Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mardi 21 Novembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron : "Il est si commode de voir en Vichy une monstruosité venue de rien"

Le président de la République a livré un discours très fort, réfutant qu'on puisse masquer la responsabilité de la France dans la rafle du Vel' d'hiv.

Commémoration

Publié le
Emmanuel Macron : "Il est si commode de voir en Vichy une monstruosité venue de rien"

On attendait un discours politique de la part de Benjamin Netanyahu. Ce fût le cas. Mais celui du chef d'Etat français fût particulièrement fort, lors de la commémoration de la rafle du Vél' d'Hiv.

 Le premier ministre israélien a d'abord pris la parole, en français. "Cette invitation est un geste très fort. Elle témoigne de l'amitié profonde entre la France et Israël. A vous monsieur le président, au peuple français, je dis du fond du cœur : merci" a-t-il lancé avant de reprendre son discours, cette fois dans sa langue. "Je suis venu rendre hommage à nos frère et sœurs assassinés parce qu'ils étaient juifs" a-t-il poursuivi, saluant la reconnaissance de la responsabilité de l'Etat français par Jacques Chirac en 1995.

Il a aussi rendu hommage aux Français qui ont sauvé des juifs pendant la guerre. "Il y a l'héroïsme au champ de bataille mais l'héroïsme des Justes était telle qu'ils ont mis leur propre famille en danger. Nous n'oublierons jamais."

Le Premier ministre a ensuite évoqué le terrorisme. "L'islamisme radical veut détruire notre civilisation" a-t-il souligné. "Israël n'est que la première cible pour eux. Ils voient en Israël un bastion arrière de nos valeurs communes (…) Nous devons rester forts et unis en ensemble (…) pour protéger notre avenir."

Puis c'est au tour d'Emmanuel Macron de prendre la parole. "Je suis ici pour que perpétue le fil tendu par Jacques Chirac en 1995" a débuté le président de la République.  Ce dernier a violemment attaqué, sans le nommer, le Front national, qui conteste la responsabilité de la France dans la rafle. "Je récuse les accommodements de ceux qui prétendent que Vichy n'était pas la France. Ce n'était pas tous les français mais c'était le gouvernement" poursuit-il. "La vérité est implacable, irrévocable. La cacher ou l'amoindrir insulte notre mémoire collective. La France en reconnaissant ses fautes a ouvert la voie aux réparations, c'est sa grandeur." Il a en revanche, nié toute idée de repentance. "Savoir où nous avons failli, c'est aussi regarder avec plus de fierté ceux qui ont tendu la main à leurs frères (…) nous songeons à tous ces Justes avec fierté."

"Mais à côté de ces héros, il y avait bien l'Etat français" a-t-il martelé, rappelant que "la plus grande partie du personnel de Pétain" venait de la IIIème République. "Il est si commode de voir en Vichy une monstruosité venue de rien. C'est commode mais c'est faux. On ne bâtit aucune fierté sur un mensonge." Selon le président de la République, le racisme et l'antisémitisme était déjà présents avant l'instauration de Vichy. "Ils étaient là vivaces, présents" souligne-t-il évoquant l'affaire Dreyfus et les années 1930 en France. "La barbarie n'avance pas à visage découvert (…) elle se forge d'abord dans les esprits."

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Leucate - 16/07/2017 - 13:26 - Signaler un abus Le train sifflera trois fois

    C'est un thème récurrent dans les westerns classiques où le héros se retrouve seul face aux bandits, sans pouvoir compter sur la municipalité trop timide ou trop lache et qui tergiverse ou désavoue son sherif. Après la défaite totale de 1940, la Maison France était occupée par une bande de gangsters qui étaient en position d'exiger et le gouvernement transigeait avec eux pour sauver les meubles. Les gangsters avaient en plus un autre moyen de pression, des otages, le million de soldats prisonniers. Vichy était dans la situation de la petite cité de l'Ouest aux mains des bandits armés. Et on connaît la réplique tirée d'un western spaghetti célèbre: "Tu vois, le monde se divise en deux catégories : ceux qui ont un pistolet chargé et ceux qui creusent. Toi, tu creuses."

