Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 24 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

En avril, la SNCF devrait être jugée en correctionnelle à Rennes

Le Figaro rapporte que la SNCF devrait bientôt comparaître devant le tribunal correctionnel de Rennes pour homicides et blessures involontaires.

Homicides et blessures involontaires

Publié le
En avril, la SNCF devrait être jugée en correctionnelle à Rennes

Le Figaro rapporte que la SNCF devrait comparaître devant le tribunal correctionnel de Rennes en avril. Deux composantes de la SNCF, SNCF Mobilités et SNCF Réseau sont poursuivis pour homicides et blessures involontaires dans l'affaire de la collision entre un TER et un poids lourd qui a eu lieu le 12 octobre 2011 et qui avait fait 3 morts et 61 blessés au passage à niveau n°11 de Saint-Médard-sur-Ille, sur la ligne Rennes-Saint-Malo. Le chauffeur du poids lourd est également poursuivi.

Le juge d'instruction a ordonné fin 2017 le renvoi devant le tribunal correctionnel. Dans une ordonnance qu'a pu consulter l'AFP, le juge explique que "La question de la responsabilité "première et essentielle" du conducteur de poids lourd, âgé de 41 ans, "n'est pas contestée"" car ce dernier "s'est engagé sur les voies en dépit de l'activation des signaux sonores et lumineux, et s'y est immobilisé trop longtemps"". Cela n'exclut cependant pas une responsabilité indirecte de la SNCF  qui aurait manqué à sécuriser le passage à niveau malgré une "parfaite conscience et connaissance" de son "caractère accidentogène" explique-t-il.

Le Figaro souligne qu'en novembre 2007, une collision entre un TER et un camion avait déjà fait 71 blessés au même endroit et que le BEA-TT (Bureau d'enquêtes sur les accidents de transport terrestre) avait déjà fait des recommandations pour sécuriser le passage à niveau qui n'avaient "pas toutes été mises en œuvre"

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par lexxis - 20/02/2018 - 20:21 - Signaler un abus EN DEHORS DES RADARS, POINT DE SALUT!

    La légendaire qualité de notre service public, allié à la parfaite indolence des pouvoirs publics vis-à-vis des passages à niveau les plus dangereux, parce qu'en dehors des radars au bord de la route, l'État et la sécurité routière se désintéressent parfaitement de la qualité de la route elle-même en constante dégradation et du bon état et de la pertinence des infrastructures.

  • Par Anouman - 20/02/2018 - 21:07 - Signaler un abus Passage à niveau dangereux

    J'aimerais bien savoir ce qu'est un passage à niveau dangereux. Si on ne force pas le signal ou la barrière et qu'on ne s'arrête pas en plein milieu ou que le système n'est pas en panne aucun n'est dangereux. Ce sont les gens qui sont dangereux. Mais les juges ont sans doute à cœur de répartir la responsabilité entre l'assureur du camion et la SNCF. C'est désolant cette justice.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€