Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Lundi 15 Octobre 2018 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron, pour placer une camarade de l'ENA, change les règles de nomination des recteurs

L'Obs rapporte qu'a été adopté en Conseil des ministres un texte permettant à une proche d'Emmanuel Macron d'accéder au poste de recteur de l'académie de Versailles.

En toute décontraction

Publié le
Emmanuel Macron, pour placer une camarade de l'ENA, change les règles de nomination des recteurs

 Crédit Benjamin CREMEL / AFP

En toute discrétion (mais visiblement pas suffisamment) le Conseil des ministres de ce mercredi 3 octobre a adopté un texte permettant de doubler le nombre de recteurs pouvant prétendre au titre sans être habilité à diriger eux-mêmes des recherche. Jusqu'alors seulement 6 recteurs sur 30 pouvaient ne pas être universitaires, le chiffre est dorénavant passé à 12 après adoption du décret.

Le but affiché serait de "diversifier le recrutement des recteurs" mais l'Obs a appris, d'une "source très bien informée" qu'il s'agirait  plutôt "d'ouvrir ces postes de recteurs à plus d'énarques et plus précisément à une camarade d'Emmanuel Macron à l'ENA".

Toujours selon le journal, il serait question de promouvoir l'actuelle secrétaire générale de Science Po, Charline Avenel. Impossible jusqu'alors puisque les six postes ouverts à des personnes non habilitées à diriger des travaux de recherche étaient déjà tous occupés. Il fallait donc ouvrir légèrement les vannes.

Rien ne s'oppose plus à cette nomination explique l'Obs. Une commission ad-hoc dirigée par un membre du Conseil d'Etat pourrait émettre un avis défavorable mais c'est peu probable vu qu'il s'agit du " corps auquel appartient le Premier ministre et le directeur de Sciences Po" assène le journal.

L'hebdomadaire enfonce le clou en expliquant que " l’heureuse élue a d'ailleurs a prévenu ses proches collaborateurs rue Saint Guillaume de son départ imminent à Versailles, où elle fait déjà des allers et retours".

Plus c'est gros… 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par vangog - 03/10/2018 - 23:35 - Signaler un abus « La grande famillle Macron », c’est un (mauvais) feuilleton...

    mais on ne s’ennuie jamais! Avec Macrouille, c’est comme aux Galeries Lafayette... »il se passe toujours quelque chose dans la grande famille Macrouille! »: une malversation, un doigt de déshonneur, une corruption, une tambouille politicienne, un recasage de copain-coquin, c’est du non-stop! Vingt-quatre heures sur vingt-quatre...ce mec m’épuise!

  • Par cloette - 04/10/2018 - 06:30 - Signaler un abus ben oui quoi !

    Les lois vont toutes petit à petit être changées pour que les amis de Macron soient tous aux postes de commande de la nation ....

  • Par Citoyen-libre - 04/10/2018 - 08:27 - Signaler un abus L'énarchie

    Cette cohorte de haut fonctionnaires qui dirigent véritablement la France depuis De Gaulle. Ils peuvent tout se permettre, sauf de réussir. C'est ce que disait Michel Audiard des cons, en précisant d'ailleurs que c'était à çà qu'on les reconnaissait.

  • Par Loupdessteppes - 04/10/2018 - 08:53 - Signaler un abus La république exemplaire de mes deux...

    Une vocation ratée, eh ben dame tant pis...

  • Par assougoudrel - 04/10/2018 - 09:34 - Signaler un abus Macron ne peut pas grimper au cocotier,

    car il a le cul plus sale que celui d'un taureau de Nîmes qui est monté en vacances à Lille et qui a attrapé la tourista en mangeant une herbe beaucoup trop grasse. Sa mentalité est pire que son cul.

  • Par Loupdessteppes - 04/10/2018 - 11:14 - Signaler un abus L'immobilisme de l'énarchie des petits chefs

    Ou comment faire une marche arrière fonctionnarisée en simulant une avancée libérale...Les poujadistes de l'étatisme... Leur programme : racler les fonds de tiroir, taxer et surtout garder la soupe chaude. Pourvu que cela dure...