  • Par Anouman - 16/07/2017 - 13:53 - Signaler un abus Responsabilité

    La pensée de Macron est peut-être complexe mais pas encore assez pour comprendre que la France, ce n'est pas l'état Français. Aujourd'hui l'état Français représente au plus 20% de l'électorat. Personnellement je ne me sens pas responsable (et je pense qu'il y en a beaucoup comme moi) de ce que fait et déclare cet état.

  • Par Michèle Plahiers - 16/07/2017 - 14:01 - Signaler un abus Nous ne savons toujours pas ce que pense vraiment

    Macron. Mais une chose est sûre. Il le fait et le fait bien,....

  • Par Michèle Plahiers - 16/07/2017 - 14:04 - Signaler un abus Responsables....

    Nous sommes en permanence responsables car à chaque instant le risque est grand de reproduire les mêmes erreurs.

  • Par Marie-E - 16/07/2017 - 14:06 - Signaler un abus une remarque

    1/ non Netanyahou n'a pas parlé dans sa langue : il n'a pas parlé en hébreu même si beaucoup de présents auraient compris mais en anglais pour Macron entre autres. 2/ j'ai été surprise quand Emmanuel Macron a appelé Netanyahou "mon cher Bibi" et qu'ils se sont faits l'accolade. 3/ Macron a dit que l'antisionisme était de l'antisémitisme moderne : j'ignore ce qu'en pensent Castener.... Par contre j'ai vu Lemaire derrière Bibi, je le savais pro israélien...j'avais oublié. Depuis 9h40, j'ai regardé la commémoration sur I24 News (TV de Drahi) et j'attends la conférence de presse en direct. C'est le meilleur moyen de savoir ce qui se dit. En conclusion je suis agréablement surprise du discours de Macron : aucune fausse note même si je suppose qu'entre la responsabilité de Vichy, le passage sur Sarah Halimi et l'antisionisme, il va y avoir des polémiques en France.

  • Par Michèle Plahiers - 16/07/2017 - 14:27 - Signaler un abus Très

    très habile,....

  • Par tananarive - 16/07/2017 - 15:24 - Signaler un abus L'histoire.

    Pour De Gaulle la France n’était pas responsable étant sous occupation NAZI, abréviation de Nationale Socialisme. Pour Chirac l’état Français était responsable, mais c’était le gouvernement de Vichy élu par les députés et sénateurs, sur 569 approuvant les pleins pouvoirs 286 étaient de gauche et 237 de droite. Pour Macron c’est la France, mais la France c’est nous et ce monsieur ne peut culpabiliser l’ensemble des Français juste pour ce faire bien voir de quelques-uns. Quand va-t-il arrêter son cirque et se mettre vraiment au travail pour redresser la France.

  • Par Ganesha - 16/07/2017 - 15:37 - Signaler un abus Vieux dégoûtants

    Le discours d'Emmanuel Macron s'adressait, entre autres, aux ''vieux dégoûtants'' qui viennent sur Atlantico étaler leur arabophobie et leur homophobie !

  • Par Michèle Plahiers - 16/07/2017 - 16:38 - Signaler un abus Ganesha

    Attention, la "plupart de ceux que vous désignez comme "vieux dégoûtants" sont juifs,...

  • Par Michèle Plahiers - 16/07/2017 - 16:54 - Signaler un abus La

    gérontophobie existe aussi. celle d'éternels ado immatures,...qui traitent toutes les personnes plus mûres de nazis.

  • Par ClauZ - 16/07/2017 - 16:56 - Signaler un abus Mouais ...

    Je commence à en avoir ras le bol des discours de Macron! Quand va t'il commencer à bosser ?

