Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Vendredi 18 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron n'est "pas sûr de faire la campagne électorale des législatives avec l’étiquette En Marche!"

A 48 heures du second tour, l'ancien ministre de l'Economie a expliqué vendredi soir qu'en cas de victoire, son gouvernement comptera des "figures de la droite et de la gauche parce qu'il faut savoir construire cet alliage du neuf et de l'ancien".

Dernières cartouches

Publié le
Emmanuel Macron n'est "pas sûr de faire la campagne électorale des législatives avec l’étiquette En Marche!"
  • La campagne présidentielle s'achève officiellement ce soir
  • Emmanuel Macron et Marine Le Pen ont tenu hier soir leur dernier meeting
  • La participation de dimanche pourrait être particulièrement faible

 

>>>> A LIRE AUSSI : Droit vers une présidentielle par défaut ? Le sondage post débat qui révèle à quel point les Français attendent peu de l'un ou l'autre des candidats

>>>> 22h00 : FIN DE CE DIRECT

21h 55 : Comme le rapporte Le Figaro, l'équipe de campagne de Marine Le Pen a saisi vendredi la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale pour des irrégularités constatées, selon elle, dans plusieurs départements sur des bulletins envoyés à des électeurs, a annoncé son directeur de campagne, David Rachline. 

"De nombreux administrés ont réceptionné chez eux, au titre de la propagande électorale, les deux bulletins de vote des deux candidats à l'élection présidentielle, le bulletin de notre candidate était systématiquement déchiré et celui de notre opposant, M.

Macron, intact (…) Ces graves irrégularités ont été constatées dans l'Ardèche, l'Allier, la Savoie, la Loire, les Yvelines, l'Eure-et-Loire et l'Hérault", a-t-il indiqué. 

21h45 : Interrogé sur l'avenir de son mouvement politique fondé l'année dernière, Emmanuel Macron a expliqué vendredi soir qu'il n'était "pas sûr de faire la campagne électorale des législatives avec l’étiquette En marche!". "On essaiera de trouver une formule qui sera plus inclusive", a-t-il ajouté. 

21h10 : Interrogé sur la composition de son futur gouvernement en cas de victoire, Emmanuel Macron explique : "Je l'ai dit, je ne fais pas tout ça pour refaire de l'ancien. Mais il y aura quelques figures de la droite et de la gauche parce qu'il faut savoir construire cet alliage du neuf et de l'ancien. Il y aura dans les premières fonctions des gens qui n'ont jamais eu de responsabilités, mais il y aura aussi des gens qui en ont eu", a déclaré l'ancien ministre lors d'une prise de parole organisée vendredi soir par le site Mediapart. 

20h30 : à l'initiative de BHL, des personnalités se mobilisent à Paris contre l'abstention  

Des personnalités du monde politique, médiatique ou culturel étaient réunies vendredi soir à Paris autour de Bernard-Henri Lévy, pour mettre en garde contre l'abstention au second tour de la présidentielle. Étaient notamment présents Jean-Pierre Raffarin, Manuel Valls, Christian Estrosi, NKM, ou encore la journaliste Audrey Pulvar. 

19h45 : Justin Trudeau apporte son soutien à Emmanuel Macron

Selon Le Journal de Montréal, le Premier ministre canadien a apporté ce vendredi son soutien à Emmanuel Macron, sans toutefois le citer directement : "C’est sûr que je cherche toujours une politique qui rassemble les gens. C’est ce sur quoi j’ai fait campagne. Je cherche toujours des gens qui peuvent rassembler plutôt que diviser", a-t-il affirmé. 

18h00 : Emmanuel Macron serait élu président de la République avec 63% des voix dimanche face à Marine Le Pen, créditée de 37% des intentions de vote, selon le sondage quotidien Ifop-Fiducial pour Paris Match, CNEWS et Sud Radio publiée vendredi. 

15h00 : Marine Le Pen, candidate FN au second tour de la présidentielle, a été accueillie par des manifestants aux cris de "Marine rends l'argent!" à Reims où elle effectue vendredi une visite surprise, pour son dernier jour de campagne, de la cathédrale.

