Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 12 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Mort de Johnny Hallyday : "Je crois que les Français ont envie de partager l'émotion" affirme Castaner

Au lendemain de la mort de Johnny Hallyday, les hommages continuent d'affluer.

RIP, monstre sacré

Publié le - Mis à jour le 7 Décembre 2017
Mort de Johnny Hallyday : "Je crois que les Français ont envie de partager l'émotion" affirme Castaner

L'ESSENTIEL

  • Le chanteur est décédé dans la nuit du 5 au 6 décembre 2017, à Marnes-la-Coquette à l'âge de 74 ans des suites d’un cancer du poumon
  • L'homme a popularisé le rock'n'roll en France au cours d'une carrière de plus d'un demi-siècle, sortant 50 albums studio
  • "On a tous en nous quelque chose de Johnny" a indiqué le président Emmanuel Macron
  • Le gouvernement réfléchit à "un hommage national" qui sera "décidé avec la famille"

 

9h10 : Christophe Castaner affirme que "la forme de l'hommage sera décidé avec la famille"

Sur Europe 1, Christophe Castaner a donné des précisions sur l’hommage rendu à Johnny.

"Le président de la République et ses services sont en train d'échanger avec la famille de Johnny Hallyday sur les modalités. Il y a une émotion extrêmement forte, une émotion qui rassemble et cela mérite aussi qu'on s'y attache. Je crois que les Français ont envie de partager l'émotion. La forme de l'hommage sera décidé avec la famille, ce qui est bien normal

8h54 : Les Unes des journaux

Evidemment, la mort de l'icone a fait la Une des journaux nationaux et régionaux de ce jeudi. Voici quelques exemples

8h11 : Une journée de deuil au crible

Paris Match revient sur le déroulé de la journée de jeudi à Marne-la-Coquette, où Johnny Hallyday possédait une villa, et où il a trouvé la mort. Anonymes, stars, Brigitte Macron : le défilé a été intense.

----------------------------------

22h50 : Notre live est terminé, il reprendra demain matin. Sur les chaînes de télévision, les émissions d'hommage se multiplient.

22h18 : Autre belle une, celle du Point, qui sort un numéro spécial en plus de son numéro classique consacré à Jean d'Ormesson :

Cette fois-ci, c'est un portrait du Johnny des années 2000, tout en gueule, qui est proposé pour rendre hommage au chanteur.

21h11  : La très belle une de Libération :

Libération, pour rendre hommage à JH a ressorti une photo de 1967, prise par Raymond Depardon, montrant un musculeux Johnny en pleine furie musicale.

20h00 : Les réseaux sociaux pleurent Johnny Hallyday

C'est pas moins de 330.000 messages qui ont été écrits sur Twitter selon le réseau social depuis l'annonce de la mort du chanteur.

19h45 : Brigitte Macron s'est rendue au domicile de Johnny 

Brigitte Macron est allée rendre hommage au chanteur, faisant le déplacement jusq' au domicile de Johnny et Laeticia Hallyday, à Marnes-la-Coquette (Hauts-de-Seine). Le couple présidentiel avait fréquenté les Hallyday lors de dîners organisés par Line Renaud, grande amie de la famille Macron.

18h00 : Céline Dion rend hommage à "une véritable légende"

17h30 : Emmanuel Macron rédige un hommage remplis de clins d'oeil aux grands titres de Johnny Hallyday, ce "héros français" :

"Fils de personne", "l'idole des jeunes", le "rêve tout bleu de Nashville", "il s'est gravé dans la vie", "la rock'n'roll attitude", "le bon vieux temps du rock'n'roll", "libre dans sa tête, "la gueule", "une autre vie pour lui commença", "le feu qu'il avait allumé"... c'est plus d'une vingtaine de titres du chanteur qui ont été détourné pour la lettre d'hommage du Président à Johnny Hallyday.

 

 

17h20 : Une anecdote étonnante sur Johnny Hallyday, Mick Jagger et le peintre Francis Bacon

Ou comment l'idôle des jeunes s'est fait offrir une toile du maître anglais lors d'une virée londonienne avec Mick Jagger... et comment il a perdu un chef d'oeuvre de 3 millions d'euros !