  • Par Djib - 16/07/2017 - 17:41 - Signaler un abus "il est si commode de voir en Vichy une monstruosité

    venue de rien". J'adore cette formule. On peut par exemple s'amuser à la paraphraser: "il est si commode de voir dans le terrorisme islamiste une monstruosité venue de rien". Mais là curieusement on est moins perspicace et les niaiseries du type "l'Islam religion de paix et d'amour"; "le terrorisme n'a pas sa place dans l'Islam"; "les actes terroriste n'ont rien à voir avec l'Islam" continuent de prospérer.

  • Par ajm - 16/07/2017 - 17:42 - Signaler un abus La régénération des bêtises d'antan.

    Vichy est venu d'une défaite militaire majeure avec une armée préparée à la mode politicienne rad-soc, bien compatible avec une opinion publique qui ne voulait pas faire la guerre tout en affichant des postures martiales prétentieuses. Ce serait bien pire maintenant avec une armée squelettique traitée en biobudgetamie par les ectoplasmes de Bercy et un patriotisme réduit à sa plus simple expression. On aime bien en France commémorer les conséquences lamentables de nos lâchetés du passé en préparant activement et avec une bonne conscience remarquable nos défaites futures. Non seulement les leçons du passé ne nous servent à rien mais le passé lui-même est retraité et falsifié afin de renouveler les catastrophes d'autrefois avec un enthousiasme confondant et une imagination destructrice étonnante.

  • Par Ganesha - 16/07/2017 - 18:09 - Signaler un abus Michèle

    Tentative d'intimidation inexacte et donc stupide.

  • Par Paulquiroulenamassepasmousse - 16/07/2017 - 18:56 - Signaler un abus Macron a raison cet

    Macron a raison cet antisémitisme vient de loin et se perpétue aujourd'hui à travers bon nombre de ganeshâneries...... I suffit d'en lire quelques unes pour se rendre compte que tous ces pauvres types, nuisibles et viscéralement meurtris par la réussite des juifs sont devenus Islamocompatibles et Mélanchonistes pour la plupart.......Ils sont dangereux mais heureusement facilement détectables.....grâce à leur connerie !!!

  • Par Michèle Plahiers - 16/07/2017 - 19:07 - Signaler un abus Macron ne l'oublions

    pas n'a pas vraiment de valeurs. Mais c'est un grand stratège. Combien de temps encore arrivera-t-il à concilier l'eau et du feu? Je ne l'aimerai jamais (trop froid, insensible, sec, mégalo,...limite parano), dédaigneux du peuple. Mais un peu comme Poutine, face à la gabégie, il semble qu'il soit l'homme dont la France avait besoin.

  • Par clint - 16/07/2017 - 19:25 - Signaler un abus Ce que ça sous entendait : ne toucher pas à la diversité !

    Car l'antisémistisme "français de souche" a son nouveau cheval de bataille : l' islamophobie ! Discours à la Obama et à la mouvance "démocrate" type US qui, si ça continue, me fera (presque!) apprécier les discours des évangéliques du GOP !

  • Par pasdesp - 16/07/2017 - 20:09 - Signaler un abus Netanayu et Macron ne vivent pas à la meme époque

    Que soit le meurtre de Sarah Halimi, l'affaire Bensoussan ou la deprogrammation par Arte d'un documentaire sur l'antisemitisme du temps présent il y a une pour le moins "complaisance d'etat".vis à vis de l'islam. Macron convoque une nouvelle fois l la pauvreté et le racisme s pour expliquer les attentats. C' est indécent et c'est une lacheté toute "vichyssoise" que de ne pas nommer le nouvel antisemitisme , de ne pas denoncer le racisme anti blanc et de désigner le peuple francais comme le bouc émissaire . Ce doit être dur d'etre le président de salauds!