10h50 : Le président du Conseil italien soutient Macron

Emmanuel Macron enchaîne les soutiens venus de l'étranger. Après Barack Obama qui a appelé à voter pour le leader d'En Marche!, ce dernier a reçu le soutien du président du Conseil italien, Paolo Gentiloni, qui a salué "la poussée européenne" et le regain d'optimisme qui suivrait la victoire de l'ancien ministre.

9h07 : Emmanuel Macron a déjà choisi son Premier ministre

Invité d'Europe 1, Emmanuel Macron a déclaré qu'il avait déjà choisi son Premier ministre, mais ce dernier ne serait pas encore au courant, "puisque c’est dans ma tête" précise le leader d’En Marche !. "Il sera à l’image des engagements que j’ai pris et du portrait chinois que j’ai pu faire. C’est quelqu’un qui aura une expérience dans le champ politique, les compétences pour diriger une majorité parlementaire et les compétences pour animer un collectif gouvernemental qui sera profondément renouvelé". L’ancien ministre de l’Economie a ajouté qu’en cas de victoire, son gouvernement "sera connu après la passation de pouvoir".

8h52 : "Madame Le Pen n'est ni républicaine, ni démocrate" pour Christiane Taubira

"Est que nous sommes indifférents à une présence politique de vulgarité, de rejet, de rage ? Absolument non". Invitée de France Inter, l’ex-Garde des Sceaux a estimé que "Madame Le Pen n'est ni républicaine, ni démocrate. Avec ses obsessions tribales, elle ne conçoit pas la Nation civique."

Invitée de France Inter, l’ex-Garde des Sceaux a estimé que "Madame Le Pen n'est ni républicaine, ni démocrate. Avec ses obsessions tribales, elle ne conçoit pas la Nation civique."

8h29 : Marine Le Pen : "La terrible agressivité c'est celle du projet d'Emmanuel Macron"

La candidate frontiste était l’invitée de RTL ce vendredi matin.  Interrogée sur les critiques après sa prestation au grand débat présidentiel, elle s’est défendue." On a parlé d'agressivité, mais la terrible agressivité c'est celle du projet d'Emmanuel Macron. Ma parole n'est que l'écho de la violence sociale qui va exploser dans ce pays". Pour elle, "la terrible violence était celle du projet d’Emmanuel Macron. Il y a deux projets de société : le mien qui est un projet de protection, et le projet de dérégulation d'Emmanuel  Macron.. Elle a ajouté qu’elle avait "le monopole de la protection du peuple", tandis que le leader d’En Marche ! était "le candidat de l'oligarchie".

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Stargate53 - 05/05/2017 - 08:53 - Signaler un abus L'agressivité relève de celle qui en a fait son étendard !

    Le débat a été faussé par la stratégie sans courtoisie républicaine de M Le Pen, C'est un fait reconnu même dans les rangs du FN. Alors plutôt que de se chercher des excuses, avouer s'être laissé aller à sa vraie nature violente serait honorable plutôt que de chercher des faux fuyants comme durant tout le débat !

  • Par Ganesha - 05/05/2017 - 09:02 - Signaler un abus Le ''Boulevard Macron'' !

    Personnellement, j'ai trouvé Marine Le Pen ''excellente'' dans ce débat ! Elle a simplement profité du ''boulevard'' qu'elle avait devant elle ! L'ancien conseiller, puis ministre des finances de François Hollande ! Il lui a suffi de rappeler la trahison de la promesse du Bourget et l'échec retentissant dans tous les domaines ! Tous les cas pratiques qu'elle a présenté étaient exacts, y compris, probablement, le compte bancaire de Macron aux Bahamas : renseignement fourni par le KGB ! La phrase qui restera de ce débat : ''La semaine prochaine, la France sera gouvernée par une femme : Marine Le Pen ou Angela Merkel (et Brigitte Macron)'' !