  • Par pasdesp - 04/10/2018 - 11:18 - Signaler un abus Dans toutes ces affaires

    J y vois comme le manifeste macronien "Franc,ais je vous emmerde dans les grandes largeurs". C'est la demonstration de son infini mepris de sale gosse à notre egard.

  • Par lili57 - 04/10/2018 - 11:51 - Signaler un abus souvenez vous

    la plus petite incartade commise par N.Zarkozy, les journalistes de presse et de télé en faisaient des tonnes et des tonnes pour le critiquer et là, il y en aurait à dire, alors, ne vous génez pas !!!!!!!

  • Par assougoudrel - 04/10/2018 - 12:42 - Signaler un abus Qui se souvient du Tollé dans

    toute la Gauche, journalistes en tête, quand Nicolas Sarkozy avait voulu placer son fils Jean à la tête de l'EPAD? Le gouvernement de l'époque (2012) avait mis "Momo-hamed pour calmer les esprits.... .....https://www.lepoint.fr/politique/exclusif-un-fils-de-socialiste-a-l-epad-26-09-2012-1510313_20.php

  • Par antidote - 04/10/2018 - 13:02 - Signaler un abus Encore un doigt d'honneur !

    Mais il est pour les Français qui ont voté pour un petit Président minable qui racle les bas fonds pour remonter dans les sondages et se prémunir d'un entourage d'apparatchiks à tous ses caprices !

  • Par Marie-E - 04/10/2018 - 14:04 - Signaler un abus ben il n'y a plus grand chose a faire

    virer l'ENA, Scences PO, l'ecole de la Magistrature, l'Ecole de journalisme, diviser par 2 la representation populaire(Assemblee et Senat) ... faire des reformes et repartir de zero sur des bases saines ... ah zut ca s'appelle la Revolution, la vraie

  • Par A M A - 04/10/2018 - 18:18 - Signaler un abus Quand il se sentira perdu, il

    Quand il se sentira perdu, il sera capable de provoquer n'importe quoi, pour se venger de n'avoir pas été accepté au degré de valeur qu'il a de lui même. Attention il peut être dangereux dans sa fureur.

  • Par Atlante13 - 04/10/2018 - 18:38 - Signaler un abus Magouilles, copains, coquins, etc...

    Demain il va réduire le nombre d'élus au Parlement et au Sénat, puis un jour en Conseil des ministres, il décidera que les haut-fonctionnaires seront les seuls à pouvoir faire des lois et diriger le pays. Finalement ce type n'est qu'un voyou qui change les lois à son gout.

  • Par jurgio - 04/10/2018 - 19:32 - Signaler un abus Le népotisme est devenu depuis longtemps

    un élément de base de la démocratie à la française.

  • Par clauderené - 04/10/2018 - 21:23 - Signaler un abus Arrangements

    République des copains

  • Par Nap4 - 05/10/2018 - 11:25 - Signaler un abus Moyen Âge

    Autrefois la prévarication était un délit grave. Punition de mort; et pas drôle. Ecorché vif. C'était l'bon temps ! Du coup aujourd'hui on change les mots : endogamie, énarchie... Ce qui revient au même.

  • Par Ajar - 05/10/2018 - 12:05 - Signaler un abus Quelle honte

    Et tout le monde se tait dans l'opposition ....

  • Par JG - 05/10/2018 - 14:10 - Signaler un abus Un psychiatre italien l'avait dit avant les élections

    Macron est un pervers narcissique...et quand on élit un pervers narcissique à la tête d'un gouvernement, c'est rare que cela se passe bien....Allo les électeurs de Macron ?? On ne vous entend pas beaucoup ces temps-ci.....mouhahahahaha, je préfère en rire qu'en pleurer

  • Par vangog - 05/10/2018 - 14:35 - Signaler un abus Marine Le Pen agressée par des fascistes!

    Soutien à Marine Le Pen et à sa fille, qui ont été lâchement agressées hier soir par deux fascistes rouges, ennemis de la démocratie alors qu’elles sortaient du bowling avec l’un de ses cousins. Nous lui souhaitons un prompt rétablissement!

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€