17h12 : Une station de métro rebaptisée en hommage à Johnny

La station Duroc, sur les lignes 10 et 13 du métro parisien sont devenues "Durock Johnny". Pour en savoir plus, en vidéo.

15h32 : "Johnny" au cinéma, entre ombre et lumière

A l'instar d'Elvis Presley, si tout le monde connaît le chanteur, Johnny Hallyday a également fait carrière au cinéma. Après une apparition dans "Les Diaboliques" de Georges Clouzot, la star aura tourné dans une trentaine de films, pas forcément tous inoubliables. Le Point revient sur cette deuxième carrière.

 

15h11 : Laura Smet et David Hallday évoquent leur "douleur immense"

"Aujourd'hui nous avons perdu notre père. Notre douleur est immense." Laura Smet et David Hallyday, les deux efants aînés du chanteur, ont réagi par l'intermédiaire d'un communiqué transmis à l'AFP. "Merci du soutien que vous nous apportez et de vos messages, qui nous touchent et qui comptent énormément pour nous". Johnny était père de deux autres filles, Jade et Joy, adoptées avec sa dernière épouse.

14h35 : Mick Jagger, peintre emmerdeur et toile à 3 millions de dollars : la curieuse rencontre entre Johnny et Francis Bacon

L'anecdote est peu connue mais édifiante. En 1963, lors d'un périple nocturne interlope avec Mick Jagger, Johnny Hallyday se retrouve dans l'atelier d'un peintre, que Marc-Bloch, présent à la soirée qualifie de "sangsue homo, camée". L'artiste donne une toile à Johnny qui oublie complètement cette affaire. Sauf que le peintre en question était Francis Bacon, et que ses toiles s'arrachent aujourd'hui à prix d'or. Pour la suite de l'histoire, cliquez ici !

A LIRE AUSSI : Quand Johnny Hallyday se faisait offrir une toile par Francis Bacon, et la perdait...

13h58 : La presse internationale salue "la french rock star"

Si Johnny Hallyday n'a jamais vraiment percé à l'étranger, sa figure de mythe français luii donne droit à des articles élogieux de la presse du monde entier, constate Le Figaro. Les journaux belges évidemment, le New York Times, la BBC, The Guardian mais aussi El Pais ou Japan Times rendent hommage à "l'idole des jeunes".

13h25 : Des fans présents au dernier domicile de la star

De nombreux fans ont fait le déplacement aux abords de la villa de "Johnny", à Marne-la-Coquette, dans les Hauts-de-Seine, où un important dispositif de sécurité a été mis en place.

(Thomas Samson / AFP)

12h16 : les dessinateurs rendent hommage à "l'idole des jeunes"

JOHNNY. Le dessin du Monde de ce mercredi 6 décembre. pic.twitter.com/wboyFXxhOs

 

11h10 : "Johnny va laisser un vide que personne ne pourra jamais combler" estime Nicolas Sarkozy

"La France est en deuil d’un très grand artiste, de cette voix irremplaçable, de ce talent et d’un répertoire" a twitté l'ancien chef de l'Etat.

 

Même Jean-Claude Juncker s'est exprimé sur la mort du chanteur. "Toutes les générations, un peu partout en Europe et ailleurs, ont écouté et aimé ses grands succès qui ont réconcilié la chanson française et la musique américaine" a affirmé dans un communiqué le patron de Commission européenne.

9h30 : Un hommage national ?

Au micro d’Europe 1, la ministre de la Culture a souhaité qu'un hommage national soit rendu au chanteur tout comme à Jean d'Ormesson, mort la veille. "Ils méritent que l'on voit avec leur famille comment faire" a indiqué Françoise Nyssen. "Ce sont vraiment des personnages clés dans notre univers, dans notre imaginaire, ils vont rester avec nous".