  • Par cloette - 05/05/2017 - 09:03 - Signaler un abus Je ne suis pas sûre

    que le plus violent ne soit pas Macron . Regardez donc les vidéos de ses meetings qui sont tout à fait impressionnantes dans leurs preuves de moments d'hystérie ! Lui président , il faudra être vigilant , très vigilant , ce n'est pas du tout quelqu'un de bienveillant !

  • Par cloette - 05/05/2017 - 09:03 - Signaler un abus Je ne suis pas sûre

    que le plus violent ne soit pas Macron . Regardez donc les vidéos de ses meetings qui sont tout à fait impressionnantes dans leurs preuves de moments d'hystérie ! Lui président , il faudra être vigilant , très vigilant , ce n'est pas du tout quelqu'un de bienveillant !

  • Par ISABLEUE - 05/05/2017 - 09:30 - Signaler un abus depuis des années et des années que le système

    et les médias ne cessent de diaboliser le Pen et le FN, normal qu'elle ait été agressive et dise ce qu'elle avait sur le cœur. Faire l'amalgame entre le père et la fille était nul. les médias sont amorales. J'ai acheté le Jdd dimanche dernier qui était un tract entier pro macron. Et cela ce n'est pas normal.

  • Par euphorbevenus - 05/05/2017 - 10:07 - Signaler un abus Un psychopathe

    Un psychiatre a étudié la vie et le comportement de Macron. C'est un psychopathe dangereux: https://youtu.be/NNDgsw39m9s

  • Par Fredja - 05/05/2017 - 10:13 - Signaler un abus Juste mdrrr... Son 1er ministre ?

    Qu'il le garde dans sa tête, ce bouffon ! Les législatives ne sont pas passées, et comme En Marche (ou crève) n'aura pas la majorité, ce n'est pas lui qui choisira son 1er ministre, il aura juste le droit de dire d'accord pour son 1er ministre de cohabitation... Je me marre :-)

  • Par Orchidee31 - 05/05/2017 - 10:13 - Signaler un abus La tête d'un televangeliste halluciné

    Le plus dangereux n'est pas celui qu'on croit - MLP a eu raison de lui balancer tout ce qu'elle a dit et qu'on ne voit pratiquement pas dans la presse ou si peu - de toutes façons elle n'avait rien à perdre et elle le savait - comment les français ont pu se faire abuser de la sorte par un personnage fabriqué de toutes pièces et héritier de celui qui a mis la France à genoux ? il faut être inconscient ou schizophrène pour porter au pouvoir ce genre d'énergumène qui a tout fait avec les siens pour écarter le candidat de la droite, seul crédible - il y a de quoi être écœuré car c'est trop tard....

  • Par Orchidee31 - 05/05/2017 - 10:15 - Signaler un abus Euphorbevenus

    Oui j'ai lu l'article écrit par ce psychiatre - édifiant -

  • Par spinoztef - 05/05/2017 - 10:26 - Signaler un abus Ma compassion pour les électeurs du FN

    Durant le débat, j'ai ressenti comme une gêne vis-à-vis des 40% des français qui entendent voter pour MLP. Le débat était si inégal que ça en était embarrassant. En sus de tous les qualificatifs déjà employés, MLP m'a surtout donné l'impression d'une bourrine ignorante et quasi idiote qui doit son résultat à la continuité de la gestion de la boutique politique de son père. Cette petite entreprise n'est en fait qu'une société écran sans activité réelle ni employés en CDI (MLP a eu du mal à trouver un remplaçant à la tête de son parti!) et dont seul objectif, est la diffusion d'idées nationalistes et auto-destructrices. Aussi, je regrette que, durant 40 ans, les Le Pen ont monopolisé la question de l'Islam sous l'angle du racisme, ce qui a privé et prive toujours la France, d'un débat de fond sur les obstacles que pose cette réligion dans l'intégration des français d'origine maghrébine. Finalement, il faut souligner que le programme de Macron tient la route et qu'il permettra une plus grande efficience économique et sociale en vue d'augmenter la compétitivité de la France, son vrai talon d'Achille. Personne pour rappeler que certains EMs en zone Euro ont moins de 5% de chômage...

