ont bossé. TF1 a compilé les editos. http://lci.tf1.fr/politique/la-presse-face-au-desastre-ump-jr-mort-dallas-continue-7687620.html Bonne lecture.

  • Par Gégé Foufou - 26/11/2012 - 07:42 - Signaler un abus A bon entendeur

    Entendu des adhérents UMP à leurs deux zozos candidats. Ecopez nous fuyons

  • Par Gégé Foufou - 26/11/2012 - 07:46 - Signaler un abus UN MILITANT

    C'est quelqu'un d'engagé politiquement et qui donne de sa personne pour ses idées et la politique de son parti ou groupe. Or à l'UMP RIEN à part protéger les "MARCHES" et leurs milliardaires dirigeants, RIEN de l'enfumage, aucun projet et aucune vision pour la France hormis de l'englober dans un magma mondialisé et dans un uniforme de consommateur abétisé par des médias à la botte du pognon. Vive le F.N.

  • Par gabbrielle - 26/11/2012 - 07:59 - Signaler un abus 7h50 Juppé chez Aphatie

    8h35 Copé chez RMC/BFM/Bourdin

  • Par troiscentsalheure - 26/11/2012 - 09:14 - Signaler un abus Les caciques de l'UMP privatisent l'Assemblée nationale

    L'Assemblée nationale appartient au peuple, pas à un parti. Le scrutin majoritaire aux législatives exclut une partie des Français de la représentation nationale. L'UMP confisque la démocratie.

  • Par EOLE - 26/11/2012 - 09:39 - Signaler un abus Juste retour des choses

    C'est un juste retour des choses qui fait que l'on demande aujourd'hui à SARKOZY de régler les problèmes qu'il a volontairement créés et laissés à l'UMP et de déminer le terrain qui devait lui laisser un "boulevard" pour 2017. S'il ne se met pas à la tâche il n'aura plus le parti support qui lui est nécessaire, s'il se met au travail, il sera obligé de se mouiller dans la continuité des options politiques qui lui ont fait perdre la récente élection: pari de la droite contre le centre.

  • Par laurentso - 26/11/2012 - 09:42 - Signaler un abus Après la Cocoe, la Conar...

    Comment voulez-vous qu'on ne se foutent pas de leur gueule, après de telles inventions ?

  • Par l'enclume - 26/11/2012 - 09:51 - Signaler un abus Ma petite entreprise!!!!!!!!

    Gégé Foufou - 26/11/2012 - 07:02 Et moi je connais un vieux grincheux qui fait dans le froc, parce qu'il à peur de l'avenir. Qui ânone les stupidités véhiculées par des pros pros de l'enfumage qui font tourner leur petite entreprise sur le dos des gogos : Directrice générale = Marine Le Pen Directeur général adjoint = Philipot le bien nommé "la girouette" ex chevènementiste ou plus généralement "t^te à claques" Etc, etc...... Le repliement sur soi n'a jamais été une politique, sinon celle des froussards. Gégé Foufou - 26/11/2012 - 07:46 C'est votre portrait robot que vous distillez si maladroitement. Connaît toi toi même!!!!!!! troiscentsalheure - 26/11/2012 Décidément tous aussi barjots les frontistes, en l'occurrence, il me semble que vous confisquez la connerie grave.

  • Par troiscentsalheure - 26/11/2012 - 10:07 - Signaler un abus Le vrai visage de l'UMPS

    L'UMP privatise l'Assemblée nationale pour ses réunions de magouilleurs pendant que le fils de la troisième concubine du président de la République fume de la drogue dans la rue. L'impunité pour ceux qui se croient au dessus des lois ne dépend que de nous.

  • Par Ganesha - 26/11/2012 - 10:17 - Signaler un abus Noix de Coco

    L'UMP est mort...Bon débarras ! Les principaux dirigeants ont tout de même probablement dû accumuler suffisamment de "petites économies" pour pouvoir prendre leur retraite sous les cocotiers... attention, toutefois, une noix de coco qui tombe, cela peut vous briser le crâne !

  • Par gabbrielle - 26/11/2012 - 10:21 - Signaler un abus Ionesco aurait eu 103 ans aujourd'hui

    et son oeuvre est plus que jamais d'actualité - Délire à deux 1962 - Ce formidable bordel 1973 - Tueur sans gages 1959 - Amédée ou Comment s'en débarrasser (1954) - Le roi se meurt (1962) - La Colère (1962) - Le Nouveau Locataire (1955) et bien d'autres encore sans oublier le fin mot de l'histoire "Voyage chez les morts (1980)"

  • Par Ramos - 26/11/2012 - 10:24 - Signaler un abus Toute l'UMP a peur de la Justice !!!

