Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 21 Septembre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron veut des sanctions pour les pays qui n'acceptent pas de migrants

Le chef de l'Etat veut également des "centres fermés sur le sol européen dès le débarquement" des migrants, a-t-il déclaré ce samedi.

Une chance pour la France, mais pas que

Publié le
Emmanuel Macron veut des sanctions pour les pays qui n'acceptent pas de migrants

 Crédit LOUISA GOULIAMAKI / AFP

A la veille d'un mini-sommet européen consacré à la crise migratoire, voilà une proposition qui ne va pas plaire aux pays du groupe de Visegrad (Hongrie, Pologne, République tchèque et Slovaquie). Le président Emmanuel Macron, qui rencontrait ce samedi à Paris le Premier ministre socialiste espagnol Pedro Sanchez, s'est dit favorable à des sanctions financières envers les pays de l'Union européenne qui refuseraient d'accueillir des migrants. "On ne peut avoir des pays qui bénéficient massivement de la solidarité de l'UE et qui revendiquent massivement leur égoïsme national quand il s'agit de sujets migratoires", a déclaré le président de la République et ce, bien que les migrants soient présentés comme une richesse pour les pays qui les accueillent.

Emmanuel Macron, en accord avec Pedro Sanchez, a aussi proposé la création de centres sur le sol européen pour accueillir les clandestins arrivant sur le continent. "Une fois débarqués sur le sol européen, nous sommes favorables à mettre en place des centres fermés conformément au HCR, avec des moyens européens qui permettent (...) une solidarité financière immédiate, une instruction rapide des dossiers, une solidarité européenne pour que chaque pays prenne de manière organisée les personnes qui ont droit à l'asile", a expliqué Emmanuel Macron.

Les pays membres du groupe de Visegrad ont annoncé jeudi leur refus de participer au mini-sommet de dimanche. En effet, les participants à la réunion prévoient la mise en place d'un "mécanisme de solidarité efficace" au niveau européen, proposition que les pays du groupe de Visegrad ont déjà refusé et ne veulent pas voir revenir sur la table.

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Ajar - 23/06/2018 - 18:46 - Signaler un abus la sanction

    Elle viendra aux élections le feu de paille des LREM disparaitra et lui aussi il a rien compris

  • Par assougoudrel - 23/06/2018 - 19:07 - Signaler un abus "Ne sait pas nager, ne fait

    aucun effort; persiste à rester au fond de la piscine pour faire rire ses camarades". C'est du Macron tout craché et il commence sérieusement à nous faire honte. Je dirais "persiste à rester au fond de la connerie et du ridicule". Il est pitoyable; un zadiste!

  • Par Anouman - 23/06/2018 - 19:25 - Signaler un abus Richesse

    L'article fait judicieusement remarquer que l'on présente les migrants comme une richesse: alors pourquoi vouloir les partager?

  • Par cloette - 23/06/2018 - 20:13 - Signaler un abus Bien faire et laisser dire

    Prenons notre mal en patience .

  • Par cloette - 23/06/2018 - 21:00 - Signaler un abus Les mots qu'emploie Macron

    révèlent bien qu'il s'assied allègrement sur la souveraineté des pays, et à l'entendre, c'est lui le chef de l'Europe , sa désillusion va être grande, les gens l'apprécient de moins en moins .

  • Par vangog - 23/06/2018 - 21:26 - Signaler un abus Macron collabo!

    Et en accord parfait avec les socialauds immigrationnistes et les mafias de passeurs... »l’histoire te jettera dans le cul de basse-fosse de tous les collabos, Macrouille! »

  • Par venise - 23/06/2018 - 21:48 - Signaler un abus une fois de plus

    on entérine le fait de ces embarquements immédiats en zodiaques percés pour la fortune des passeurs, on attend avec rebelote....les camps fermés

  • Par J'accuse - 23/06/2018 - 22:31 - Signaler un abus Prochaine explosion de l'UE

    On n'en est plus aux petits désaccords entre dirigeants qu'on va régler sur le dos des peuples: maintenant ça s'écharpe dur, sans concession possible. On peut même se demander si l'UE finira 2018.