  • Par pasdesp - 16/07/2017 - 20:31 - Signaler un abus Un dicton qui a du plomb dans l'aile

    "heureux comme un juif en France" plus aussi vrai au nombre des alya; A mediter

  • Par abstract - 16/07/2017 - 21:31 - Signaler un abus Macron sait-il ce qu'était la France pendant la guerre?

    Pour Macron, la France, avec un grand F est responsable de tout dans cet acte abominable. Dans ce cas, tous les français de l'époque étaient responsables! TOUS! OR, il clame ceci à 200 mètres du pont Bir Hakeim, de la station de métro du même nom en souvenir d'une héroïque bataille des forces françaises libres contre l'Afrika Korps de Rommel un mois avant la rafle. (pour Son Ignorance, Bir Hakeim doit être le nom d'un chanteur arabe) Ainsi ces soldats français auraient été tout aussi responsables de cet acte abominable commis à Paris. De fait, ils n'auraient été que des mercenaires de l'Angleterre (tout comme les résistants) dirigés par une marionnette de Churchill dénommée Charles de Gaulle. Pour moi, la France était à Londres. Pas pour lui. Pour Macron, tout est toujours de la faute de la FFFrance, crimes contre l'humanité en Algérie, commémoration du Vel d'Hiv, bientôt le Rwanda j'imagine., et Sa Majesté en trouvera bien d'autres..., le génocide arménien qui sait, celui des indiens d'Amérique avec la présence française en Louisiane, les Albigeois bien sûr., etc, etc, Allez Manu au boulot. montres-nous ton amour (ta haine) pour ton pays.

  • Par POLITQ - 16/07/2017 - 21:59 - Signaler un abus ÇA VA ALLER MIEUX AVEC LUI…...

    TELLEMENT FORT EN HISTOIRE CE NABOT D'ENARQUE….. IL AURAIT PU RAPPELER QUE LA FRANCE AU POUVOIR A L'EPOQUE C'ETAIT LA GAUCHE!!!!! QUI A ELU PETAIN SEUL MAITRE ET AUQUEL MITTERRAND A PRETE ALLEGEANCE ET FIDELITE!!!!! ENCORE, COMME CHIRAC, UNE TRAHISON, UN DEGUEULIS IMMONDE SUR NOTRE PAYS, QUI EST CELUI QUI A SAUVE LE PLUS DE JUIFS EN EUROPE. DANS LA DROITE LIGNE DE CE QU'IL A VOMI EN ALGERIE. LES GENDARMES FORCES PAR LES ALLEMANDS AVAIENT-ILS TOUS LA FORCE, LE COURAGE, D'ALLER MOURIR DANS L'HEURE QUI SUIVAIT L'ORDRE DONNE PAR L'OCCUPANT? LUI, IL A MONTRE SON COURAGE EN SE DEBALLONNANT DEVANT UN NONAGENAIRE IMPOTENT…. ON A LES PRESIDENTS QU'ON MERITE….. NETHANYAOU A DU BIEN RIGOLER DANS SA BARBE EN ECOUTANT CE TIGRE DE PAPIER. LUI LE DIRIGEANT D'UN PETIT PAYS QUI MET TOUS LES MUSULS AUTOUR DE LUI A GENOUX.

  • Par vangog - 16/07/2017 - 22:14 - Signaler un abus Polémiques inutiles et passéistes de Macron...

    Qui parmi les jeunes cherche à savoir si Vichy c'était la France ou pas la France? Personne! Vichy était une parenthèse de collaboration entre socialistes Français et socialistes allemands qu'il faut oublier très vite...seul Macron qui n'a pas connu Vichy s'en souvient...cet apprenti-dictateur a été élu sur la peur des résistants FN. À chaque fois qu'il se sentira en difficulté, lors de son quinquennat, il ressortira l'épouvantail FN comme un talisman...ça a marché pour 18% de gogos Français. Pas certain que cela fonctionne pendant cinq ans!...