    Même Juppé, qui semble proche de Fillon, est opposé à l'action en Justice ! N'est-ce pas l'aveu de graves "cadavres dans les placards" de l'UMP que personne, sauf Fillon qui n'a plus rien à perdre, veut voir débusqués ? Pour éviter cela , il ne m'étonnerait pas qu'on revote : cela Fillon l'acceptera car il gagnera. Copé va maintenant subir la pression de Sarkozy pour éviter l'arrivée de la Justice dans le marais fétide des secrets de l'UMP.

  • Par chateleine - 26/11/2012 - 10:38 - Signaler un abus fillon ne pense qu,a son ego

    fillon ne pense qu,a son ego surdimentionne,sa petite personne,il n,a pas compris que ce ne sont pas les sondages qui font une election,cope est le president point,moi j,ai vote pour lui,il parle vrai,il est franc et accessible,on peut dialoguer avec lui,hors de question de revoter,a gege foufou:on voit que vous ne venez pas aux reunions,c,est toujours bonde,alors le perturbarbateur de gauche!!!!!!!

  • Par ZOEDUBATO - 26/11/2012 - 10:46 - Signaler un abus Le Président SARKOZY a refonder

    Une France forte pour tous les citoyens et amoindri l’impact de l’héritage socialiste (35h, retraite à 60 ans, embauche de plusieurs millions de fonctionnaires, etc.) et de la crise qui ont creusés la dette du pays de 650 milliards Il a engagé l'égalité et la justice sociale en commençant l’alignement du secteur Public sur le Privé, la chasse au copinage et les économies structurelles La relance et la compétitivité par la TVA anti-délocalisation permettait aux entreprises de revenir à un niveau international et de mettre en suspens les plans sociaux (qui ont été réactivés que par la suppression de cette mesure) Ses erreurs ont été : - de vouloir une France Unie en plaçant des socialistes a des postes clés, le PS en a profité pour bloquer les réformes. - de prendre du retard dans l’évaluation du risque sociétal des communautés hors notre mode de vie. Il s’en est rendu compte et ses discours ont proposés de rectifier le tir au point de n’être distancé que de très peu par une élection par défaut sur un malentendu. Alors oui c’est le seul homme d’Etat apte à sortir la France de l’envasement produit par des mesures à contresens depuis mai

  • Par géodith - 26/11/2012 - 10:51 - Signaler un abus Pendant ce temps

    Moudepartou continue à gaspiller l'argent de nos impôts. http://www.nationspresse.info/?p=187897 Nos élus sont à vomir. http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=hJ_goXHZlPE Nos média à bannir. Je constate que les diverses manif' (contre le fascisme islamique, le mariage Homo ou l'Ayraultport de ND des landes) sont constituées par des gens d'une cinquantaine d'années. Les "Citoyens excédés" doivent et vont prendre les choses en main. Vite !

  • Par géodith - 26/11/2012 - 10:52 - Signaler un abus @ 300/heure

    OK, cela fait 2 fois que je vois ces posts de votre part, pouvez-vous nous faire la même chose pour le PS et le FN, par soucis d'objectivité ? merci d'avance...

  • Par Carcajou - 26/11/2012 - 10:55 - Signaler un abus Nosce te ipsum

    @ l'enclume - 26/11/2012 - 09:51 Vous êtes un sage. Il est évident que lorsque vous voyez votre maison envahie, que vous constatez que les "zélites" sensées diriger le pays se bouffent le foie pour des avantages immédiats en oubliant l'intérêt général, que la même politique qui entraine la régression sociale et économique continue inlassablement d'être menée et que vous voulez une société plus juste, plus équilibrée, le respect de vos valeurs et de votre mode de vie, vous êtes un froussard. Il est pourtant aisé d'affirmer que les électeurs qui continuent à discuter doctement des qualités des politicards actuels, malgré le spectacle donné par les socialos à Reims et la dernière nomination de Jean-Philippe Désir à la tête du PS ou la pantalonnade qu'offre l'UMP depuis une semaine ou encore les pas-de-deux de l'autre zozo de Borloo ne sont pas très lucides. Cette attitude dénote un aveuglement bien difficile à comprendre. Il s'agit pourtant, à priori, de gens sains d'esprit que ne se laissent pas enfumer, des gens qui s'éclairent par l'introspection. Bref, des platoniciens pour qui le Gnothi seauton n'est pas formule creuse.