8h45 :"La mala­die, c'est dans la tête" avait-il lancé en avril

Il y a quelques mois le chanteur avait été interrogé sur son cancer par France Télévisions. "La mala­die, c'est dans la tête. Moi, je ne suis pas malade, je vais très bien, merci. Soyons heureux. On est heureux de vivre, on est toujours là  !".

extrait documentaire "Johnny Hallyday, la France rock'n roll"

"Johnny" avait rajouté : "Je ne conçois pas finir ma vie sans faire le métier que je fais, ma vie serait d'un ennui mortel".

8h03 : Des hommages en France et à l'étranger

Musiciens, responsables politiques, stars et anonymes : la mort du chanteur suscite de très nombreuses réactions.

 

 

 

 

7h56 : Le dernier concert du chanteur se sera déroulé à Carcassonne, dans l'Aude, avec les "Vieilles Canailles"

 

7h44 : Pour Emmanuel Macron, le chanteur "a fait entrer une part d’Amérique dans notre Panthéon national"

"De Johnny Hallyday nous n’oublierons ni le nom, ni la gueule, ni la voix, ni surtout les interprétations, qui, avec ce lyrisme brut et sensible, appartiennent aujourd’hui pleinement à l’histoire de la chanson française. Il a fait entrer une part d’Amérique dans notre Panthéon national", écrit-il.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par kelenborn - 06/12/2017 - 13:52 - Signaler un abus oh

    Qu'on lui fiche la paix... quand on est capable de dire cela: "Hallyday «fait partie des héros français» (Macron)" c'est que l'on est aussi capable de dire qu'il va manquer à l'équipe de France de football

  • Par Anguerrand - 06/12/2017 - 14:06 - Signaler un abus Triste, grande tristesse

    Il a accompagné ma vie, envers et contre tous au début de sa carrière. Je l'ai vu 2 fois, ado a L'Olypia en econonomisant sous par sous, ( avec 20 francs par mois ) . Déjà il faisait des shows sans pareil qui vous prenait aux tripes. Le retour en métro d'une grande tristesse. Puis il n'a cessé de faire mieux et des spectacles comme seul lui savaient les faire. Qui le remplacera, je ne vois vraiment pas. Bravo l'artiste et merci du bonheur apporté à la France.

  • Par gerard JOURDAIN - 06/12/2017 - 14:31 - Signaler un abus et voilà

    c'est toujours pareil; même le jour d ela perte DU monument ..; il es tformidable.;il es tgentil, quel talent..; ah oui? et les cabales médiatiques sur le fisc...et le traiter de bennait..;on a oublié, FFaut être mort pour arrêter les conneries? bises à sa famille et à ceux "nombreux" qui l' aiment.

  • Par ISABLEUE - 06/12/2017 - 16:10 - Signaler un abus quelle semaine de merde

    ....

  • Par cloette - 06/12/2017 - 16:32 - Signaler un abus Il aura sa messe à ND de Paris !

    J'irais bien car ce sera sûrement une belle cérémonie , mais je crains de ne pas avoir de place assise !!!

  • Par kelenborn - 06/12/2017 - 17:26 - Signaler un abus cloette

    Mais, si...sur les genoux de Vangode!!! attention quand même!

  • Par kelenborn - 06/12/2017 - 17:39 - Signaler un abus bon

    IDEO. Mort de Johnny Hallyday : une station du métro parisien change de nom pour lui rendre hommage Bon...on peut imaginer que Macroléon , proposera demain de faire entrer le héros au Panthéon! C'est quand même un peu tard! Il fallait le faire entrer à l'académie française!

  • Par 2bout - 06/12/2017 - 17:51 - Signaler un abus Après les hommages de Macron, Hollande, Sarkozy ...

    Mais est-ce que quelqu'un a pensé à réveiller Giscard ?

  • Par kelenborn - 06/12/2017 - 18:22 - Signaler un abus 2 trous

    Pour une fois t'as de l'humour et ta phrase est courte et sans fautes! T'es sur la voie du progrès ...Tu as les encouragements de Jacquet !

  • Par jurgio - 07/12/2017 - 15:03 - Signaler un abus Une aubaine médiatique pour un gouvernement...

    Une bouffée d'air frais et salin que ce grand surf émotionnel !

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€