Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Samedi 16 Décembre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron en Algérie pour une visite de "travail et d’amitié"... mais pas "d'Etat"

Lors d’un voyage "express" d’une douzaine d’heures ce mercredi, le chef de l'Etat suivra un agenda bien chargé.

Déplacement

Publié le
Emmanuel Macron en Algérie pour une visite de "travail et d’amitié"... mais pas "d'Etat"

Une simple visite de "travail" "et d’amitié". Si Emmanuel Macron va bien se rendre en Algérie ce mercredi – il devrait arriver en fin de matinée -, le président de la République ne s’y rendra pas pour une visite d’Etat, le plus haut rang protocolaire, comme le constate notamment le Huffington Post.

Lors d’un voyage "express", d’une douzaine d’heures, le chef de l'Etat aura un agenda bien chargé : déposer une gerbe au Mémorial du Martyr, érigé en hommage aux combattants de la guerre d’Algérie, s’arrêter à la Librairie du Tiers-Monde, place Emir Abdelkader, dans le centre d’Alger, pour la séquence bain de foule, déjeuner avec des membres de la société civile algérienne, rencontrer dans l’après-midi le nouveau Premier ministre, Ahmed Ouyahia, mais aussi le président Abdelaziz Bouteflika, 80 ans, très affaibli.

Puis, le soir même, Emmanuel MAcron quittera le pays pour se rendre au Qatar.

D’après la présidence, le but de ce déplacement est de "souligner la profondeur et la densité des liens entre l’Algérie et la France, développer les investissements français en Algérie et évoquer les questions de sécurité liées à la région sahélienne et à la Libye. La possibilité d’une véritable visite d'État n’est toutefois pas écartée. "Le président de la République est ouvert sur l'idée", explique-t-on à l'Elysée.

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par J'accuse - 06/12/2017 - 09:52 - Signaler un abus Il va encore s'excuser pour la colonisation

    Aucune autre raison de passer par Alger avant d'aller s'agenouiller devant les milliards de l'émir du Qatar.

  • Par Ganesha - 06/12/2017 - 11:09 - Signaler un abus Cocaïne ?

    Pour encaisser une valise de billets, le petit Sarko allait secrètement rencontrer le roi d'Arabie au Maroc. Que va chercher Macron en Algérie ? Une livraison de cocaïne pour tenir dans l'atmosphère déprimante du Qatar ?

  • Par Atlante13 - 06/12/2017 - 12:01 - Signaler un abus Caralbouillages de l'histoire,

    les arabes nous ont mis à la porte d'un pays qui n'existait pas, atificiellement créé par la France, et maintenant ils nous demandent de revenir pour les aider et y investir. Mais en attendant ils se sont installés en France, pendant qu'un président à la ramasse, merci à l"Education Nationale, s'excuse de les avoir colonisés, tout en traitant les pieds-noirs de criminels de guerre. Mais pourquoi les arabes sont-ils venus rejoindre leurs tortionnaires? Pas pour y installer le nouveau djihad, j'espère.

  • Par jurgio - 06/12/2017 - 16:19 - Signaler un abus Une visite d'amitié

    Le petit Macron n'a donc pas fait le plein avant de venir ?

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€