  • Par ISABLEUE - 17/07/2017 - 09:43 - Signaler un abus Heureusement que le patron du CRIF a fait un discours

    émouvant, carré, et très intelligent.. Tout le reste, c'est de la salade politicienne. Soutien total aux Français juifs et aussi aux descendants des Justes. On sera toujours là contre la barbarie. La France , ce petit pays où il y a eu le plus de juifs assassinés par la racaille islamiste, depuis la guerre. Pas de quoi pavoiser. ON veut des actes.

  • Par Alain Proviste - 17/07/2017 - 10:30 - Signaler un abus UN ENFANT DE SON EPOQUE

    Macron peut affecter la hauteur de vue, il ne fait qu'en rajouter dans la repentance à la mode, puisque c'est bien le mot qui convient, ne lui déplaise. Pour ça aussi c'est un bébé-Hollande (désolé pour le gros mot). Qui l'eut cru, on en vient à regretter Mitterrand !

  • Par Paul Emiste - 17/07/2017 - 15:56 - Signaler un abus Il semble oublier une chose...

    Comme Pierre Laval, issu de la SFIO, beaucoup de collabos de hauts rangs étaient issus du socialisme, mais n'y a t il pas le mot "socialisme" dans "national socialisme"?! Ceci dit, les rafles sont une tache dans notre Histoire.

  • Par lafronde - 17/07/2017 - 18:13 - Signaler un abus Chef d'Etat c'est trop lourd ! Macron redevient politicien !

    Macron n'a pas parlé au nom de la France comme Chef de l'Etat, il a parlé en politicien cherchant son confort moral dans un discours clientéliste : complaire à ses invités, notamment le CRIF (car l'Etat d'Israël n'est pour ien dans la politique intérieure française). L'Etat français de Pétain n'était pas la République, mais un régime autoritaire issu de la défaite calamiteuse de 1940 largement imputable au régime politique précédent. Il est notable que Pétain, réputé "républicain" durant la IIIe s'est révélé antisémite durant l'Occupation ! Cette IIIe République n'a pas pourvu la France d'une Défense adéquate. Ses politiciens étaient déjà clientélistes, ils vendaient la Paix à tout prix, à une opinion publique traumatisée par la boucherie de 14-18. Mais gouverner c'est prévoir, et le régime républicain d'entre-deux guerres n'a rien anticipé ! La 1ère cause de la 2nde Guerre mondiale, c'est l'impréparation française, entièrement due au régime de la IIIe et à ses politiciens, en majorité radicaux, socialistes et centristes ! (la Chambre du Front populaire). Même sans aucun déporté depuis la France, la défaite française permettait la Shoah à l'Est !

  • Par lafronde - 17/07/2017 - 18:25 - Signaler un abus La Nation française en assez de ces politiciens apatrides !

    Depuis Mitterrand, les Présidents de la Répubiques, tous clientélistes et déficitaires (leur déficit paie leurs clientèles) suivis de leurs politiciens de carrière, n'ont plus aucun respect pour la Nation France. Ainsi les échecs des politiques ineptes des Gouvernements républicains sont mis sur le dos des français, accusés de tous les maux. Egoïsme, racisme, antisémitisme, archaïsme... Tout est bon pour dévaloriser, abaisser la Communauté nationale, entendu comme corps social et politique : le Peuple souverain, d'avant l'invasion migratoire. Une première chose à savoir est que la République dite "française" est en fait universelle et universaliste. Que vous en doutiez ou non, visitez www.autochtonisme.com le site des aborigènes d'Europe. Son auteur y expliquera mieux que je ne saurait le faire le processus de dépossession de la France par la République. Dépossession d'un Peuple et d'un Nation par un régime politique aux prétention et au projet universel. Donc pas spécialement français. Les 3 phases principales sont la 1ère République universelle européenne, la IIIe République coloniale, puis la Ve République et son Grand Remplacement. Donc l'invasion migratoire sans limites.

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€