Atlantico, c'est qui? c'est quoi ?
Jeudi 19 Octobre 2017 | Créer un compte | Connexion
Extra

Emmanuel Macron au Mali appelle au renforcement de l'engagement des pays européens dans le conflit

Emmanuel Macron pour son premier déplacement à l'étranger s'est rendu au Mali. Arrivé à Gao dans le nord du pays avec Sylvie Goulard, ministre des armées et Jean-Yves Le Drian ministre de l'Europe et des affaires étrangères, le président français a été accueilli par son homologue Ibrahim Boubacar Keïta.

A Gao

Publié le
Emmanuel Macron au Mali appelle au renforcement de l'engagement des pays européens dans le conflit

Emmanuel Macron est arrivé à Gao dans le nord du Mali sans passer par Bamako. Accompagné par Sylvie Goulard, ministre des Armées et Jean-Yves Le Drian ministre de l'Europe et des affaires Etrangères et Rémy Rioux, directeur de l'Agence française de développement, l'actuel locataire de l'Elysée a été accueilli en bas de l'avion par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta dans son traditionnel boubou blanc rapporte la radio RFI.

Une visite au double objectif : renforcer les liens entre les deux pays et réaffirmer l'engagement de la France dans l'opération Barkhane.

"Pour le Mali, la France continuera l'engagement militaire qui est le sien, qui permet à la fois la sécurisation, le retour à la souveraineté pleine et entière sur l'intégralité du territoire, et l'éradication du terrorisme islamiste.

Notre volonté est d'accompagner cet effort militaire avec un effort en matière de développement" a déclaré Emmanuel Macron en conférence de presse en précisant que le développement du pays est un "antidote contre le terrorisme". Il a également annoncé que des décisions ont été prises concernant l'amélioration "des infrastructures de transport, des infrastructures urbaines ou périurbaines, en matière de santé ou d'éducation, pour permettre à la population de mieux vivre" rapporte BFMTV.

Concernant l'engagement militaire, avant de rendre visite aux forces françaises sur place, le président a souhaité un appui plus important de la part des autres pays européens: "Ils peuvent faire davantage, en terme d'appui, en terme de développement, et de partenariat d'équipement". Il continue : "Je me dois d'être totalement honnête quant à l'engagement des autres pays européens. L'Allemagne n'est pas engagée de la même façon que nous, dans les opérations au Mali, mais elle y est engagée en terme numérique. Mais je souhaite renforcer ce partenariat. (...) Ma volonté, dans le cadre de nos engagements en Afrique sur le plan militaire, est de faire davantage encore avec l'Europe et avec l'Allemagne".

Depuis 2013, 19 soldats français engagés dans l'opération Barkhane ont perdu la vie au Mali 

 

 

 

 

 
Commentaires

Nos articles sont ouverts aux commentaires sur une période de 7 jours.
Face à certains abus et dérives, nous vous rappelons que cet espace a vocation à partager vos avis sur nos contenus et à débattre mais en aucun cas à proférer des propos calomnieux, violents ou injurieux. Nous vous rappelons également que nous modérons ces commentaires et que nous pouvons être amenés à bloquer les comptes qui contreviendraient de façon récurrente à nos conditions d'utilisation.

  • Par clint - 19/05/2017 - 19:28 - Signaler un abus Macron va bientôt "énerver" en Allemagne !

    Et on va vite lui reparler de déficit, de mesures structurelles à prendre, etc ....

  • Par jurgio - 20/05/2017 - 14:41 - Signaler un abus Macron et les appels de mai

    C'est vrai qu'il ressemble de plus en plus à Hollande.

  • Par cloette - 20/05/2017 - 19:11 - Signaler un abus Le projet de Macron est

    Le projet de Macron est exactement le même que celui de Hollande .Seule la forme change ; Mais comme les deux sont importants, Macron ne réussira pas plus que Hollande à inverser la courbe du chômage, et à réduire les impôts qu'il augmentera ,on va s'en apercevoir incessamment sous peu . Les médias continuent leur cour éhontée, j'ai du faire taire le poste de tv que je n'allumerai même plus .

Pour commenter :

Depuis son lancement Atlantico avait fait le choix de laisser ouvert à tous la possibilité de commenter ses articles avec un système de modération a posteriori. Sous couvert d'anonymat, une minorité d'internautes a trop souvent détourné l’esprit constructif et respectueux de cet espace d’échanges. Suite aux nombreuses remarques de nos lecteurs, nous avons décidé de réserver les commentaires à notre communauté d’abonnés.

Je m'abonne
à partir de 4,90€