  • Par assougoudrel - 23/06/2018 - 23:01 - Signaler un abus L'UE

    L'Utopie Européenne.

  • Par gerint - 23/06/2018 - 23:03 - Signaler un abus Sanctions financières ?

    Il est barge le petit dictateur qui se croit le chef de l’Europe qu’il veut conformer aux désirs de ses patrons mais qui va la faire exploser.

  • Par cloette - 24/06/2018 - 00:00 - Signaler un abus ONG pro migrants

    Sont les ONG de Soros, c'est lui qui finance les bateaux .C'est à méditer, Les milliardaires financent des quantités de choses, y compris les meetings pour élections .

  • Par cloette - 24/06/2018 - 00:01 - Signaler un abus en Hongrie

    des lois viennent de paraitre pour se défendre des flux de migrants . L'ensemble de ces lois s'appelle lois Stop Soros !

  • Par Beredan - 24/06/2018 - 06:56 - Signaler un abus BIbi Fricotin les hérisse de plus en plus ...

    Ils n’en peuvent plus du petit Gauleiter ... et nous aussi .

  • Par Atlante13 - 24/06/2018 - 09:28 - Signaler un abus Cette fois

    Micronéant pète les câbles, il se voit déjà sacré empereur à Bruxelles.

  • Par Liberdom - 24/06/2018 - 09:43 - Signaler un abus Ridicule

    Le foutriquet se gonfle, gonfle gonfle comme la grenouille de la fable.

  • Par assougoudrel - 24/06/2018 - 09:56 - Signaler un abus Quand on voit la photo

    de l'Elysée, le cirque avec le "héros" grimpeur, sauveur d'enfant, que peut-on attendre de ce "président". Si il aime tant les africains, personne ne l'empêche d'aller habiter un village au cœur de nulle part en Afrique avec Bribique. Au lieu d'être un "petit roi" en France, il serait un grand roi là-bas. En attendant, il nous purge avec les impôts pour nourrir, loger et payer ses protégés qui n'ont jamais cotisé un radis et nous purge au sens propre, comme l'huile de ricin.

  • Par pale rider - 24/06/2018 - 10:26 - Signaler un abus Forcer les pays du groupe visegrad à prendre des

    migrants .... on va rire ....on voit bien que Macron ne connaît ni de près ni de loin ces pays et leurs habitants .

  • Par Bardinet - 24/06/2018 - 10:57 - Signaler un abus Macron va dans le mur

    Ses centres fermés ne tarderont pas à être comparés à es camps de concentration par les gauchis, qui rappelleront Rivesaltes. Et Mai 2019 sonnera le glas des ambitions européennes.

  • Par lasenorita - 24/06/2018 - 11:32 - Signaler un abus Macron l'immigrationniste!

    Notre président des ''Français'' se moque pas mal de la ''sécurité'' des ''vrais'' Français!... il CONTINUE à faire entrer, dans notre pays, des terroristes musulmans..et il veut ''obliger'' les autres pays européens à en faire autant!. .mais ces pays européens ont choisi un ministre ''d'extrême droite'' qui est, lui, ''nationaliste''. .C'est grâce aux votes des musulmans, d'origine étrangère,si Macron (et aussi Hollande) a été élu président des Français, c'est la raison pour laquelle ,il incite les musulmans à nous envahir et à islamiser la France!. .Les islamos-collabos ont ''aidé'' les musulmans à tuer et à torturer nos soldats et des ''civils innocents''. .maintenant ils attirent ces BARBARES de musulmans, en France, dans un but électoral!. .tant pis pour la ''sécurité'' des ''vrais'' Français qui ,eux,ne sont bons qu'à travailler pour payer des impôts énormes, qu'on leur demande...leurs sous sont donnés aux musulmans attirés ,chez nous,par toutes nos ''aides''..

  • Par philippe de commynes - 24/06/2018 - 11:57 - Signaler un abus Champion !

