Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Mercredi 16 Août 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron décide de limiter le nombre de collaborateurs des ministres

Par décret, le président de la République a fixé un plafond de dix conseillers.

Dégraissage

Publié le
Emmanuel Macron décide de limiter le nombre de collaborateurs des ministres

Fini les cabinets ministériels avec une pléthore de conseillers dans tous les sens. Par décret, publié au Journal officiel de ce 19 mail, le président de la République a décidé de limiter leur nombre pour les ministres du gouvernement : dix conseillers pour un ministre, huit pour un ministre délégué et cinq pour un secrétaire d’Etat.

Emmanuel Macron souhaite aussi mieux encadrer leur débauchage, en réclamant que les noms des postulants soient d'abord approuvés par le Premier ministre. Le texte rappelle aussi que "nul ne peut être nommé membre d’un cabinet ministériel s’il ne jouit de ses droits civils et politiques. Comme le rappelle Le Monde, il faut remonter à 1948 pour retrouver la trace d'un décret similaire, les anciens présidents ayant préféré la circulaire qui n'a pas force de loi. Lors du quinquennat précédent, une majorité de ministres avait plus de 15 conseillers…

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par Vincennes - 19/05/2017 - 15:53 - Signaler un abus Par ailleurs on peut lire que e;Philippe avait "bataillé" pour

    choisir SON "chef de cabinet"........ce que ne pourront pas faire Le Maire et Darmanin !!! puisque tout était déjà prêt .....Macron ayant des potes à placer qui devront faire leur "rapport"

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€