  • Par Beredan - 05/05/2017 - 11:24 - Signaler un abus Surtout pas......

    ........ Juppé ou Manolo oû Razmoket !!!

  • Par Djib - 05/05/2017 - 11:41 - Signaler un abus "Avec ses obssessions tribales"

    déclare madame Taubira parlant de Marine Lepen. C'est la poêle qui se moque du chaudron!

  • Par vangog - 05/05/2017 - 12:05 - Signaler un abus Portrait chinois??????

    Pour un Président gloubi-boulga, prônant le mélange des genres et des Nations, il faudra forcément un...Chinois! Sans être méchant avec nos amis chinois (ah putain! Voilà que j'écris comme un politicien socialiste!), ce n'est pas d'un Chinois qu'il fait à la France, mais d'un amoureux de la France...Bon! Je vous le donne en avant-première: ce premier Ministre sera Castaner, inconnu des Français, mais bien connu des Maralpins pour être un Chinois sectaire, haineux de la France et des Français, amoureux de la mondialisation galopante et de la dilution totale dans le gloubi-boulga Macronuen...déjà, les medias gauchistes ne parlent que de lui, et ce signe ne trumpe pas, car la politique de la France se décide, dorénavant, chez Field, Ernotte, Lapix, Elkrief, Schrameck...merde alors!

  • Par gerint - 05/05/2017 - 12:05 - Signaler un abus @spinoztef

    Parmi les 40% seuls une moitié adhère vraiment à la personne de MLP, les autres plutôt pas à pas du tout mais surtout ils haïssent Macron. Ils viennent de Fillonistes , de quelques mélenchonistes, et d'autres anti-Macron qui n'auraont pas fait le choix de l'abstention. La prestation maladroite (et notamment sur l'Euro inadmissiblement faiblarde) de MLP vont en faire glisser vers l'abstention et un petit peu vers Macron. Il n'en reste pas moins que Macron cristallise contre lui bien plus de 50% des électeurs avec une partie importante de ceux qui votent pour lui par défaut mais qui sont de vrais opposants, et qu'avec un background pareil il a fort peu de chances de réussite. Quant à MLP, elle lui a quand-même asséné des vérités dont on se souviendra plus tard quand la situation va se détériorer. Il s'y est seulement très mal prise et c'est grave pour elle.

  • Par gerint - 05/05/2017 - 12:17 - Signaler un abus Aux opposants de Macron dont je suis

    Il faut reconnaître que Marine Le Pen qui avait dans le débat une belle chance de progresser de 3 points au lieu d'en perdre 3 (portée maximale des débats présidentiels dans le passé) et de poser les jalons d'une opposition profitable, s'est conduite de façon stupide en plus avec un dossier hypermajeur non préparé face à un spécialiste sur la sortie de l'Euro alors qu'elle a eu mille fois le temps de peufiner ses arguments depuis les années que dure ce débat et avec les publications d'économistes de renom pour étayer cette thèse du retrait. Cela ne va pas changer mon vote car jMacron est aux antipodes de toutes mes convictions et de plus illégitime pour moi mais je n'en veux pas à ceux qui sont moins hostiles à Macron de passer de son côté. On dirait que MLP ne veut en fait pas du pouvoir, pas plus que son père d'ailleurs?

  • Par euphorbevenus - 05/05/2017 - 12:33 - Signaler un abus @vangogh

    Castaner, c'est " le pire chauffeur de salle " qui s'est ridiculisé lors du meeting de Macron à Marseille en faisant "sauter les participants " ?? Un personnage grotesque comme l'a montré la fameuse vidéo (censurée évidemment ) de LCI ? J'espère que vous plaisantez...

  • Par Ganesha - 05/05/2017 - 13:11 - Signaler un abus Cinq pourcent de chômage !