    Dans la catégorie esprit fermé et stupide incapable de s'entendre et d'échanger avec l'autre, Macron , qui ne peut échanger avec les hongrois, italiens, polonais, autrichiens, slovaques, bavarois ou tchèques (c'est à dire tous ceux qui ont élu des "populistes" ou l"extrème droite") qu'en les traitant de lèpre,non seulement notre Macron est déjà champion de France, mais en plus il veut le titre de champion d'Europe...

  • Par zen-gzr-28 - 24/06/2018 - 12:56 - Signaler un abus certains affirment

    que Jupiter a redoré le blason de la France dans le monde. Ah oui ? Quel chef d' Etat en est vraiment convaincu ???

  • Par beg meil - 24/06/2018 - 13:01 - Signaler un abus @anouman

    Logique.

  • Par zen-gzr-28 - 24/06/2018 - 14:58 - Signaler un abus A prendre en considération...!

    le pays est cogéré par le couple Emmanuel et Brigitte Macron. on peut se poser des questions ?

  • Par Benvoyons - 24/06/2018 - 15:09 - Signaler un abus Le problème est que quand tu as peur & que ton raisonnement

    ne se fait qu'avec la peur tu accrédites que celui qui arrive est plus fort que ceux qui sont dans le pays. Donc tu renforces ceux qui arrivent dans l'assentiment qu'ils conquièrent & prendront le dessus puisque tu leur dis ouvertement qu'ils prendront le dessus. En fait qu'ils n'ont pas besoin de prendre dans ta civilisation pour exister chez toi.

  • Par zen-gzr-28 - 24/06/2018 - 16:59 - Signaler un abus Jupiter veut, na !

    Attendons tout bonnement les aboutissements concrets de ses désirs.

  • Par Labarthe - 24/06/2018 - 18:01 - Signaler un abus Les CIE espagnols...

    Les camps....Sanchez est venu vendre à Macron l’idée des CIE, Centre d’Internement pour Étranger qui existent en Espagne. Sont placés dans ces centres les déboutés de l’Asile. Voilà les chiffres officiels pour 2017: 8814 migrants placés en rétention (dérisoire, il entre des milliers d’immigrants illégaux par semaine, plus de deux mille la semaine dernière.. 2000 connus, plus les autres...). 62% ont été remis en liberté sans être expulsés, soit 4284 migrants, tous d’Afrique francophone qui sont évidemment partis vers la France. Ceux qui ont été expulsés sont ceux ressortissants de pays avec qui l’Espagne a un accord de réadmission, cad Algérie, Maroc, pays d’Amérique du Sud ou Russes et Ukrainiens . En clair, l’Espagne remet en liberté ceux qui partiront vers la France et expulse ceux qui resteraient. Donc les migrants savent qu’une fois dans ces camps ils resteront en Europe. Il faut savoir qu’une expulsion est très chère (plusieurs milliers d’Euros par migrant)...quand le pays d’origine l’accepte ce qui n’est souvent pas le cas. Ces camps finiront par fonctionner comme des barrages, quand il y’aura un trop plein, on ouvrira les vannes, tout simplement.

  • Par vangog - 24/06/2018 - 22:17 - Signaler un abus @Labarthe d’accord avec votre analyse...

    mais le Micron-a-migrants sera éjecté avant que n’arrivent ces camps de concentration en France socialiste...car les Français n’aiment pas être roulés dans la farine, deux fois de suite, et par le même escroc, en plus...

  • Par Paul Emiste - 25/06/2018 - 10:48 - Signaler un abus Nützlichen idioten!

    Tant qu´il y aura une poignée d´idiots avec des pancartes "Welcome" et des médias irresponsables pour leur faire plus de pub qu´ils le méritent, les jeunes d´Afrique vont venir en masse car chez eux, même avec diplômes il n´y a pas d´avenir sauf acheter un bout de plastic 50 cts et le revendre 70 cts pour faire 2 euros en fin de journée. J´ai pas mal d´années d´Afrique derrière moi, et je parle de ce que j´ai vécu sur place.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€