  • Par troiscentsalheure - 26/11/2012 - 10:57 - Signaler un abus A géodith

    Qu'est ce qui vous empêche de la faire ?

  • Par géodith - 26/11/2012 - 11:04 - Signaler un abus @ 300/heure

    je vous fais confiance pour être assez objectif.

  • Par gabbrielle - 26/11/2012 - 11:06 - Signaler un abus On sourit un peu?

    Hier soir, durant le JT de France 2, une image subliminale du duel Fillon -Copé s'est glissée dans un sujet sur les 'enfoirés'. http://www.lesechos.fr/economie-politique/politique/actu/0202410147369-fillon-cope-le-bug-du-jt-de-france-2-514316.php?xtor=AL-4003-[Choix_de_la_redaction]-[fillon_cope_le_bug_du_jt_de_france_2]&google_editors_picks=true

  • Par géodith - 26/11/2012 - 11:09 - Signaler un abus N'empeche...

    Sarko a été le seul à constituer des gouvernements avec des personnalités politiques de toutes sensibilités. Quand on voit que dans une même famille, ils n'arrivent pas à s'accorder (que ce soit à droite ou à gauche), chapeau Nicolas. Au temps beni de Sarkozy..

  • Par troiscentsalheure - 26/11/2012 - 11:10 - Signaler un abus A géodith

    Concernant le PS la liste des élus condamnés pénalement est tout aussi longue mais le sujet de l'article est l'UMP et pas le PS. Concernant le FN il n'y a pas eu de condamnation pour abus de biens sociaux de responsables de ce parti en dehors de Simonpieri (aujourd'hui UMP).

  • Par géodith - 26/11/2012 - 11:15 - Signaler un abus Laissons faire, on va vers cela...

    http://www.youtube.com/watch?v=2Wec9-v0WUU&feature=player_embedded

  • Par Carcajou - 26/11/2012 - 11:21 - Signaler un abus Fin de section

    Sarkozy ne veut pas de Fillon à la tête de l'UMP. Il sait que ce dernier a une bonne audience auprès des députés. Les sarkozistes auraient-ils oublié que ces derniers ont imposé Fillon au détriment de Borllo? II a semé la zizanie et téléguidé l'autre nul de Copé pour son propre intérêt. Mais Copé a triché comme un bulldozer et comme il n'a pas l'aura d'un chef, le stroupes se révoltent. Sarkozy ne pensait pas que Fillon saisirait la justice. Il ne faut surtout pas que les magouilles internes soient exposées sur la place publique. Sarkozistes, ouvrez les yeux, la tête politique de Nicolas a épousé Attias. Cherchez depuis son départ, une seule victoire du nain. politique. Sarkozy n'a, à son actif, que la prise de la mairie de Neuilly. Victoire importante car elle lui a permis de rencontrer Cécilia. Elle l'a amené à la Présidence, mais il n'a pas su la garder. Si Fillon a ds c----s, il ne renoncera pas. Sarkozy l'a traité comme un moins que rien, il a plus de chance en créant un mouvement qui rassemblera les centristes et l'aile droite molle que de se soumettre. Ni Sarkozy, ni Copé ne lui pardonneront le bordel actuel, même si le deux charlots en sont les seuls responsables.

  • Par l'enclume - 26/11/2012 - 11:28 - Signaler un abus Froussard

    Carcajou - 26/11/2012 - 10:55 Je ne demande à personne de partager mon ipinion, toutefois, si un jour ma maison est envahie. Je me juge assez grand pour prendre les décisions qui n'engageront que MOI. Ce ne sera pas de la faute du voisin si je me plante. Je confirme et je signe, voyez ci-dessous ce que j'ai écrit suite à : "Quel avenir pour la France en Afghanistan après le retrait des troupes ?" La tête dans le sable "Les Français sont effectivement loin derrière leurs partenaires européens de la coalition. Les Allemands n’ont pas d’états d’âme en matière de développement économique et sont présents dans pratiquement tous les domaines." L'on comprend mieux les raisons du repliement sur soi et le besoin de la majorité du peuple français de se tourner vers les extrèmes droite et gauche. La trouille, la trouille entretenue depuis des lustres par des dirigeants soucieux de capter un maximum de voix, ceci au détriment de la France et plus tard des Français. ps : J'ai assisté à une réunion Fillon, croyez moi, il ne nous a jamais parlé de rejeté l'autre, sinon d'immigration choisie, de la place de la France dans le monde, etc, etc, etc....