    Cinq pourcent de chômage dans les pays ''libéraux'' comme l'Allemagne, l'Angleterre, et les USA : certes ! Mais le taux de pauvreté y est plus élevé qu'en France ! Renseigner-vous sur internet ! Mais il y a sur Atlantico des gentils papys qui ne comprendront jamais ce qu'est la pauvreté ! ==== http://www.inegalites.fr/spip.php?article388 ===== http://www.inegalites.fr/spip.php?article632

  • Par Lazydoc - 05/05/2017 - 13:28 - Signaler un abus Portrait chinois

    Je sais = JV PLACÉ bien évidemment. Colonel de réserve, sénateur, brillant Secrétaire d'Etat, écologiste affirmé, amateur de pêche, soutien de Hamon (ouverture à gauche). Pas de doute, il est très intelligent le futur président.

  • Par mahesa - 05/05/2017 - 16:53 - Signaler un abus Et si MLP avait été déstabilisée par le danger perçu ?

    Je ne suis pas fan du FN, mais ce que j'ai entendu, plus que vu, c'est une attitude de panique. Elle a perdu tous ses moyens, ne restait plus que la voix. Il serait intéressant qu'elle nous dise ce qu'elle a perçu, ce que son intuition a perçu, de ce personnage glacial et cynique qu'elle avait en face d'elle. Elle ne serait pas là première à s'être sentie en danger face à ce personnage...

  • Par tananarive - 05/05/2017 - 17:42 - Signaler un abus On peut commencer pauvre.

    Mais à force de beaucoup d'heure de travail finir riche, mais avec les nationaux socialistes ce n'est plus possible car ils veulent tout prendre. Il reste deux solutions, ne rien faire et voter socialiste pour en avoir le plus possible ou partir à l'étranger ou on peut encore garder une partie de ce que l'on gagne. Mais surtout être fonctionnaire en passant les fameux concours avec l'aide d'un parent fonctionnaire qui connait toute les ficelles pour être reçu.

  • Par MGPresse - 05/05/2017 - 18:15 - Signaler un abus @mahesa : la peur bleue Marine

    Il est vraisemblable que vous ayez raison. Mais cette peur n'était pas celle de Marine elle-même : elle était celle des téléspectateurs.Quand je regardais Macron, sa tête nette et ses yeux clairs je me demandais à qui il me faisait penser. J'ai enfin trouvé : Kaa. Tout s'est passé comme si Marine avait compris face au personnage qu'il nous hypnotisait tous. Elle a tenté de nous reveiller. Manifestement elle n'a plus eu qu'un message : "réveillez-vous !, le reste on s'en fout !". Cela a peu d'importance. Ce type est Messmer !!! Le message est passé, mais n'a pas été compris par 69% des gens sur le coup. On aura maintenant 5 ans pour le comprendre et il nous aidera sans doute. A y bien réflechir, elle ne pouvait pas faire autre chose. Et elle l'a pas mal fait. Cela allait bien plus loin que le FN ou la politique. Et nous la remercierons de sa prestation, plus tard. Imaginez-vous maintenant les yeux de Maacron avec la tête et le corps de Kaa.

  • Par assougoudrel - 05/05/2017 - 20:34 - Signaler un abus Avant de faire des pronostics, il faudrait

    déjà savoir le degré d'abstention. Cela pénalisera plus Macron. Ce n'est que mon avis.

  • Par zen-gzr-28 - 05/05/2017 - 20:45 - Signaler un abus Quelle différence entre l'extrème droite et l'extrème gauche ?

    Qui fait le plus de dégâts dans ce pays. Pas l'extrême droite que je sache. Comment peut-on manquer de respect à ce point vis à vis des citoyens qui votent pour Marine le Pen ? Qui pourrait éclairer ma lanterne ! Merci d'avance.

  • Par zen-gzr-28 - 05/05/2017 - 21:02 - Signaler un abus A prévoir

    Chaque candidat devrait pouvoir délivrer les résultats d'un examen psychiatrique avant de se déclarer candidat. Il faut avoir un grain pour vouloir devenir Président de le République. Grain positif ou néfaste pour la nation ?

