Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 19 Avril 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron promet de punir les agresseurs de policiers de Champigny

Le président a réagi sur Twitter pour condamner ces agressions survenues lors de la Saint-Silvestre dans la ville de Champigny.

Touche pas à mon flic

Publié le
Emmanuel  Macron promet de punir les agresseurs de policiers de Champigny

Emmanuel Macron a tenu à s'exprimer immédiatement après la triple agression survenue à Champigny, ville de l'agglomération parisienne située dans le Val-de-Marne. "Les coupables du lynchage lâche et criminel des policiers faisant leur devoir une nuit de 31 décembre seront retrouvés et punis. Force restera à la loi. Honneur à la police et soutien total à tous les agents bassement agressés" a-t-il déclaré.

 
 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par assougoudrel - 01/01/2018 - 19:02 - Signaler un abus Les juges ne feront

    rien comme d'habitude. Il faut autoriser les policiers à tirer dans le tas pour se défendre. Macron est comme les autres. Et si c'était Brigitte qui était à la place de la femme-policier?

  • Par Lepetant - 01/01/2018 - 19:26 - Signaler un abus Indulgence coupable

    Depuis des lustres, il est de bon ton de faire montre de la plus grande indulgence envers les agresseurs de policiers. Dès la maternelle, les enseignants de gauche apprennent aux enfants à ne pas respecter l'autorité, jusques et y compris celle des enseignants. Ils appellent cela développer l'initiative individuelle.

  • Par Djib - 01/01/2018 - 19:43 - Signaler un abus Un comique de répétition

    12 singes interpellés. Sur les 12, 4 mis en examen. Sur les 4 mis en examen, 2 relaxés, 1 condamné avec du sursis et 1 condamné à 2 mois fermes, peine pour laquelle la justice le convoquera ultérieurement.

  • Par atlantique07 - 01/01/2018 - 20:27 - Signaler un abus Rêvons...

    Fera t il ce qu'il dit ... Rien n'est moins sûr....

  • Par clint - 01/01/2018 - 21:00 - Signaler un abus C'est le pouvoir judiciaire qui punit !

    Il le sait très bien, c'est pourquoi il joue la fermeté pour essayer de faire plonger Wauquiez !

  • Par jc0206 - 01/01/2018 - 21:17 - Signaler un abus Il ne fera rien !

    Parce qu'il ne le veut pas et le voudrait-il qu'il ne le peut pas ! Cette affaire sordide sera oubliée dans quelques heures.

  • Par kelenborn - 01/01/2018 - 22:24 - Signaler un abus oh la

    Je suis à peu près persuadé que Mathieu Kassowitz va avoir plus d'emmerdes pour avoir traité les flics de bâtards parce qu'ils étaient 24 pour coincer une barrette de shit que ces petites ordures qui s'en sont pris à des flics qui allaient au front: Franchement , qu'est ce qui leur a pris ces deux là d'aller provoquer des jeunes révoltés qui voulaient nous parler en brulant des bagnoles alors même qu'ils pouvaient aller soumettre à l'alcootest des salauds de koufars qui avaient fêté le réveillon ! Demandez à Plenel! Au passage, ceux qui harponnaient Kassowitz pour les faits sus-évoqués vont maintenant manquer de voix ! C'est ça, quand on aboie au moindre mec qui passe!

  • Par kelenborn - 01/01/2018 - 22:28 - Signaler un abus au demeurant

    c'est pas Macroléon qui va les punir mais les juges ......du syndicat de la magistrature!!!! Si Macroléon veut punir de tels faits qu'il commence par faire que le parlement adopte une loi sévère en pareil cas et que, le cas échéant, il menace les juges de supprimer l'ENM et de les faire élire comme c'est le cas aux USA !

  • Par vangog - 02/01/2018 - 01:12 - Signaler un abus Que de la gueule, Macron-bla-bla!

    On ne gouverne pas avec des mots, on gouverne avec des actes! Lorsqu’il laissait juger les patriotes FN par des opposants politiques hystériques, des bécasses haineuses appartenant au syndicat de la magistrature, il parlait déjà de « moralisation de la vie publique »...du vent pour les girouettes-centristes et pour les bobos-gauchos...

  • Par essentimo - 02/01/2018 - 07:55 - Signaler un abus Pouvait-il

    dire le contraire ? Parler pour ne rien dire !

  • Par tubixray - 02/01/2018 - 09:18 - Signaler un abus Il se moque des forces de l'ordre

    Comme dans l'exemple des singes de Djib, des "jeunes" c'est à dire des arabo français bénéficieraient de la même complaisance de la pseudo justice et de la volonté de la gauche depuis 30 ans de ne plus créer de nouvelles places de détention .... Alors reste la solution proposée par Assougoudrel dans la mesure ou les règles de légitime défense sont revues.

  • Par Stargate53 - 02/01/2018 - 09:23 - Signaler un abus La justice va leur trouver des excuses !

    Cela fait trop longtemps que les juges sont complaisants avec toute cette racaille qui brûlent les voitures, caillassent les ambulances et pompiers et violentent les policiers ! Ce laxisme et le non respect global de la société provoquent ces situations de violence ! Mr E Macron ce n'est pas qu'une situation qu'il faut traiter mais l'ensemble des violences commisses dans les cités ou les bus etc... Et nous voulons des résultats car assurer la sécurité des citoyens est le rôle de l'état !

  • Par LOTHARINGIEN 31 - 02/01/2018 - 11:32 - Signaler un abus paroles , paroles comme

    paroles , paroles comme disait Dalida ... Zeus -Jupiter ne peut rien sansThémis ... qui regarde ailleurs !

  • Par zen-gzr-28 - 02/01/2018 - 12:03 - Signaler un abus Une tactique de la part de Jupiter ?

    Je pense, comme CLINT. La soudaine attitude ferme du président est une savonnette glissée sous les pieds de Wauquier. Les effets d'annonces se font en fonction des situations et dans son intérêt toujours

  • Par Pourquoi-pas31 - 02/01/2018 - 14:10 - Signaler un abus Promesse, promesse, promesse ...

    Il sait très bien que ses paroles sont du vent car se sont les juges qui approuvent et encouragent les agressions contre les policiers et autres fonctionnaires et citoyens. "Alors, si tu ne veux rien faire, tais toi Président. Mon tutoiement est au niveau de ton intervention".

  • Par ISABLEUE - 02/01/2018 - 15:18 - Signaler un abus oui c'est cela

    tais toi et fais ... quoi ?? la justice fera ce qu'elle voudra.... les petits pois encartés à goche ...;

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€