  • Par troiscentsalheure - 26/11/2012 - 11:46 - Signaler un abus A l'enclume

    Votre analyse est fausse. Le FN ne capitalise pas sur les peurs. C'est le seul parti qui souhaite rendre la parole aux Français en instaurant le référendum d'initiative national et municipal. S'il se méfiait du peuple il ne proposerait pas cette mesure. Car une fois le référendum d'initiative populaire mis en place personne ne pourrait empêcher que des lois soient votées par le peuple alors même que ces lois ne correspondraient pas au programme du FN. L'UMP et le PS sont paternalistes en matière de démocratie. Le découplage actuel (qui dure depuis quelques décennies) population / représentants provient de l'absence de participation des citoyens inhérente au système actuel, la démocratie représentative.

  • Par gabbrielle - 26/11/2012 - 11:51 - Signaler un abus Copé=Bokassa?

    Sur RFI, l'invité du matin "Dominique Paillé, conseiller du président de l'UDI, Jean-Louis Borloo, accuse Jean-François Copé de se comporter "comme le faisait Bokassa", empereur auto-proclamé de Centrafrique. "Nous avons d'un côté un homme qui se comporte un peu comme le faisait Bokassa il y a quelques années. C'est-à-dire 'je me proclame empereur et puis tout autour de moi, tout est monté pour confirmer ce sacre, ce sont mes amis qui vont entériner ma victoire'", a lancé le centriste sur RFI, en visant le député-maire de Meaux." http://www.rfi.fr/emission/20121126-dominique-paille-ancien-porte-parole-ump-conseiller-jean-louis-borloo-president-ud

  • Par BERNSTEIN - 26/11/2012 - 11:58 - Signaler un abus COPE GBAGBO CACHE LA VERITE ET NE VEUT PAS PUBLIER LES RESULTATS

    Copé "Gbagbo" cache quelque chose, la vérité, et ne veut pas, avec ses soutiens, rendre publics les résultats du scrutin, chose pourtant facile à opérer si on est sûr de son succès. Mais, Gbagbo s'en tient à "ses commissions" à lui et refuse toute médiation pour résoudre le problème. C'est dire à quelle enseigne les présidentielles de 2017 font trembler les uns et les autres.

  • Par ZOEDUBATO - 26/11/2012 - 11:58 - Signaler un abus La France et ses citoyens d'abord, les partis après

    Le Président SARKOZY a refondé une France forte pour tous les citoyens et amoindri l’impact de l’héritage socialiste (35h, retraite à 60 ans, embauche de plusieurs millions de fonctionnaires, etc.) et de la crise qui ont creusés la dette du pays de 650 milliards Il a engagé l'égalité et la justice sociale en commençant l’alignement du secteur Public sur le Privé, la chasse au copinage et les économies structurelles La relance et la compétitivité par la TVA anti-délocalisation permettait aux entreprises de revenir à un niveau international et de mettre en suspens les plans sociaux (qui ont été réactivés que par la suppression de cette mesure) Ses erreurs ont été : - de vouloir une France Unie en plaçant des socialistes a des postes clés, le PS en a profité pour bloquer les réformes. - de prendre du retard dans l’évaluation du risque sociétal des communautés hors notre mode de vie. Il s’en est rendu compte et ses discours ont proposés de rectifier le tir au point de n’être distancé que de très peu par une élection par défaut sur un malentendu. Alors oui c’est le seul homme d’Etat apte à sortir la France de l’envasement produit par des mesures à contresens depuis mai

  • Par BERNSTEIN - 26/11/2012 - 12:02 - Signaler un abus SARKOZY N'A PAS A INTERVENIR AU MOMENT OU LA JUSTICE VA AGIR

    C'est bizarre ! Pourquoi Sarkozy intervient maintenant ? Tout juste après l'annonce par Fillon de faire appel à la justice pour rétablir la vérité. Sarkozy, a t-il peur que son "poulan" Copé soit démasqué ? Ou bien craint-il que son avenir en 2017 soit remis en cause ? Sarkozy veut revenir sur la scène en 2017 par le biais de Copé, pour se venger de Hollande qui l'a mis dehors.