  • Par von straffenberg - 05/05/2017 - 21:48 - Signaler un abus l'heure du choix

    En ce qui me concerne j'avais choisi avant les primaires : échec Fillon vote Marine non pas par conviction mais Marine a des attaches avec mes concitoyens ,Macron avec son sourIre affable est dangereux ,beaucoup plus que Hollande ( pourtant je suis un libéral mais pas a n'importe quel prix ,chacun doit pouvoir s'épanouir) .Pour les frileux de l’isoloir ,décortiquez son programme concernant la fiscalité de la classe moyenne vous regretterez notre zozo Le débat d' hier soir avec Monod et Ferraci était infiniment plus formateur que le duel de la veille .C'est bien dommage ; Limitons la casse dimanche en votant Marine c'est mon souhait de républicain

  • Par Leucate - 05/05/2017 - 21:51 - Signaler un abus La pub à son apogée

    La campagne commencée il y a longtemps pour imposer le Sirop Macron, cette daube censée guérir tous les maux, atteint des sommets. aujourd'hui, en prétendant qu'une majorité des consommateurs (je n'ai pas dit électeurs) avait déjà choisi le Sirop Macron, ce qui n'est sans doute pas vrai. La Pub peut faire acheter de la daube, c'est courant, mais c'est à l'électeur au dernier moment de décider ce qu'il veut. Par contre, il sera responsable de son choix. A supposer que le mari à Brigitte passe, ce qui serait un malheur, je me demande combien d'électeurs avoueront qu'ils ont voté Macron comme des c..s. Je présume qu'il n'y a personne ici qui avouera avoir voté Hollande en 2012. Bref, en votant le faux nez de Hollande, ceux qui voteront Macron remettent le PS en selle. Et que les LR ne se fassent aucune illusion, même s'ils ont joué aux carpettes devant Macron, le PS ne leur fera aucun cadeau aux législatives.

  • Par vauban - 05/05/2017 - 22:05 - Signaler un abus Hunger Games

    Quand je vois Mr Macron et son entourage je ne peux m'empêcher de penser aux dirigeants autocrates des films undergames Glacial dans le dos

  • Par gerint - 05/05/2017 - 23:57 - Signaler un abus @Mahesa

    J'ai regardé à nouveau le débat enregistré et en effet Macron est glaçant. De plus il me semble ne pas apprécier de se retrouver face à une femme. Mais si Marine á perçu un grand danger elle aurait dû le dire au moins après sinon pendant le débat, dans son dernier meeting par exemple.

  • Par gerint - 06/05/2017 - 00:04 - Signaler un abus Effrayant aussi pour MLP

    Le fait que Macron n'ait aucun dossier et elle plein de dossiers. Elle s'est trouvée en difficulté immédiate car cela voulait dire qu'il avait tout dans la tête pour répondre du tac au tac et que rien venant de MLP ne pouvait lui demander de recherche. Une façon claire de montrer sa supériorité intellectuelle. Mais ce type est à l'évidence aussi très vaniteux

  • Par Louna - 06/05/2017 - 11:02 - Signaler un abus Macron dangereux psychopate

    Si vous avez le courage de regarder le débat de jeudi en replay, ce dont je doute, soyez attentifs. Sur un gros plan du visage de Macron on aperçoit de la bave moussante dans un coin de sa bouche. Il a la rage, voir la haine pour cette MLP qui ne lui prête pas allégeance à lui le roi Macron.Il était au bord de l'explosion. Macron est un colérique qui ne supporte pas qu'on s'oppose à lui. Depuis son enfance dorée sa vie n' a été qu'un long fleuve tranquille.Son élection servie sur un plateau par les médias et le soutien de milliardaires n'est que la continuité normale du parcours de cet enfant gâté. Et comme tous les enfants trop gâtés il peut, en cas de frustration ou d'opposition devenir violent. Un enfant cassera ses jouets, Macron que cassera-t-il? Jusqu'où peut aller sa violence?

  • Par assougoudrel - 06/05/2017 - 11:13 - Signaler un abus Que cassera-t-il?

    Notre tirelire avec un gros marteau.

