Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 15 Août 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron reçoit la mère d'un Français en prison au Maroc

La mère du jeune Thomas se présentait chaque jour devant la grille de Brégançon. Elle a finalement réussi à attirer l'attention du Président.

Grâce estivale ?

Publié le
Emmanuel Macron reçoit la mère d'un Français en prison au Maroc

 Crédit BORIS HORVAT / AFP

Béatrice Gallay cherche à faire libérer son fils Thomas, arrêté au Maroc et emprisonné pour quatre ans. Persuadée de son innocence, elle a tenté de le faire savoir au Président en lui écrivant des lettres restées sans réponse. Désespérée mais non vaincue, elle a donc profité de la venue du Président à Brégançon pour venir le rencontrer. Cet instant est toujours privilégié pour rencontrer le Président, mais ce dernier sort peu par rapport à ses prédécesseurs. Heureusement pour Mme Gallay, il a répéré la jeune femme et lui accordé un entretien d'une demi-heure.

Elle a affirmé avoir obtenu du Président qu'il s'occupe personnellement de cette affaire, et s'est dite "très reconnaissante d'avoir reçu une citoyenne en détresse". Elle a déclarer espérer désormais que son fils sera rapatrié sous peu.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vincennes - 12/08/2018 - 17:37 - Signaler un abus Aors que nous nous en passerions aisément, le COMEDIEN ne peut

    se passer, une seule journée, de faire parler de lui afin que faire voir sa "bobine" bien bronzée" et, nous faire croire qu'il "bosse" alors qu'il y a peu il faisait savoir par "la bande" "qu'en vacances avec Mme, il ne pouvait se rendre à AMIENS (pourtant sa ville natale) où s'était déplacé Le Prince William, pour commémorer NOS COMBATTANTS 14/18...….. déplorable d'avoir à faire à un tel prétentieux, imbus de sa moche petit personne……. comme Président!!

  • Par assougoudrel - 12/08/2018 - 18:49 - Signaler un abus Comme Trump, il taxera

    "l'acier" venant du Maroc afin que le prisonnier soit libéré, mais pour ça, il lui en faudra dans le slip.

  • Par Beredan - 13/08/2018 - 03:04 - Signaler un abus Question

    Sous quel chef d’inculpation ce jeune homme a-t-il èté injustement emprisonné par la justice marocaine ?

  • Par lasenorita - 13/08/2018 - 11:11 - Signaler un abus Les Marocains sont moins indulgents que les Français!

    Si nos gouvernants étaient aussi sévères envers notre racaille musulmane que le sont les gouvernants musulmans:nous aurions moins de délinquants dans notre pays...mais la France est devenue la poubelle du Monde où tous les fainéants,les voleurs se retrouvent et ne sont pas punis!..Dans les ''pays musulmans'':on tire ''à balles réelles'' sur les manifestants,on coupe la main des voleurs,etc....Le F.L.N.,qui gouverne en Algérie,a tué et torturé davantage d'Algériens que l'armée française..De 1992 à 2003:200.000 Algériens ont été tués par des musulmans..Le F.L.N. a fait un véritable ''crime contre l'humanité''...

  • Par vangog - 13/08/2018 - 12:20 - Signaler un abus @beredan Soutien à une cellule terroriste islamiste!

    Thomas Galley, citoyen français de 36 ans résident dans la ville d’Essaouira depuis 2014, a été arrêté le 18 février 2016 dans le cadre du démantèlement d’une cellule terroriste de 10 membres. Cette cellule planifiait de s’attaquer à des touristes étrangers, en utilisant des substances neurotoxiques d’une extrême dangerosité. Interrogé par la police judiciaire, Thomas Gallay, ingénieur informaticien de profession, aurait avoué qu’il avait l’intention de filmer les scènes d’exécution des touristes en vue de les diffuser sur le web, suivant le même procédé que celui régulièrement pratiqué par l’État islamique. Il aurait aussi admis avoir donné des sommes d’argent variant entre 200 et 700 dirhams (20 et 70 euros) à un certain Malainaine Lessir, cerveau présumé de la cellule, en vue de l’aider à préparer ce projet terroriste.

  • Par Beredan - 13/08/2018 - 17:09 - Signaler un abus @vangog

    Édifiant , en effet ..... les tropismes du cabotin deviennent de plus en plus inquiétants .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€