  • Par BERNSTEIN - 26/11/2012 - 12:06 - Signaler un abus FILLON, MAINTENEZ L'OPTION DE LA JUSTICE MALGRE LES PRESSIONS

    Je demande à M. François Fillon de maintenir l'option de la justice pour rétablir la vérité et sa propre crédibilité. Il ne faut pas faire marche arrière à la suite de pressions d'où qu'elles viennent. Seule la décision de la justice est en mesure de clarifier les choses pour les militants et les citoyens français qui n'acceptent pas la fraude, le mensonge et les manipulations.

  • Par Carcajou - 26/11/2012 - 12:06 - Signaler un abus Malin, allez!

    @l'enclume - 26/11/2012 - 11:28 Vous êtes un malin. Vous exprimez sur un forum d'expression politique une opinion sans chercher à convaincre l'autre. Je n'ai pas peur. Je pense savoir ce qu'est la peur pour l'avoir éprouvée réellement, pas seulement en pratiquant des sports dit extrêmes. Je n'ai peur ni physiquement, ni intellectuellement. J'ai longtemps milité pour une Europe forte, unie politiquement, économiquement et militairement. Celle d'aujourd'hui ne me convient plus. Alors, si les partenaires européens veulent continuer dans cette voie, libres à eux. Reste les étrangers dont la culture est par trop éloignée de la mienne. Ils sont nombreux, leur nombre augmente sans cesse et ils veulent imposer un mode de vie qui n'est pas le mien. Alors, il ne s'agit pas de repli sur soi, mais de réflexe de survie. L'immigration choisie est une tromperie. Les pays dont sont issus les candidats à une immigration choisie manquent de "cerveaux" Les attirer chez nous concourt à l'appauvrissement de ces États et provoque un flux migratoire préjudiciable à tout le monde. Je vous remets un lien fourni par @Gabrielle http://www.youtube.com/watch?v=2Wec9-v0WUU&feature=player_embedded

  • Par BERNSTEIN - 26/11/2012 - 12:12 - Signaler un abus COPE REFUSE L'ACCES AUX DOCUMENTS A UN HUISSIER DE JUSTICE

    Les copéistes ont refusé délibérément d'exécuter une décision de justice en refoulant un huissier de justice mandaté par une juridiction de Paris. Voilà une preuve flagrante que Copé a manipulé et trafiqué les résultats. Il a peur de se voir démasqué. En politique, le mépris de la justice laisse assez mal augurer de la qualité des dirigeants.

  • Par troiscentsalheure - 26/11/2012 - 12:17 - Signaler un abus A ZOEDUBATO

    Sarkozy n'est plus président. Le sarkozysme est une expression de journalistes désignant l'absence de cohérence dans la communication et l'action de Sarkozy. Son bilan est catastrophique: absence de choc fiscal, chômage, poids de l'Etat dans la vie économique, décentralisation non réformée, immigration, sécurité, alignement sur la politique des Etats-Unis, etc...Si l'UMP était un parti où les talents pouvaient s'exprimer elle aurait un responsable non carriériste à sa tête.

  • Par Redmonde - 26/11/2012 - 12:29 - Signaler un abus COPE LE PARRAIN

    Il a trafiqué cette élection de multiples façons, et si on a un minimum d''honnêteté et de courage, on doit refuser de s'incliner devant un verdict frauduleux. La France est en train de se déglinguer de partout, un processus de tiers-mondisation est en cours, et les méthodes de République bananière que Copé tente d'imposer à l'UMP sont une manifestation de cette tiers-mondisation. Si Fillon s'inclinait, ce serait capituler devant la corruption et la déliquescence croissantes de la société française, ce serait se rendre complice des mafieux. C'est son devoir d'homme d'Etat de ne pas abdiquer devant les magouilles de cet affairiste à l'ambition dévorante. On reconnait un homme politique digne de ce nom à ce que, comme les députés qui ont refusé de voter les pleins pouvoirs à Pétain, il ne plie pas devant le coup de force et refuse d'accepter l'inacceptable.