  • Par Anouman - 06/05/2017 - 11:25 - Signaler un abus Macron

    I,me, mine (chanson des Beatles), voilà un titre qui résume Macron. Ce qui l'intéresse c'est lui. Aussi peut importe l'étiquette si cela peut le faire gagner. Il est sans doute intelligent (en QI) mais complètement idiot. Son projet politique n'est qu'un ramassis des théories "mainstream" en vogue. Sa seule intelligence est d'avoir compris que ça peut le faire gagner. Ce type est un cauchemar politique, mais bien réel.

  • Par langue de pivert - 06/05/2017 - 11:45 - Signaler un abus Faire barrage à la vermine rubiconde ! ☺

    Hier, des fachos "d'en marche" (sous le nom générique P.S....ou le contraire, c'est pareil :-) au coude à coude avec "les gens" soumis au bolchevisme historique le plus bestial ont montré leur vrai visage : celui de la gauche liberticide. Sur le parvis de la cathédrale où furent couronnés (presque tous) nos rois, pas loin de la statue de Jeanne d'Arc, Ils jettent des œufs, insultent, brutalisent tout ce qui n'est pas eux ! Leurs enfants, vêtus de noirs et cagoulés, brûlent vifs les CRS de la république française ! Qui a dit que la gauche était divisée ? Ils chassent en meute pour dépecer la France ! No pasaran ! ☺ aux urnes citoyens, boutons les rouges et les muzz hors de nos frontières ! ♫♫♪Allons enfants...etc etc !

  • Par habert - 06/05/2017 - 11:50 - Signaler un abus cuisine macron

    La cuisine législative de Macron me donne la nausée avant d'y avoir goûté ! J'ai l'impression de rajeunir et de ma retrouver sous la IVème ...

  • Par flogo - 06/05/2017 - 13:24 - Signaler un abus QUOIQUE...

    Mais, cependant, en même temps, en compensation, en revanche, néanmoins, par contre, malgré que, nonobstant, toute-fois, etc... C'est clair NON ?

  • Par assougoudrel - 06/05/2017 - 14:15 - Signaler un abus @ Par vauban - 05/05/2017 - 22:05

    Vous avez raison. Depuis quelque temps, cette impression me trotte dans la tête et cela fait peur.

  • Par langue de pivert - 06/05/2017 - 15:25 - Signaler un abus Vade retro Hollandas ! ☺

    Qui pourra soutenir que cette petite frappe en col blanc n'est pas possédée par l'esprit du salopard de l' Elysée ? Et ça va durer 5 ans ! Incapable de trancher, voulant faire plaisir à tout le monde...pour niquer tout le monde, bique et bouc : à force de se tortiller dans tous les sens il ne sait plus où est son cul et où est sa tête ! Le changement c'est pas pour demain ! ni dans un an, ni dans quatre ! Le prochain attentat des rats d'allah démarrera le compteur ! 239 morts ! Record à battre ! Il peut le faire car son projet et sa méthode sont les mêmes que le plouc ! "La république ne tolérera pas que..." "nous gagneront ce combat" "il faut s'habituer à vivre encore longtemps avec la menace terroriste" "l'esprit du 11 janvier" rode ! La mort aussi ! Ceux qui voteront pour le minet rose auront du sang sur les mains !

  • Par doray jacqueline - 06/05/2017 - 20:19 - Signaler un abus Ce type

    me fait peur, peur à la pensée qu'il va être à la tête du pays pour cinq ans. Lui et sa femme conseillère dont il ne peut se passer, comme un petit garçon accroché aux jupes de sa mère, cette femme qu'il a connu à 15 ans alors qu'elle en avait 39 cette relation pose question. Ce besoin de se montrer partout se tenant par la main, s'embrassant en public, tout cela me semble sonner faux comme répété et formaté comme si tous les deux jouaient au théatre. Quelle place va-t'il lui réserver ? il a annoncé clairement qu'elle aurait un rôle à jouer alors attendons les bonnes surprises mais ce couple sera-t'il le plus haï des couples présidentiels ?

  • Par jurgio - 06/05/2017 - 21:06 - Signaler un abus Macron est si sûr de lui d'être président

    qu'il nous ferait un plaisir extrême d'anticiper aussi en même temps son départ dans 5 ans.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€