  • Par gabbrielle - 26/11/2012 - 12:30 - Signaler un abus @Carcajou - 26/11/2012 - 12:06

    Où ai-je donc donné ce lien sur Youtube que vous m'attribuez? Ne s'agit-il pas d'une confusion avec un autre intervenant de votre part? GaBBrielle

  • Par pimousse - 26/11/2012 - 12:32 - Signaler un abus le gagnant est .......

    hollande dit flanby car pendant ce temps on ne parle pas de ses volte face sur le vote des etrangers le mariage homo l aeroport inutile de nantes l inefficacité de valls l incompetence de montebourg etc

  • Par gabbrielle - 26/11/2012 - 12:53 - Signaler un abus L'UMP aurait refusé de donner les doc à l'huissier

    12h30 selon le Fig sur Twitter Charles Jaigu, grand reporter au service politique du Figaro : Jaigu Charles @cjaigu L'UMP refuse dedonner aux huissiers les documents du scrutin. Ils établissent un constat de refus d'obtempérer #UMPlaguerretotale

  • Par troiscentsalheure - 26/11/2012 - 13:14 - Signaler un abus La démocratie UMPS paternaliste ou la citoyenneté

    Nous avons le choix: http://www.youtube.com/watch?v=ETY86BTksgc

  • Par gabbrielle - 26/11/2012 - 13:30 - Signaler un abus Le trésoirier de l'UMP explique sa démission

    après avoir alerté sans succès depuis le mois d'Août des dérives du camp Copé texte du communiqué sur Le Dauphiné Libéré http://www.ledauphine.com/savoie/2012/11/26/ump-dominique-dord-demissionne-de-son-poste-de-tresorier

  • Par gabbrielle - 26/11/2012 - 13:42 - Signaler un abus Les fraudes: moins de 1% des votes selon Copé

    un seul problème ;-): "Sur BFMTV, Jean-François Copé a affirmé ce matin que les fraudes représentent moins de 1 % des voix. Seul problème : sa victoire acquise à 98 voix, représente 0,06 % d'écart... " source le live Monde.fr JFC, prochain prix de l'humour politique!

  • Par Carcajou - 26/11/2012 - 13:47 - Signaler un abus Excuses

    @gabbrielle - 26/11/2012 - 12:30 Je vous présente mais plus sincères excuses. Je me suis emmêlé le clavier. Le lien que j'ai rappelé n'est pas cité par vous mais par @géodith - 26/11/2012 - 11:15 Je suis vraiment désolé de cette erreur. Cordialement.

  • Par gabbrielle - 26/11/2012 - 13:57 - Signaler un abus @Carcajou - 26/11/2012 - 13:47

    Excuses acceptées ;-) Je partage uniquement des liens que j'ai lus et, là, je n'avais pas le souvenir d'avoir vu cette vidéo. Vous m'avez fait peur, j'ai cru un certain temps qu'Alzheimer me guettait ;-).

  • Par Imragen - 26/11/2012 - 14:05 - Signaler un abus Votez tous pour eux !!!

    Comme ça ils se boufferont entre eux et on ne parlera plus d'eux.

  • Par gabbrielle - 26/11/2012 - 14:10 - Signaler un abus La Conare va proclamer SES résultats en fin d'AM

    et pour ne pas être obligée de ne pas confirmer l'élection de JFC, elle a tout simplement décidé d'annuler les décomptes des TOM (favorables à FF) que la Cocoheuheu avait oubliés de comptabiliser. Bien joué...

  • Par gabbrielle - 26/11/2012 - 14:18 - Signaler un abus à 17h30 conf de presse des fillonnistes

    Le député UMP Jérôme Chartier tiendra une conférence de presse au nom de l'équipe Fillon à 17H30 à l'Assemblée nationale. source Le Fig

  • Par Yann - 26/11/2012 - 14:30 - Signaler un abus "Maine Le Pen a confié à Atlantico.fr"

    Je ne vous savais pas si proche, c'est mignon.

  • Par Lrt64 - 26/11/2012 - 15:20 - Signaler un abus Mais quel bazar !!!

    Mais pourquoi n'ont-ils pas choisi de designer leur president comme tous les autres partis y compris le PS au lieu d'essayer de nous la jouer democratique ??!!! Le president du parti doit etre elu par les dirigeants de ce parti et qu'on ne mele pas les francais ou les militants a cela!

  • Par gabbrielle - 26/11/2012 - 16:43 - Signaler un abus H moins 20': Annonce des résultats de la Conare

    suspense insoutenable ;-)

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€